«L’accompagnement personnalisé relève de temps dédiés à l’apprentissage de méthodes et à la maîtrise d’outils pour mieux apprendre», nous disent les textes officiels, qui fixent ainsi les horaires par classe:

Horaires dédiés à l’accompagnement personnalisé de tous les élèves 6e 5e 4e 3e
3 heures Au moins une heure hebdomadaire
Les élèves seront regroupés en fonction de leurs besoins et au sein de groupes à la composition variable tout au long de l’année (c’est-à-dire pas forcément dans leur groupe-classe) pendant l’accompagnement personnalisé.
Les contenus tiendront compte bien entendu du niveau considéré On apprend à devenir collégien On se prépare à la vie au lycée : autonomie
Tous les enseignants peuvent assurer l’accompagnement personnalisé. Il sera alors inscrit dans leur service hebdomadaire. La répartition des heures d’accompagnement personnalisé entre enseignements relève de la responsabilité des équipes pédagogiques. La confiance dans les initiatives des équipes pédagogiques et éducatives est une des clés de la réussite.

Pour permettre aux enseignants de situer leur action au cours d’ateliers d’accompagnement personnalisés, on peut s’inspirer des sept familles d’aide structurées par un verbe d’action, que propose Roland GOIGOUX, enseignant-chercheur à l’ESPE d’Auvergne[[Roland Goigoux, Conférence : « S’emparer de l’aide pour travailler les difficultés les plus fréquentes » Café pédagogique, 2009.]].

Le tableau ci-dessous décline ces sept familles.
Les fiches en téléchargement qui suivent les exposent de façon détaillée, et sont assorties d’exemples.

Tableau général des sept familles d’aide.
Fiches Verbes d’action Définitions
1 Exercer C’est systématiser, automatiser des procédures.
2 Réviser C’est réactiver des notions. C’est aussi réduire la part d’inconnu en identifiant les attendus d’une évaluation.
3 Soutenir C’est accompagner l’élève par un étayage, une verbalisation et une explicitation de ses procédures.
4 Préparer/anticiper C’est préparer, réunir les conditions de la compréhension de la future séance collective : c’est une différenciation en amont.
5 Revenir en arrière C’est reprendre les « bases ».
6 Compenser C’est développer des compétences requises mais qui sont ou pas enseignées. (Procédures, stratégies…)
7 Faire autrement C’est enseigner la même chose mais autrement ou par quelqu’un d’autre.

Fiche 1Fiche 2Fiche 3Fiche 4Fiche 5Fiche 6Fiche 7


Proposition de tableau récapitulatif des temps d’accompagnement personnalisé pour la classe de …
Exercer Réviser Soutenir Préparer-anticiper Revenir en arrière Compenser Faire autrement
Rémy Date
Discipline
Activité
Observation
Coline Date
Discipline
Activité
Observation
Date
Discipline
Activité
Observation

Un tableau tel que celui-ci présente plusieurs avantages :

  • Sur le mode organisationnel, il permet à l’équipe enseignante d’avoir une vue d’ensemble des modalités d’accompagnement dans une classe, selon les disciplines.
  • Sur le plan pédagogique, il donne l’occasion d’une réflexion collective et concertée à propos des modalités les plus pertinentes, afin d’éviter de « tomber à côté » des besoins spécifiques des élèves. Par exemple, un élève de 5e peut avoir besoin de s’exercer en mathématiques et bénéficier de la modalité « revenir en arrière » en anglais.
    Un autre élève pourra avoir besoin de toutes les modalités pour des difficultés persistantes en français mais il faudra s’interroger sur ce que l’on privilégie dès le premier trimestre de l’année scolaire. Dans ce cas, l’accompagnement personnalisé fera l’objet d’une programmation réfléchie, structurée et organisée, ce qui le rendra bien plus efficace.

Mais ce tableau pourrait aussi révéler un besoin de modalité d’accompagnement redondante dans toutes les disciplines pour un élève. Dans ce cas, il sera utile de tirer collectivement des conséquences afin de l’aider au mieux dans son parcours scolaire.

Enfin, chaque élève peut avoir en sa possession « son » tableau de modalités d’accompagnement personnalisé dans le but de mettre du sens sur ses besoins spécifiques et de se voir progresser. Prendre conscience, en classe de 4e, que l’on a besoin d’être soutenu pendant quelques séances pour comprendre un texte narratif ou bien des consignes, est déjà un premier pas vers l’accession à l’autonomie.

« Rendre explicites pour les élèves les objectifs visés et construire avec eux le sens des apprentissages. » « Construire et utiliser des outils permettant l’évaluation des besoins, des progrès et du degré d’acquisition des savoirs et des compétences. » (Référentiel de compétences des métiers du professorat, BO n° 30 du 25 juillet 2013.)

Autant de prescriptions qui peuvent s’appliquer à l’ensemble de ces sept familles d’aide, structurées chacune par un verbe d’action.

Exemple de tableau individuel des temps d’accompagnement personnalisé
Rémy Exercer Réviser Soutenir Préparer-anticiper Revenir en arrière Compenser Faire autrement
Date 1e période 1e période
Discipline anglais anglais
Observation de l’élève Je suis plus à l’aise à l’oral
quand je pose des questions ;
j’ai compris la technique
Je lis le mot, je le retiens pendant quelques secondes et je l’écris sans lever la tête
Observation du professeur De gros progrès, Rémy a pris beaucoup d’assurance à l’oral Rémy progresse dans l’écriture de mots mais il doit maintenant transférer pour l’écriture de phrases

Bénédicte Dubois
Responsable du Pôle éducation inclusive de l’IFP de Lille.

À lire aussi :
Mettre le paquet sur l’accompagnement personnalisé dans un collège rural
Par Olivier Rosan, principal du collège Madeleine-Cros à Dourgne

Notre dossier sur la réforme du collège : Construisons le collège de demain

Notre Cercle sur l’accompagnement : L’accompagnement des élèves : au cœur du métier d’enseignant ?