Nous avons lu

,

Le livre du mois du n°581 : Faire je(u) égal. Penser les espaces à l’école pour inclure tous les enfants

Édith Maruéjouls est géographe du genre, spécialiste des questions d’égalité dans l’espace public et les loisirs des jeunes. Dans cet ouvrage, elle envisage l’école comme un « microespace sociétal » où se renforcent, voire se construisent, les inégalités, en particulier de genre.

Chefs d’établissement. Le burn-out n’est pas une fatalité !

Une recherche collaborative de grande ampleur à propos de la fonction du chef d’établissement aux prises avec la souffrance au travail, colorée par le phénomène du burnout, dans le contexte de l'enseignement catholique.

Du racisme et des jeunes. Témoignages de profs, paroles d’élèves

Un ouvrage qui part du terrain et qui invite à la complexité, double mérite de cette enquête, publiée en partenariat avec la plateforme internationale sur le racisme et l’antisémitisme (PIRA).

Vous reprendrez bien un peu de maths ?

Dans un récent webinaire des Cahiers pédagogiques, Claire Lommé, connue de nos lecteurs pour avoir cocoordonné un beau numéro sur les mathématiques, indiquait que s’il fallait absolument choisir d’enseigner une seconde discipline au collège, elle choisirait les arts plastiques.
,

Le livre du mois du n°580 : Contre l’école injuste !

Révolutionner l’école en France, voilà ce que proposent les auteurs de cet ouvrage court et incisif.

Le coenseignement comme innovation pédagogique ? Une classe unique, deux enseignants

L’ouvrage collectif de huit chercheurs, le fruit d’une recherche en sciences de l’éducation et de la formation menée à partir de l’évaluation du dispositif Coenseignement et ruralité, mis en œuvre depuis 2017 dans onze écoles ardéchoises.

L’École désorientée

Ce livre rassemble les textes issus d’une journée d’étude organisée en 2019 par le Groupe d’histoire sociale (GHS). Bien qu’exposant les préoccupations d’historiens et non de pédagogues, il devrait intéresser ces derniers, car il cherche à comprendre comment l’état actuel de l'école peut s’expliquer par l’histoire.

« Sois acteur de ton parcours ! ». L’engagement des jeunes « en difficultés » au cœur des injonctions paradoxales

L’auteur analyse l’engagement des jeunes dans des dispositifs d’insertion, plus précisément dans l’école de la deuxième chance, dont la première a été ouverte en France à Marseille en 1997, avant de s'étendre sur tout le territoire (environ cinquante écoles aujourd'hui).

Lire les œuvres littéraires au collège

Reconnaissons-le, concevoir une séquence d’apprentissage à propos d’une œuvre littéraire est loin d’être une sinécure. Les questions sont multiples, et les choix à faire, les renoncements, les frustrations le sont tout autant.

Le document et l’indice. Apprendre l’histoire de l’école au lycée

On peut, bien entendu, entrer dans cet ouvrage de façon académique par les premiers chapitres qui posent les fondements théoriques, avant d’en venir à la présentation de la démarche du chercheur, puis à ses résultats. Toutefois, je suggère de commencer à la page 162.

Enseigner en Segpa, même pas peur !

Si vous êtes nommé au dernier moment en Segpa (section d’enseignement général et professionnel adapté), parce qu’il s’agit des derniers postes dont personne ne veut, ce livre est fait pour vous ! En résumé, une mine d’informations et de ressources pédagogiques pour tenter des choses concrètes dans vos classes.
,

Le livre du mois du n°579 : Enseigner en classe inversée

Un ouvrage qui se présente comme une sorte de boite à outils, pour aider le lecteur à comprendre comment fonctionne cette manière d’enseigner innovante et pourquoi elle peut avoir des effets bénéfiques.