Archive d’étiquettes pour : écriture

,

LE GESTE ORTHOGRAPHIQUE

Notre auteur est un inventeur, autant le dire tout de suite. Il a patiemment mis au point un procédé d’aide à l’apprentissage de la lecture, dans lequel l'apprenti lecteur peut « voir les sons ». Pour ce dossier, la main et l'écriture vont à la rencontre de l'orthographe lexicale
,

Suivez ces traces !

Cet article est issu d'une recherche menée dans une classe composite de 5e et 6e années primaire (onze et douze ans) en Communauté française de Belgique. Comment utiliser un logiciel d'écriture de manière à faire réellement progresser les élèves ?
, ,

Les riches heur(e)s du blogueur

Je suis toujours surprise quand on me dit que je suis blogueur (et même blogueuse), car je considère cette activité comme annexe dans ma vie, moi qui me définis spontanément comme professeure. Or, cette activité d’écriture a…
apprendre-2.jpg
,

Écrire pour réfléchir

Comment faire de la trace écrite autre chose que du recopiage, ou une vaine injonction à écrire à la place du maitre ? Laisser une trace, une question qui emmène du côté de notre rapport épistémique à l'écriture.
,

À DEUX POUR APPRENDRE À ÉCRIRE

Comment doit-on regrouper des élèves pour favoriser les interactions ? En fonction du genre, du niveau de compétence ? Est-ce que les élèves qui entrent dans l’écrit sont en mesure d’avoir des échanges fructueux en situation d’écriture ? Comment peut-on soutenir les interactions afin de les rendre efficaces ?
,

ON S’AIDE À ÉCRIRE ?

De la coopération à tous les niveaux autour d'un projet pour que les élèves apprennent à écrire leur prénom : entre élèves bien sûrs, mais également entre élèves, enseignants et parents, entre enseignants et conseillers pédagogiques, y compris pour l'écriture de cet article.
,

Briser les codes

Des images mentales aux images plastiques, analyse d'un dispositif qui fait entrer les lycéens professionnels dans la littérature et l'écriture.
,

Pour une rééducation collective de la parole

Récit d'une expérience de slam à l’école, qui commence par l'écriture, pour débloquer la parole d'élèves souffrant de troubles psychologiques divers.
,

Pour penser, apprendre et se construire

Les écrits de travail sont ceux que les élèves produisent dans les différents domaines et disciplines ou dans la vie scolaire. Ils recouvrent ce que d’autres ont appelé écrits intermédiaires, écrits transitoires, écrits pour réfléchir.…
,

Ratures, biffures : travail en cours

Les enseignants ont beaucoup à apprendre des ratures et des biffures, parce que celles-ci sont la trace d'activités métacognitives chez leurs élèves. Les observer et les analyser devrait permettre de mieux réguler l'étayage et les tâches qu'ils leur proposent.
,

Écrits imparfaits, du temps pour penser

Mettre à mal des conceptions erronées et persistantes côté élève : on écrit d’un seul jet, écrire c'est naturel, l'écrit doit être exempt de toute faute. Pour ne plus confondre tâche et apprentissage.
,

Apprendre, c’est travailler avec le langage

Par l’écriture, l'élève effectue un travail cognitif sur des contenus, qui ne peut être isolé d’une élaboration et d’un contrôle des codes linguistiques et discursifs : en même temps qu’il utilise la langue, l'élève écrivant est en train d’apprendre à s’en servir.