Articles

,

« Je suis un pédagogiste »

Le terme « pédagogiste » est généralement utilisé dans un sens péjoratif, mais on peut aussi inverser le stigmate et se revendiquer « pédagogiste », c'est-à-dire en recherche et en réflexion sur ses pratiques pour faire réussir tous les élèves. C'est le choix que fait Philippe Watrelot, ancien président du CRAP-Cahiers pédagogiques, avec son livre Je suis un pédagogiste qui parait ce mois-ci chez ESF-Sciences humaines. Il était présent hier aux Rencontres d'été du CRAP à Saint-Maixent-l'École, pour échanger avec les participants autour des questions et propositions qu'il formule dans son livre.

L’école d’aujourd’hui à la lumière de l’histoire

Voilà un livre qui serait utile à tous ceux qui bâtissent un tableau fantasmé de « l’école d’autrefois », alors qu’ils sont souvent dans l’ignorance complète des réalités historiques. Mais en fait, il est utile à tout le monde pour ce qu’il nous apprend, avec érudition et rigueur, outre le plaisir à déguster la « malice » dont sait fait preuve l’ami Claude Lelièvre.

Curriculum et situations: un cadre méthodologique pour le développement de programmes éducatifs

Comme la sociologie du curriculum est quelque peu boudée par les sciences de l’éducation, cet ouvrage plonge le lecteur dans les thématiques et les questionnements centraux de ce champ, sans avoir la prétention de viser l’exhaustivité.

Référents, journées et semaines dédiées : et si on dépassait la pédagogie du bling-bling ?

Le décrochage, la laïcité, l'écocitoyenneté, ou encore l'égalité garçons-filles, c’est important, nul ne dira le contraire. Faire de la prévention ou de l'éducation à ces questions dans les établissements scolaires aussi. Mais si on les cantonne à des « journées de ceci », « semaine de cela » ou qu'on les confie à des référents, on perd de vue la globalité des enjeux et la nécessité de les intégrer dans les enseignements au quotidien.
,

N° 543 – Enseigner par cycles,Coordonné par Maëliss Rousseau et Céline Walkowiak

La réécriture des programmes de l’école obligatoire réaffirme de façon explicite la notion de cycle dans le parcours de l’élève, mise en place dès la loi d’orientation de 1989. Cela change vraiment les objectifs et les conceptions des enseignements et donc interpelle les enseignants au cœur de leur pratique de classe. Lisez aussi: «Les cycles offrent l’opportunité de ne plus porter en solitaire la charge d’un groupe.», entretien avec les coordonnatrices du dossier.
,

67 millions de spécialistes de l’école

Depuis plusieurs années, Philippe Watrelot, sur son blog, sur les réseaux sociaux, dans les médias qui l’ont invité, s’est attaché à déconstruire idées reçues et simplismes concernant l’éducation. Ancien président du CRAP-Cahiers…

N° 514 Enseignant : un métier qui bouge

Tous les enseignants expérimentés le disent : ce n’est plus comme avant, le métier change. Allons voir de plus près ce qui évolue, comment le métier change, comment ces évolutions pourraient être accompagnées par l’institution, à toutes les échelles, en quoi elles vont dans le sens de l’essentiel : mieux faire apprendre les élèves.