Éduquer, c’est politique

La 3ème Biennale internationale de l’éducation nouvelle s’achève avec la conférence de clôture par Philippe Meirieu et Laurence De Cock. Participants l’une et l’autre comme témoins, ils ont tissé des liens entre le propos introductif de Bernard Charlot et leurs picorages dans les échanges. De la cinquantaine d’ateliers et des vingt débats de ces quatre journées, ils ont dégagé quelques enjeux majeurs pour la poursuite de la convergence des mouvements de l’éducation nouvelle.
, ,

Le CRAP-Cahiers pédagogiques en région – nov 2021

Un samedi de septembre, se sont réunis quinze correspondants académiques du CRAP (Cercle de recherche et d’action pédagogiques)-Cahiers pédagogiques, des militants qui souhaitent faire vivre l’association dans leur région. Cette réunion…
,

Nos partenaires

Partenaires APMEP (Association des Professeurs de Mathématiques de l’Enseignement Public) https://www.apmep.fr/ Arpeme (Association pour l’élaboration et la diffusion de ressources pédagogiques sur l’enseignement des mathématiques…
, ,

Des attaques ignobles à l’égard du nouveau ministre

Depuis sa nomination comme ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye fait l’objet d’attaques ignominieuses de personnalités et d’organes d’extrême droite (mais pas seulement). Si nous ne pouvons qu’être en situation d’attente…

Notre offre de formation

Notre projet de formation a pour ambition de contribuer à l’évolution de l’enseignement et de la formation pour une société démocratique. Nos équipes, issues du monde éducatif de la maternelle à l’université et du monde associatif,…
,

Écologie : mobiliser les élèves, sans effrayer ni contraindre

Le CRAP-Cahiers pédagogiques organisait le 25 octobre un colloque sur le thème « Urgence écologique, un défi pour l’école ». Au cours de celle-ci, deux tensions sont apparues : comment alerter et informer les élèves sans les désespérer, et comment respecter leur droit à ne pas s’engager, favoriser une prise de conscience tout en leur laissant leur liberté de conscience sur ce sujet ?
,

Des tuyaux ou des élèves ?

« Si vous voulez devenir plombier et que vous avez un problème avec les tuyaux, vous choisissez un autre métier. Il faut en faire un autre. Si vous devenez professeur, vous transmettez les valeurs de la République. Et si vous ne les transmettez…
, ,

Pas de profil-type aux Rencontres du CRAP !

Qui sont les participants des Cahiers pédagogiques, organisées cette année à Bonneuil-Matours (Vienne) ? Des profs ? Oui, mais pas seulement. Et que viennent-ils chercher là, en aout, pendant les vacances ? Voici ce qu’en disent quelques-uns, parmi la centaine de participants réunis pour cette semaine de co-formation.
, , ,

Apprendre à penser contre soi-même

Débattre des mythes et des réalités en matière d’innovation pédagogique, c’était l’objet de la conférence donnée par André Tricot, professeur d’université en psychologie cognitive à l'ESPE Midi-Pyrénées, le 20 aout 2018 aux Rencontres d’été du CRAP-Cahiers pédagogiques à Saint-Sernin-sur-Rance, dans l’Aveyron. De quoi déconstruire certaines croyances mais aussi renforcer bien des convictions des participants.
, ,

Animateur aux Rencontres, ça consiste en quoi ?

Les Rencontres d'été du CRAP, ce sont des moments de détente, mais aussi et surtout des ateliers thématiques, des ateliers activités et aussi un groupe d'enfants. Mais qui en sont les animateurs ? Portraits sur le vif.
, ,

Le CRAP-Cahiers pédagogiques a tenu son assemblée générale

Le Cercle de recherche et d'action pédagogiques (CRAP), qui publie les Cahiers pédagogiques, vient de tenir ce samedi 18 novembre à Paris son assemblée générale, comme chaque année depuis 1964. Nous en rendons compte ici.
, ,

Les Rencontres du CRAP, c’est quoi ?

Présentation personnelle et impliquée des Rencontres du CRAP-Cahiers pédagogiques (cuvée 2017) en mots et en images, par l'un des organisateurs bénévoles de ces trois dernières années.
, ,

Entre vacances et rentrée

Plongée au cœur des Rencontres du CRAP-Cahiers pédagogiques, ni secte étrange ni camp scout ou rassemblement de "bisounours". Réfléchir à son métier, en manches courtes, sans se prendre au sérieux.