Henri IV, Louis-le-Grand et les lycées pro

De même que lorsque l'on s'émeut du baccalauréat et de ses réformes dans le débat public, on n'évoque en fait que le baccalauréat général, lorsque l'on s'inquiète du choix du lycée par les élèves à la fin du collège, on ne se préoccupe pas de tous ceux qui vont aller dans l'enseignement professionnel. Et pourtant, leur parcours est encore plus malaisé !
,

Revue de presse du 6 février 2022

  Si on parle bien sûr encore de la covid, l’éducation commence à s’imposer dans la présidentielle. On trouvera également quelques infos sur le système, le numérique et le supérieur, et bien sûr quelques ressources…

L’engagement des jeunes ici et ailleurs

« Les jeunes d’aujourd’hui ne s’engagent pas à l’exception d’une minorité, ils s’abstiennent aux élections et se replient dans leurs petits réseaux » ; « la jeunesse est formidable, elle s’attaque au vieux monde et est l’espoir d’un monde nouveau ». Autant de clichés simplistes qui sont loin de décrire une réalité bien plus complexe. Aussi lira-t-on avec intérêt le dossier du n°88 de la Revue internationale d’éducation (France Éducation international, ex CIEP) vient de faire paraitre un dossier « (S)’éduquer par l’engagement » coordonné par Valérie Becquet, chercheure à Cergy Paris-Université.
, ,

Revue de presse du 30 janvier 2022

Dans le monde de l'éducation tout va bien parait-il, enfin globalement, car dans les détails il y a bien quelques aspérités et mouvements. La revue de presse regarde aussi du côté de l'enseignement supérieur et des inquiétudes liées…
,

Changer le monde par l’éducation

Michel Debon de Beauregard, enseignant retraité, ancien militant syndical et toujours impliqué dans les actions de Solidarité laïque, témoigne sur un engagement constant pour l’éducation partout dans le monde, une éducation au sens large, ouverte et émancipatrice.
,

Revue de presse du 23 janvier 2022

Semaine chargée. La énième vague se poursuit, et le ministre commence à perdre quelques plumes. L'éducation s'infiltre doucement dans la présidentielle. La période d'inscription sur Parcoursup débute et des interrogations diverses sur…

Inclure tous les élèves : une obsession française ?

Un certain candidat à l’élection présidentielle a récemment estimé que les enfants en situation de handicap devraient être scolarisés dans des établissements spécialisés, dénonçant une « obsession de l’inclusion ». Nous rappelons ici pourquoi il est important au contraire de maintenir le principe de l’inclusion scolaire, sans nier les difficultés ni négliger le chemin qui reste à faire.
,

Segpa : tirez pas sur l’ambulance !

Sandrine Sirvent est enseignante en Segpa (Section d’enseignement général et professionnel adapté). Elle aime son métier, voit ses élèves, que la vie n’a pas épargnés, envisager progressivement, avec confiance, le chemin des apprentissages. Alors, lorsqu’un film stigmatisant menace d’ébrécher cette confiance à coup de préjugés, elle réagit, en témoignant sur son métier.
assistant éducation

« Nous ne sommes pas des pions ! »

Comme souvent à propos de l’Éducation nationale, par la force du nombre, on parle le plus souvent des enseignants, parfois des chefs d’établissements, mais rarement des autres personnels, comme les AESH (accompagnants d’élèves en situation de handicap), les Atsem (agents territoriaux spécialistes des écoles maternelles), les AED (assistants d’éducation)… L’un de ces personnels invisibles, un assistant d’éducation, écrit sa colère et sa fatigue.

Cyril Hanouna et les Segpa

L’annonce, tout début janvier, par l’animateur et producteur Cyril Hanouna de la sortie au printemps d’un film sous le titre Les Segpa a suscité beaucoup de réactions indignées, atterrées ou simplement tristes chez les enseignants, les parents et les élèves de ces sections « dans la vraie vie ». Sylvain Connac se fait ici leur porte-parole pour demander à Cyril Hanouna de renoncer à ce titre pour son film et, ainsi, de ne pas stigmatiser des élèves déjà bien malmenés.
,

Revue de presse du dimanche 9 janvier 2022

Le thème principal de la revue est, bien évidemment la rentrée chaotique dûe au variant Omicron et au protocole allégé. Une rentrée chaotique C'est peu de dire que cette rentrée a été problématique. Entre le protocole dévoilé…

Quels débuts de carrière dans l’Éducation nationale ?

Et si on donnait la parole à celles et ceux qui débutent dans l'Éducation nationale ? Mais aussi à celles et ceux qui les accueillent, les accompagnent et les forment ? Nous relayons l'appel à témoignages lancé par le collectif RéForm (Pour une Révolution de la Formation des personnels de l'Éducation nationale) pour donner la parole à celles et ceux qui font l'École d'aujourd'hui et qui feront celle de demain.