Les livres

Travail par compétences et socle commun

Comment faire acquérir à tous les collégiens un socle commun de connaissances et de compétences ? Comment valider l'acquisition des compétences ? Les enseignants s'interrogent sur la réalisation de cet ambitieux objectif institutionnel. Pour les aider à trouver leurs réponses, l'auteur a réuni les contributions d'enseignants et d'équipes qui, en France et à l'étranger, explorent cette approche. Un ouvrage essentiel pour mettre en œuvre le socle et entrer dans le monde passionnant du travail par compétences.

Réussir le passage de l’école au collège

Le collège est-il « le maillon faible » du système éducatif ? Peut-être pas, mais ce qui est certain, c'est qu'un échec la première année, en sixième, hypothèque gravement la suite de la scolarité. Depuis des années, les discours officiels invitent à améliorer le passage de l'école au collège.
Ce livre témoigne des avancées, mais aussi de leur insuffisance. On y trouve de nombreux exemples,dans pratiquement toutes les disciplines, et hors cadre disciplinaire, de pratiques de liaisons, de réflexions communes sur les continuités nécessaires et les ruptures inévitables - et salutaires lorsqu'elles sont bien préparées.
Un ouvrage qui sera utile aux équipes engagées dans un travail commun, mais aussi à tous ceux qui veulent améliorer l'existant,se lancer dans des liens qui ne soient pas que formels ou convenus.
L'ensemble des contributions est harmonisé et coordonné par deux pédagogues engagés, l'un, Denis Demarcy, enseignant du primaire et conseiller pédagogique, l'autre, Jean-Michel Zakhartchouk, professeur de collège et formateur.

L’accompagnement à la scolarité

L’aide aux élèves « qui ont le plus besoin d’aide » est d’actualité. À côté de ce que propose l’école pendant le temps scolaire, collectivités territoriales, centres sociaux, mouvements d’éducation populaire, associations proposent un accompagnement gratuit : une aide aux devoirs bien sûr, mais aussi des remises à niveau et des ouvertures culturelles… Ce livre fait un point riche et stimulant sur ce qui existe actuellement. Les nombreux exemples, les outils, sont cependant inscrits dans un cadre historique et sociologique, via les regards d’éminents spécialistes. L’ensemble est coordonné par un praticien engagé qui a réuni de nombreuses contributions.

Réussir le passage de la troisième à la seconde

On sait combien le passage du collège au lycée peut poser problème à des élèves, certes souvent excités par une « nouvelle liberté », mais vite en proie à des difficultés d'organisation, de méthodes, et parfois découragés par des mauvaises notes. Ce livre propose de nombreuses pistes d'action, à partir de l'expérience d'établissements qui mènent un travail de fond pour préparer les collégiens à la seconde ou accueillir les nouveaux lycéens. Toutes les disciplines, la vie scolaire, la formation des personnels sont concernées.
Anne Laroche, professeur de lycée et engagée dans de nombreuses actions de « liaison » a coordonné cet ouvrage qui se veut avant tout utile et pragmatique.

L’orientation, c’est l’affaire de tous – Tome 1 : Les enjeux

L'orientation des élèves, plus que jamais d'actualité, concerne de nombreux acteurs dans et hors l'école. Cet ouvrage aborde les enjeux sans complaisance ni langue de bois, prélude à un second tome consacré aux outils et aux expériences pratiques. Cette première livraison est indispensable pour écrire la longue histoire, à bien des égards « très française » de l'orientation, pour la relier aux questions de société et d'économie, et pour montrer comment chacun est concerné, à travers par exemple l'institution conseil de classe. Et comme l'indique le titre, il s'agit moins d'améliorer des procédures que de changer de perspective, en envisageant l'orientation « tout au long de la vie ». Coordonné par Dominique Odry. Il est responsable de la formation des inspecteurs de l'Éducation nationale chargés de l'information et de l'orientation, et des directeurs de CIO, à l'École supérieure de l'Éducation nationale (ESEN). Il travaille plus particulièrement sur les questions d'évaluation.

Transmettre vraiment une culture à tous les élèves

Pas plus que les récriminations sur «l'inculture des jeunes», les envolées lyriques sur la «noble mission culturelle de l'école» ne peuvent constituer des réponses pertinentes au défi de la culture pour tous. Si on prend au sérieux cet objectif, il faut plutôt recourir à toutes les ressources de la pédagogie, devenir un «passeur culturel », nouvelle mission revendiquée par l'auteur pour l'enseignant d'aujourd'hui.
Praticien et militant pédagogique, Jean-Michel Zakhartchouk propose de multiples pistes pour y parvenir. Il donne ensuite la parole à une trentaine d'enseignants, animés du même souci démocratique.

Prévenir la violence au collège – À travers le dispositif Parlons tabou

Les conduites dites à risques menacent à la fois la « paix scolaire », indispensable aux apprentissages, et les élèves eux-mêmes. La prévention est une alternative aux défis quotidiens à relever. Cet ouvrage d’une enseignante et d’une chercheure propose une démarche, des outils, un dispositif, Parlons tabou, expérimenté dans l’académie de Lyon après l’avoir été en Afrique du Sud, dans des conditions encore plus difficiles qu’en France. Un livre qui peut être, sur la base d’une indispensable analyse de la situation et à partir de l’approche « identitaire », le point de départ d’actions très concrètes. Vijé Franchi est psychologue et maître de conférences à l’Institut de psychologie de l’université de Paris-V-René-Descartes. Gwenaëlle Colin est professeure de lettres au collège Jean-Jaurès à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Apprentis ethnologues… quand les élèves enquêtent

Ce livre propose aux enseignants de toutes disciplines la description d'ateliers d'ethnologie inscrits dans un partenariat entre ethnologues et professeurs. On y trouvera un ancrage théorique explicite et un grand choix de parcours pédagogiques : les codes vestimentaires et la construction de l'identité, la recherche de nos héros, le bien-s'asseoir… La démonstration est faite de l'apport de l'ethnologie à l'acquisition de connaissances, de savoir-faire ainsi qu'à la découverte de l'autre, par les élèves. Anne Monjaret est ethnologue chargée de recherche-CNRS au CERLIS (Centre de recherches sur les liens sociaux – Université Paris V CNRS). Gisèle Provost est professeure de lettres, professeure-relais de la Délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle de Créteil auprès du service culturel du musée national des Arts et Traditions populaires.

Apprendre et vivre la démocratie à l’école

Où donc acquérir une conscience démocratique si ce n'est à l'école ? Par la pratique au quotidien, on s'y exerce et elle s'exerce. Éclairés par des contributions théoriques, les récits d'expériences de ce livre, pilotés par une équipe du CRAP-Cahiers pédagogiques, prouvent qu'on peut concilier la construction de la règle, les nécessaires exigences des savoirs et l'implication de tous, la responsabilisation et donc des pratiques démocratiques. « Cet ouvrage témoigne de véritables changements et d'une floraison d'initiatives originales s'efforçant de faire vivre, localement, des embryons de démocratie scolaire. » (Préface de F. Dubet). Michèle Amiel est responsable d'une cité scolaire à Montreuil. Richard Étienne est enseignant-chercheur à l'université Paul-Valéry de Montpellier. Marie-Christine Presse est impliquée dans la mise en œuvre des pratiques pédagogiques « dites de discrimination positive » auprès des publics « réputés difficiles ».

Accompagner les PPCP

Les projets pluridisciplinaires à caractère professionnel (PPCP) peuvent être un élément clé de la revalorisation de l’enseignement professionnel. Ce livre permet de mieux saisir les enjeux de ce nouveau dispositif à travers de nombreux exemples et témoignages recueillis par deux praticiennes formatrices. Outil de choix pour accompagner les équipes qui se lancent dans l’aventure, il aborde, entre autres, le rôle de l’enseignant-documentaliste, la notion de projet, l’évaluation… Et, au-delà de leur intérêt scolaire, les PPCP ne peuvent-ils pas contribuer aussi à réduire la fracture « culturelle » ? Élisabeth Bergé enseigne le français en lycée professionnel. Françoise Vuillequez enseigne la comptabilité et l’économie-gestion en lycée professionnel.

Croisements de disciplines au collège

Interdisciplinarité ? Itinéraires de découverte ? Ce livre-plaidoyer postule que croiser des disciplines, les conjuguer de manière rigoureuse et raisonnée peut leur redonner plus de sens et générer de vrais apprentissages, de réelles appropriations. Ni naïf, ni angélique, il propose une réflexion approfondie, qui s'appuie sur l'histoire des pratiques interdisciplinaires. Il présente aussi des outils concrets, à partir d'un recueil de nombreuses expériences du « terrain ». Afin que chacun puisse se lancer au plus vite dans la passionnante aventure de la pédagogie du « détour » et de la découverte. Florence Castincaud est professeure de collège à Nogent-sur-Oise et rédactrice en chef des Cahiers. Jean-Michel Zakhartchouck est professeur de collège à Creil. Il dirige cette collection et est membre de la rédaction des Cahiers.

Classes relais : l’école interpellée

Les classes relais visent à resocialiser et à rescolariser des collégiens sortis prématurément de l'institution scolaire. On en compte près de 250 aujourd'hui. Situées aux marges du système éducatif, elles sont des révélateurs des problèmes qui le traversent et en même temps des lieux où s'inventent et se réinventent des ébauches de « solutions». On trouvera dans cet ouvrage de nombreuses pistes de travail (faire face à la violence, rapports entre école et justice, comment enseigner à ce type d'élèves.) : il s'adresse donc à tous les enseignants, et pas seulement à ceux qui ont choisi de travailler dans cette structure.