Archive d’étiquettes pour : éducation prioritaire

Éduquer, c’est politique

La 3ème Biennale internationale de l’éducation nouvelle s’achève avec la conférence de clôture par Philippe Meirieu et Laurence De Cock. Participants l’une et l’autre comme témoins, ils ont tissé des liens entre le propos introductif de Bernard Charlot et leurs picorages dans les échanges. De la cinquantaine d’ateliers et des vingt débats de ces quatre journées, ils ont dégagé quelques enjeux majeurs pour la poursuite de la convergence des mouvements de l’éducation nouvelle.

«Les principes fondateurs de l’éducation prioritaire suscitent toujours l’adhésion»

Où en est l’éducation prioritaire? Marc Douaire, président de l’Observatoire des Zones d’éducation prioritaire (OZP), évoque l'enquête menée par l'association pour faire un état des lieux de l'éducation prioritaire, enquête dont les résultats seront débattus le 5 décembre lors d'un colloque en visioconférence.

L’éducation prioritaire, dans quel état ?

Le 18 mai dernier se tenait la journée nationale de l’Observatoire des zones prioritaires (OZP). Pour l’association, il est essentiel de faire le bilan de la « refondation » engagée en 2014. Aussi, devant le silence du ministère, l’OZP a-t-elle lancé sa propre évaluation.

« Les CP et CE1 dédoublés ont encore davantage figé la géographie de l’éducation prioritaire. »

Le réseau français des villes éducatrices (RFVE) a été reçu mi décembre 2018 par Ariane Azéma, inspectrice générale de l’administration de l’Éducation nationale et de la Recherche, et Pierre Mathiot, universitaire et ancien chargé de mission sur la réforme du baccalauréat et du lycée. Tous deux ont été chargés par Jean-Michel Blanquer d’une mission sur la territorialisation des politiques éducatives, sur les politiques dédiées à l’éducation prioritaire, ainsi qu’au monde rural dans toute sa diversité. Il rendront leur rapport à la fin du premier trimestre 2019. Damien Berthilier, président du RFVE, a répondu à nos questions sur cette audition.

« Parfois, engager parents et élèves dans un projet apaise un quartier tout entier. »

À rebours des discours catastrophistes et de certaines unes de journaux, on peut bel et bien enseigner dans les « banlieues » et y connaître de grandes réussites, sans en rabattre sur ce qu’on exige des élèves. Le livre Territoires vivants de la République. Ce que peut l’école : réussir au-delà des préjugés, paru en cette rentrée, est rempli de témoignages de ces enseignants qui aiment enseigner en banlieue et s’autorisent enfin à le dire ! Entretien avec deux des auteurs.

Où en est l’éducation prioritaire ?

Le samedi 2 décembre a eu lieu à Paris le 10ème séminaire professionnel de l’OZP (Observatoire des zones prioritaires). Il y a été question des CP à douze élèves, du pilotage des réseaux, d'innovation et de formation.