Philippe Joutard dans la préface
« Un guide précieux qui rassurera et encouragera les professeurs décidés à se lancer dans l’aventure. »

Didier Lockwood dans la postface
« Il faut mettre en transversalité étroite les enseignements traditionnels et l’histoire des arts qui les transcende. Il s’agit ici de transversalité et pas de grands écarts. Mélanger les cultures, même les confronter pour mieux les fusionner par la suite, sert à faire naître de nouveaux concepts encore plus riches. Les métissages font souvent les plus beaux enfants. »

Extraits de la conclusion
Le fait est clair au fil des pages : l’enseignement de l’histoire des arts ne part pas de rien. Prendre appui sur ce qui s’est fait, se fait depuis des années, dans les établissements, sur tout dans les cours disciplinaires comme dans les projets interdisciplinaires, à un niveau purement scolaire ou en partenariat est un moyen de bâtir l’enseignement de l’histoire des arts.


Titres des chapitres

– Histoire des arts, un enseignement « nouveau » ?
– Au cœur de la culture humaniste du socle commun
– Combler les fossés culturels
– Croiser les disciplines, croiser les arts
– Les TICE, ressources et outils pour l’histoire des arts
– Pour une lecture « artistique » des images
– Être passeur culturel de tous les arts
– Avancer avec des partenaires

Une préface de Philippe Joutard : L’histoire des arts, un défi et une chance

Une introduction Jean-Michel Zakhartchouk : Enseigner l’histoire des arts, difficile mais passionnant !

Une première postface de Nadeije Laneyrie-Dagen, historienne de l’art : « Apprendre à voir » à l’école

Une deuxième postface de Didier Lockwwood, artiste : La sensibilité doit imprégner toutes les disciplines

Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

Lire la présentation de l’ouvrage par Florence Castincaud et l’entretien avec l’auteure (rubrique Le livre du mois)