Formation de formateurs : Comment accompagner la réforme du collège dans les établissements

Objectif général : Aider les intervenants auprès des établissements dans le cadre de la mise en place de la réforme du collège : réfléchir sur les bonnes stratégies, se construire des outils et dispositifs de travail. formation_de…

L’autonomie par et pour les lycéennes et lycéens

Selon une circulaire du 4 février 2010, les Maisons des lycéens, ou MDL, doivent remplacer les foyers sociaux éducatifs des lycées. Le chemin est encore long et des lycéens investis dans des MDL viennent de créer la Fédération des Maisons des lycéens (FMDL) pour accompagner le mouvement et susciter de nouvelles initiatives.

Un foisonnement de créativité qui donne envie d’essayer à son tour

Qu’est-ce qui vous semble le plus marquant dans ce dossier ? I. B. : Dans la difficile tâche de constituer un dossier cohérent autour de contributions variées, il est apparu que les personnes sollicitées œuvraient toutes dans un…

La Maison des 3 espaces, histoire d’une école où tout s’invente (1)

La Maison des 3 Espaces à Saint-Fons, près de Lyon, n’est pas une école banale ou plutôt, elle contient dans son projet tout ce qu’on peut espérer de l’école : la conviction que l’échec scolaire n’est pas une fatalité, le foisonnement pédagogique, le lien avec son quartier, la place faite aux parents et la force du collectif. Alors, pour tout ce qu’elle nous raconte de ce que l’éducation a de meilleur, nous avons décidé, à l’orée de l’été, de nous y attarder.

Enseigner les arts avec le numérique

Nous poursuivons notre série « enseigner avec le numérique », avec les arts: musique, arts visuels, histoire des arts, en primaire, en collège, en lycée. Des exemples de pratiques avec des outils et des applications numériques, pour amener les élèves à créer, échanger, coopérer et pour présenter leurs œuvres.

La roue des destins expatriés

Le parcours artistique et culturel de l’élève, avec les résidences d’artistes comme corollaires, s’inscrit dans une durée propice à d’autres éclairages sur les apprentissages. Jean-Daniel Magnin, écrivain de théâtre, et Maryam Khakipour, réalisatrice, ont pendant cinq mois partagé leurs mots et leurs images avec des collégiens et lycéens allophones d’Evry. De l’atelier est né un projet de webdocumentaire aléatoire et universel. Comment de l’art surgissent les mots qui nous unissent, gens nés ici et gens venus d’ailleurs.

À la confluence des fleuves, des cultures et des savoirs

C’est à la confluence du Rhône et de la Saône à Lyon qu’a été édifié un musée à l’architecture audacieuse et surprenante, qui se veut également à la confluence des civilisations et cultures, entre naissance de l’Homme et ouvertures modernistes vers le futur, musée à la fois anthropologique, ethnologique et artistique. Avec un souci pédagogique fort et une volonté de travailler de façon étroite avec les écoles, à tous niveaux d’enseignement. Rencontre avec des responsables pédagogiques.

Rendre les sciences aimables

On entend assez peu la voix des scientifiques lors des débats sur la réforme du collège. Peu de réactions au discours d’un Bruno Le Maire qui, au nom des « fondamentaux », voudrait liquider les sciences à l’école primaire et, en bon « lettré humaniste », considère qu’au fond, les sciences , ça ne doit pas concerner tout le monde. Et pourtant, célébrant les 20 ans de cette importante innovation qu’a été le dispositif « La Main à la pâte », créé en 1995 à l’initiative de Georges Charpak en 1995, de « vieux messieurs », savants réputés et souvent très pointus dans leur domaine, donnent un coup de jeune à des débats souvent bien tristes et tranchent avec le discours décliniste et anti-jeunes des papys-ronchons.

Une réforme révolutionnaire

Pierre Léna nous livre son regard sur la réforme du collège, à partir de l'expérience de La main à la pâte, qu'il a cofondée. Cosignataire d'une tribune dans Le Monde, en défense de la réforme, il s'inquiète de la mise en œuvre de cette «réforme révolutionnaire», car «si, par malheur pour le pays et ses enfants, cette réforme échouait, il faudrait sans doute plus d’une décennie pour en tenter une autre.»

Quelle interdisciplinarité à l’école ? (texte complet)

Yves Lenoir est un universitaire québecois qui fait autorité en matière d’interdisciplinarité. Il travaille en effet sur le sujet depuis de longues années au sein de la Faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke. On peut consulter une vidéo où il répond à des questions sur les liens possibles et souhaitables entre monde de la recherche et pratiques enseignantes. Il nous propose ici une contribution de fond sur l’interdisciplinarité, à l’heure où, avec la mise en place des EPI, celle-ci doit être véritablement pensée, en évitant les dérives et malentendus.

En pleine ascension ! (3)

Chaque année, le CNES, Centre national d’études spatiales, lance un concours destiné de tous les établissements français. « Parabole » : ce projet propose aux lycéens et à leurs professeurs d’imaginer des expériences à réaliser en apesanteur. Stéphane Beringue, enseignant de maths et sciences physiques au lycée professionnel Freyssinet de Verdun, s’est jeté par-dessus bord et il a bien fait : ses élèves de 1re Bac Pro maintenance des véhicules automobiles ont été sélectionnés par le CNES. Et ensemble, ils ont proposé aux Cahiers pédagogiques de raconter leur année d’exception, qui les a amenés la tête dans les nuages en mai à Mérignac.

«La littérature n’est plus le seul vecteur d’apprentissage du français»

Un dossier pour faire le point sur la place, les contenus et les outils de l’enseignement-apprentissage du français dans le cadre des évolutions liées à la mise en place du Socle commun. Il passe en revue les questions liées à l’articulation avec les autres disciplines, à la place de la littérature et celle de l’écriture et à la réflexion sur les pratiques ou l’évaluation.