Articles

« Vis ma vie » de chef d’établissement en confinement

Et les chefs d’établissement ? À quoi a ressemblé jusqu’ici la continuité pédagogique pour eux ? À quoi continue-t-elle de ressembler, même s’il faut désormais, en plus, réfléchir à la reprise pour le 18 mai, le 2 juin, ou plus tard ?

(Petit) abécédaire pour questionner la continuité pédagogique

La situation que nous traversons bouleverse radicalement nos pratiques, le cadre habituel de l’école a volé en éclats du jour au lendemain. Poser des mots sur ce que nous sommes en train de vivre peut nous aider à y voir plus clair, nous inviter à la réflexion (et réviser notre alphabet !). Petite liste, non exhaustive, de mots partagés ici et là, qui reflètent les états d’âme, les préoccupations du moment d’enseignants, et dessinent un contour à la continuité pédagogique telle qu’elle se déploie dans leur quotidien.
,

Ras-le-bol

Nous essayons dans notre rubrique «L'école à l'heure du Covid-19» de publier plutôt des témoignages et des réflexions tâchant de tirer quelque chose de positif du confinement et de la continuité pédagogique, ou en tout cas de proposer des idées pour «y arriver». Pour une fois, et parce qu'il n'est pas isolé, voici le témoignage de quelqu'un qui n'y arrive pas.

Géographie du confinement

Pour beaucoup d’élèves, l’école, le collège, le lycée est le seul lieu où se construit un lien social ; pour eux l’urgence n’est pas tant de continuer à apprendre que de continuer à avoir une existence sociale. Et si ces deux objectifs pouvaient se rejoindre ? C’est le pari proposé ici avec la géographie du confinement.

Une situation sans précédent ?

En quoi la fermeture généralisée des écoles et établissements pour cause de crise sanitaire, et la mise en place de la continuité pédagogique créent-elles une situation inédite pour l’école française ? Et que peut nous apprendre l’historien sur notre situation actuelle à la lumière de crises précédentes ?

Quelle continuité pédagogique en ULIS en collège?

Comment assurer la continuité pédagogique avec des élèves en situation de handicap, que l'on risque encore plus de « perdre » ? Nous vous proposons ici, à travers le témoignage d'une coordinatrice ULIS, des principes et des exemples.

Mobilisés pour gagner la partie…

Le risque de perdre des élèves n’est pas une hypothèse, c’est une réalité ! Alors, dans chaque foyer de professeur, dans chaque appartement de fonction, on cherche et on agit pour tenter de retrouver cet élève invisible, cette apprentie qui a cessé de répondre et ces parents aux abonnés absents. Les témoignages qui suivent montrent des réussites de la continuité pédagogique, en dépit de difficultés importantes.

Bac, brevet, des mesures raisonnables, mais…

Le CRAP-Cahiers pédagogiques et Éducation & Devenir ne peuvent qu’approuver la décision ministérielle d’attribuer cette année le bac, le brevet et autres examens sur la base du contrôle continu et de consacrer le mois de juin, si les…

Journal d’un confinement

Pour beaucoup d’élèves, l’école, le collège, le lycée est le seul lieu où se construit un lien social ; pour eux l’urgence n’est pas tant de continuer à apprendre que de continuer à avoir une existence sociale. Et si ces deux objectifs pouvaient se rejoindre ? C’est le pari proposé ici avec le « Journal d’un confinement ».

Ne pas en oublier sur le bord du chemin…

La continuité pédagogique a été décidée et nous faisons le constat qu’un excès de zèle a pu apparaître chez certains professionnels de l’enseignement, alors même que les modalités de mise en œuvre n’ont pas été suffisamment anticipées. Après un premier article qui présentait des témoignages, un deuxième qui proposait des réflexions et pistes de travail pour enrichir la pratique professionnelle des uns et des autres, ce troisième donne la parole à celles et ceux qui, en situation précaire, se retrouvent encore plus éloignés de l’École. Il convient cependant de ne pas les oublier. Les élèves concernés sont nombreux et parmi eux voici quelques jeunes mineurs étrangers subsahariens dont le désarroi révèle des oublis que ne datent pas de l’épidémie mais que celle-ci rend plus criants.

Confinement : ce qu’en disent les acteurs du film de Judith Grumbach, « Devenir grand »

Nous avons interrogé plusieurs « acteurs » du film, des enseignants engagés qu’on voit à l’œuvre dans ce beau film en leur demandant : Comment faites-vous pour garder le contact avec les élèves et les parents dans le contexte actuel ?

Tout tenter pour leur faire du bien

Quelques réflexions et propositions pour enrichir les pratiques professionnelles. La continuité pédagogique est une idée généreuse et nous faisons le constat qu’un excès de zèle apparaît chez certains praticiens et chefs d’établissement, alors même que les modalités de mise en œuvre n’ont pas été suffisamment anticipées. L’effet s’en trouve amplifié par un surplus d’angoisse provoquée par la situation inédite que nous vivons. Aussi, pour pallier ces difficultés, un travail coopératif et créatif conduit par chacune et chacun des membres de la collectivité éducative, au sens large (membres des équipes éducatives, pédagogiques et thérapeutiques, personnels de direction et d’inspection), semble plus que jamais nécessaire. Après un premier article qui présentait les témoignages, ce second texte propose des réflexions et pistes de travail pour enrichir la pratique professionnelle des uns et des autres.