Archive d’étiquettes pour : philosophie

,

Imposer le respect ?

Qu’est-ce que le respect dans une école démocratique ? Doit-on l’exiger quand il n’est pas spontané ? Un questionnement stimulant sur une notion ambivalente et éminemment subjective.
,

Les philosophes ne font pas de dissertation

Et si pour développer une pensée libre, on sortait du cadre normé des écrits du bac pour s’adresser directement à quelqu’un : un voisin, un philosophe, le pape ? Plaidoyer pour la correspondance en philosophie.
apprendre-2.jpg
,

« Si t’apprends pas, t’as pas de vie »

Des extraits d’une discussion à visée philosophique avec Michel Tozzi (M.T.), dans une classe unique d’école primaire de ZEP à Montpellier, nous donnent un aperçu de ce qu’est « apprendre » pour ces jeunes enfants. Traces d'une pensée qui se cherche.
,

RÉFLÉCHIR ENSEMBLE

La discussion à visée philosophique n'est pas un affrontement à qui imposera son point de vue, ou bien seulement un débat contradictoire où s'exerce la raison : encadrée par un dispositif élaboré, elle se fonde sur la coopération entre discutants.
,

Faire parler, faire raconter, écouter

Mai 1988. George Michael inonde les ondes « Teacher / There are things that I don't want to learn » (« One more try »). Ce n’est qu’une chanson. Mais elle résonne comme un avertissement : peut-être une alerte sur le risque de noyer la parole des professeurs et, avec elle, la distinction entre croire et savoir, l’autorité des autorités, sous l’équivalence des discours ? Ou bien la revendication d’un peu d’autonomie de penser, d’un peu de silence et d’écoute de la part de ceux qui, même s’ils ont quitté l’estrade, parlent trop ? En voilà deux, de ces grands parleurs, Bernard Defrance et Michel Serres, philosophes qui, lors d’une conversation, en février 1988, ont envisagé la place de la parole des élèves dans la classe. Dans la rubrique « Faits et idées » des numéros 264-265 des Cahiers pédagogiques, le premier explique : « Ce qui devait être un entretien pour notre dossier sur la philosophie s’est progressivement transformé en une conversation que nous publions dans son entier, en feuilleton. » Six épisodes tiendront les lecteurs en haleine de mai 88 à janvier 89. La publication de cette conversation n’en restituait qu’une partie de la richesse. Bernard Defrance écrivait : « Michel Serres rit souvent, comment traduire ce rire dans la transcription ? La voix enfle parfois aussi. Il faudrait inventer un système pour noter, comme on le fait pour la musique ou la danse, les accents, l’accent, la musique du verbe. » Nous ajoutons un second appauvrissement. Dans la conversation, chacun digressait, revenait sur un sujet abordé plus tôt, commentait les propos de son interlocuteur. La lecture de l’intégralité de la conversation montrait une construction conjointe d’une pensée que la réduction en extraits gomme largement. C’est de cela qu’il s’agit dans le dossier des Cahiers pédagogiques que vous avez entre les mains. YANNICK MEVEL
,

C’est quoi, un ami ?

Les programmes d’enseignement de 2015 ouvrent une large place aux activités réflexives, à la construction identitaire de l’élève. Le débat philosophique s’avère être l’un des outils préconisés. Comment arriver à impulser, conduire et fédérer une discussion dans une classe de CE1.
,

Qu’est-ce que grandir ?

Les paroles d'élèves de ce dossier sont issues d'ateliers de discussion à visée philosophique. Animateur : « Le sujet abordé, c’est "Qu’est-ce que grandir, avantages et inconvénients". Alice : — Les avantages, c’est qu'on…
,

Comment installer une discussion ?

Un président est chargé de donner la parole. M : « Pourquoi ton rôle est-il important ? P : — Parce que je donne la parole aux autres. M : — Comme règles, tu donnes la parole aux élèves quand ils lèvent la main, tu…
,

Une pause philo à l’école ? C’est possible !

« Monsieur, c'est possible que le réel soit contradictoire sans être paradoxal ? » C’est cette question, posée il y a quelques années à la sortie d'un de mes cours par une demoiselle de 16 ans, qui m'a donné l'envie d'en proposer…
,

De la discussion philosophique en accompagnement personnalisé

Dans ce collège REP (réseau d'éducation prioritaire) riche en projets, une équipe utilise le dispositif de la discussion philosophique de manière transversale et cherche à en faire une composante de l'accompagnement personnalisé, qui permet un grand champ de possibles, pas toujours assez exploité.
,

Onfray et les Chinois

Un après-midi oisif d’été, je découvre à la radio les conférences de Michel Onfray pour l’université populaire de Caen. Je n’ai pas lu de philosophie depuis quinze ans. Je suis séduite par l’habileté du discours, l’abondance…
,

Qui suis-je ?

Consigne : « Répondez à la question “Qui suis-je ?”, en vous interrogeant sur votre identité, vos gouts, vos peurs, vos origines, etc. » Élève 1 : « Madame, je peux écrire “j'aime pas les homosexuels” ? Professeur :…