Archive d’étiquettes pour : école primaire

Éduquer, c’est politique

La 3ème Biennale internationale de l’éducation nouvelle s’achève avec la conférence de clôture par Philippe Meirieu et Laurence De Cock. Participants l’une et l’autre comme témoins, ils ont tissé des liens entre le propos introductif de Bernard Charlot et leurs picorages dans les échanges. De la cinquantaine d’ateliers et des vingt débats de ces quatre journées, ils ont dégagé quelques enjeux majeurs pour la poursuite de la convergence des mouvements de l’éducation nouvelle.
,

L’école numérique, tout de suite ?

Entrer dans la culture du numérique suppose un minimum d’équipement préalable. Mais de quel équipement s’agit-il justement et par quoi commencer ? On trouvera dans cet article, d'un auteur habitué à accompagner les équipes sur le terrain, quelques pistes de réflexion et d’anticipation.
,

L’informatique est morte. Vive le numérique !

Professeur des écoles, l'auteur décrit ses pratiques pédagogiques nouvelles via les tablettes et Twitter. Pour lui, l'outil numérique est désormais et concrètement au service des apprentissages, dès lors que l'on y met le fond : la pédagogie.
,

Des ceintures d’informaticien

Les outils Pipadi sont composés de supports d’entrainements personnalisés et d’évaluations positives et éducatives. Ils s’appuient sur les couleurs de ceinture de judo introduites en pédagogie par Fernand Oury. Adaptés aux utilisations informatiques des élèves, qu'apportent-ils ?
,

La twictée, une dictée à l’heure numérique

Apprendre l’orthographe via les réseaux sociaux, est-ce bien sérieux ? Non seulement c’est sérieux, mais c’est, semble-t-il, efficace également en termes de motivation à apprendre, à coopérer, à s’engager. En témoigne ici une expérience orthonumérique tout à fait singulière.
,

Pour différencier, j’inverse

Peut-on mettre en place un enseignement inversé en CM1-CM2 dans un contexte socioculturel plutôt défavorisé ? L'auteure répond par l'affirmative, en montrant les retombées positives en termes d'apprentissages différenciés, mais aussi les inconvénients et les freins.
,

Un espace souple pour les moulins à paroles

Le numérique, ce n’est pas juste un outil mobile, c’est avant tout une occasion de concevoir des situations d’apprentissage qui, à leur tour, deviennent mobiles et s’inscrivent alors dans la lignée des pédagogies actives et coopératives. Un exemple de ces situations nouvelles : les Moulins@Paroles.
,

Envers et avec tout

L'auteure avait eu des expériences multiples de site et blogs de classes, d'un tableau numérique interactif, en Rased, puis en maternelle. Enseignant cette fois en CM2, elle raconte comment elle s'est adaptée au matériel à sa disposition sans céder sur la pédagogie, et comment elle adapte sa pédagogie pour éviter les discriminations.
,

Pour mieux lire

Enseignant en CM2 à Paris, l'auteur travaille dans un quartier où la langue parlée à la maison est souvent autre que le français, dans une école qui passera en réseau d'éducation prioritaire à la prochaine rentrée. La prise de parole, le vocabulaire et l’entrée en lecture sont des soucis prioritaires.
,

« L’ordinateur lui a permis d’entrer dans l’écriture et la lecture »

Julie, 11 ans, handicapée sur le plan du langage et de la motricité, a été scolarisée cinq années en maternelle, puis en CLIS (classe pour l'inclusion scolaire) à l'école élémentaire. Elle démarre cette année sa scolarité secondaire en ULIS (unité localisée pour l'inclusion scolaire). Pour sa mère, l'utilisation des outils informatiques est un atout indiscutable, qui a permis à Julie de faire des progrès importants.
,

Pour une culture de l’horizontalité

Le numérique induit de nouvelles donnes relationnelles et hiérarchiques. L'auteur revient sur ces changements d’ordre humain.
,

Freinet dans tous ses états

Ils sont tous deux enseignants. Ghislain Dominé, professeur d’histoire-géographie, exerçait dans le nord de la France, en collège, dans une cité scolaire difficile. Anne Andrist, professeure des écoles spécialisée, exerce en Suisse francophone dans une fondation pour élèves à besoins particuliers. Dans sa classe, des élèves présentent des troubles des apprentissages. Anne et Ghislain ont choisi le dialogue pour revenir sur leur projet de correspondance et de coopération via les réseaux sociaux, qui s'est déroulé sur plusieurs mois.
,

La ruche de la diversité

La petite section de maternelle est bien souvent la première porte que l’on ouvre sur l’école. Dans sa maternelle nichée sur les pentes de la butte Montmartre, Véronique Favre enseigne aux petits et pose toute son exigence dans les fruits de la diversité. Rencontre avec une professeure des écoles qui donne à voir et à partager les premiers apprentissages scolaires d’une classe aux origines mêlées.