Articles

,

UPE2A : le gout des autres

Nathalie Teodoresco a trouvé son port d’attache pédagogique en arrimant son gout d’enseigner à un dispositif UPE2A (unité pédagogique pour élèves allophones arrivants) niché dans une école en Haute-Garonne. Elle mise sur la richesse interculturelle, le plurilinguisme et l’ouverture aux autres pour composer un passeport sans frontières vers les savoirs.
,

Pour que l’égalité ne soit pas qu’un slogan

L'école française peut afficher les réussites éclatantes de jeunes venus de loin, à tous les sens du terme, et parvenus à une heureuse insertion dans notre pays. Est-ce l'image dominante, ou y a-t-il davantage de jeunes migrants voués à des parcours semés d'embûches et terriblement incertains ? Suite à la parution de notre dossier « Les élèves migrants changent l’école », les coordonnateurs nous en disent plus.

Au risque de la continuité

La mission Territoires et réussite, dirigée par Ariane Azéma, IGEN (inspectrice générale de l’Éducation nationale), et Pierre Mathiot, directeur de Sciences-Po Lille, a rendu son rapport début novembre 2019. Elle s’est placée sur un registre pragmatique et largement continuiste. Elle a cependant négligé de pointer des problèmes décisifs pour son entreprise.