Éduquer, c’est politique

La 3ème Biennale internationale de l’éducation nouvelle s’achève avec la conférence de clôture par Philippe Meirieu et Laurence De Cock. Participants l’une et l’autre comme témoins, ils ont tissé des liens entre le propos introductif de Bernard Charlot et leurs picorages dans les échanges. De la cinquantaine d’ateliers et des vingt débats de ces quatre journées, ils ont dégagé quelques enjeux majeurs pour la poursuite de la convergence des mouvements de l’éducation nouvelle.
,

L’école maternelle que nous voulons 

Tribune parue dans le Monde d’associations - dont le CRAP-Cahiers pédagogiques -, de syndicats et de professionnels spécialistes de la maternelle pour défendre réclament, dans une tribune au « Monde », une école bienveillante et les moyens nécessaires pour accueillir les enfants et les faire entrer dans les apprentissages.
,

Lettre ouverte au ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse au sujet des mouvements pédagogiques

Monsieur le ministre, Nous vous écrivons au lendemain de l’édition 2022 de la Biennale internationale de l’éducation nouvelle qui a réuni à Bruxelles plus de 500 personnes, venant de vingt-trois pays pendant quatre jours. Ces personnes…
,

Lettre au ministre de l’Éducation nationale

Le CRAP-Cahiers pédagogiques a adressé, ce mardi 28 juin, un courrier au ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye, pour lui faire part des priorités que le mouvement a identifiées pour aller vers « une école plus juste, plus inclusive et qui fasse réussir tous les élèves ».
, ,

Des attaques ignobles à l’égard du nouveau ministre

Depuis sa nomination comme ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye fait l’objet d’attaques ignominieuses de personnalités et d’organes d’extrême droite (mais pas seulement). Si nous ne pouvons qu’être en situation d’attente…
,

Faire clairement barrage à l’extrême droite !

« N’ouvrez au loup sous aucun prétexte, car il pourrait vous manger. […] Mes pauvres chéris, le loup est aussi rusé que méchant, il pourrait se déguiser pour vous tromper. » Le loup et les sept chevreaux, Frères Grimm. Oui, il…
,

Pour un renouveau du service public d’éducation

Le Mouvement Ambition éducation, créé en juin 2021 et dont fait partie le CRAP-Cahiers pédagogiques, lance un appel à construire une politique éducative associant l'ensemble des éducateurs, et ayant « pour centre l’enfant au-delà du seul champ de la scolarité ». Il invite associations, mouvements pédagogiques, collectivités, syndicats, parents à le rejoindre.
,

En solidarité avec l’Ukraine

Face à l’horreur des images nous venant d’Ukraine, mais aussi à côté du courage héroïque des résistants à l’invasion russe, de simples mots écrits d’ici peuvent sembler dérisoires, mais ils sont pourtant nécessaires, de notre…
, ,

Lancement de Convergence(s) pour l’éducation nouvelle

100 ans après le congrès au cours duquel a été créée la Ligue internationale pour l’Éducation nouvelle à Calais en 1921, « Convergence(s) » installe 2021 comme l’année de l’Éducation nouvelle !
,

Défendons l’école maternelle, toujours !

Nous restons vigilants et continuons de défendre une école soucieuse du développement de l’enfant dans toutes ses dimensions et des progrès de chaque élève, dans le respect des différences si prégnantes chez les jeunes enfants mais aussi une école avec des objectifs communs ambitieux pour tous.
,

États Généraux de la laïcité : pourquoi maintenant et pour quoi faire ?

Une trentaine d'organisations, dont le CRAP-Cahiers pédagogiques, signent un texte commun pour s'inquiéter de l'organisation d’États Généraux de la laïcité, sans concertation et dans un délai très court.
,

Trop indépendant, l’Observatoire de la laïcité?

L'Observatoire de la laïcité manquera aux enseignants et aux éducateurs. Sa voix mesurée et dépassionnée était bienvenue dans la période que nous traversons, où les débats deviennent instantanément polémiques et où les instrumentalisations…
,

Sommes-nous devenus fous ?

Si les cours ont pu être, au moins en partie, maintenus en présence pour les élèves des lycées, reste que bon nombre d’entre eux sont fragilisés par cette pandémie qui perdure et éclipse leur horizon. Un malêtre qu’ils ont parfois du mal à exprimer, comme en témoigne ce message d’une lycéenne que nous partage son professeur de mathématiques.