Entrées par Cécile Blanchard

Où va l’école maternelle ?

Dossier coordonné par Maëliss Rousseau et Jacques Crinon L’école maternelle française voit sa mission de plus en plus centrée sur les apprentissages de ses jeunes élèves. En fixant les débuts de l’obligation scolaire à trois ans, le législateur a entériné son rôle dans les premiers apprentissages : la scolarisation précoce serait le gage d’une plus grande […]

,

Segpa : tirez pas sur l’ambulance !

Sandrine Sirvent est enseignante en Segpa (Section d’enseignement général et professionnel adapté). Elle aime son métier, voit ses élèves, que la vie n’a pas épargnés, envisager progressivement, avec confiance, le chemin des apprentissages. Alors, lorsqu’un film stigmatisant menace d’ébrécher cette confiance à coup de préjugés, elle réagit, en témoignant sur son métier.

« Nous ne sommes pas des pions ! »

Comme souvent à propos de l’Éducation nationale, par la force du nombre, on parle le plus souvent des enseignants, parfois des chefs d’établissements, mais rarement des autres personnels, comme les AESH (accompagnants d’élèves en situation de handicap), les Atsem (agents territoriaux spécialistes des écoles maternelles), les AED (assistants d’éducation)… L’un de ces personnels invisibles, un assistant d’éducation, écrit sa colère et sa fatigue.

Cyril Hanouna et les Segpa

L’annonce, tout début janvier, par l’animateur et producteur Cyril Hanouna de la sortie au printemps d’un film sous le titre Les Segpa a suscité beaucoup de réactions indignées, atterrées ou simplement tristes chez les enseignants, les parents et les élèves de ces sections « dans la vraie vie ». Sylvain Connac se fait ici leur porte-parole pour demander à Cyril Hanouna de renoncer à ce titre pour son film et, ainsi, de ne pas stigmatiser des élèves déjà bien malmenés.

Quels débuts de carrière dans l’Éducation nationale ?

Et si on donnait la parole à celles et ceux qui débutent dans l’Éducation nationale ? Mais aussi à celles et ceux qui les accueillent, les accompagnent et les forment ? Nous relayons l’appel à témoignages lancé par le collectif RéForm (Pour une Révolution de la Formation des personnels de l’Éducation nationale) pour donner la parole à celles et ceux qui font l’École d’aujourd’hui et qui feront celle de demain.

« Il faut parler aux enfants de leur vie »

Surtout connu comme le maire de Grande-Synthe, qui a voulu donner des conditions de vie décente aux migrants de Calais. Damien Carême est devenu eurodéputé et continue à militer pour les « chercheurs de refuge », mais aussi pour l’humanisme et le respect de l’environnement, notamment chez les enfants et les jeunes.

« Le respect et la liberté d’expression ne peuvent pas s’enseigner sans se vivre ensemble. »

Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé une large formation des enseignants à la laïcité. Quoi de mieux, si on veut que ce ne soit pas un nouveau catéchisme descendant, que de s’appuyer sur l’expérience éprouvée de formateurs devenus experts par leur pratique ? L’ouvrage Vivre Libres ! se veut une boîte à outils pour tous les éducateurs, avec des fiches et séquences thématiques. Entretien avec ses coordonnateurs, Évelyne Bechtold, inspectrice pédagogique régionale de philosophie, et Rodrigue Coutouly, principal de collège.

« Il faut s’apaiser face aux maths. »

Quelles mathématiques faut-il enseigner ? Notre dossier propose des réponses variées sur ce que doivent être les « bases » et les « fondamentaux » en mathématiques et sur les manières dont on peut les enseigner sans décourager les élèves. Entretien avec les coordonnateurs du dossier, tous deux enseignants de mathématiques.

Éduquer au numérique

Dossier coordonné par Sylvie Grau, Jean-Pierre Guédon et John Kingston L’essor du numérique modifie notre relation au monde. Ce dossier s’intéresse à la place de l’humain dans un tel environnement en explorant les mutations des apprentissages, des savoirs et des rapports au savoir, des rapports au monde et des rapports humains en jeu dans l’enseignement […]

« Les enseignants regorgent de créativité dans leurs classes »

La nécessité d’enseigner la science prend une dimension particulière en ces temps de pandémie et d’alarmes climatiques. Comment l’enseigner, et qu’enseigne-t-on avec elle ? Le dossier de notre tout dernier hors-série numérique propose des pistes et réflexions sur ces questions. Présentation, par ses coordonnateurs, David Jasmin, directeur de la Fondation La main à la pâte, et Laurent Reynaud, enseignant de SVT en lycée.

,

Passion sciences

Jérôme Rosinski, professeur des écoles, aborde les sciences comme une porte d’entrée sur de multiples apprentissages et disciplines. Géographe de formation, il incite ses collègues à se lancer sans crainte dans une approche scientifique où l’erreur est une clé pour apprendre et la curiosité une motivation pour explorer. Portrait. Un article de notre hors-série numérique […]