Articles

,

N° 548 – Des collectifs enseignants connectés, Coordonné par Régis Forgione, Fabien Hobart et Jean-Philippe Maitre

De nombreux champs d’actions du métier enseignant ont été transformés à mesure que l’informatique a envahi les lieux professionnels et personnels des enseignants. Comment définir aujourd’hui ce qu’est un collectif d’enseignants connectés et comment le numérique prend place dans son fonctionnement ? A lire sur notre site: «De la “collection de professionnels” à l’ “organisation apprenante” avec toutes les nuances intermédiaires», entretien avec les coordonnateurs du dossier, Régis Forgione, Fabien Hobart et Jean-Philippe Maitre

Éducation nouvelle : vers l’horizon du distanciel, gare à la dissolution

La toile arachnéenne censée tisser du lien entre enseignants et apprenants est source d’exclusion, alerte le rédacteur en chef de la revue des Ceméa (Centres d’entrainement aux méthodes d’éducation active). Une bête mutante qui évolue plus vite que celles et ceux qui veulent l’apprivoiser. Au risque, peut-être de voir les méthodes actives de l’éducation nouvelle disparaitre derrière des outils inégalitaires.

On voudrait ne pas y croire !

Ce matin, premier jour du nouveau confinement scolaire, une saturation des plateformes d’environnement numériques de travail a considérablement perturbé l’enseignement à distance, comme cela avait été le cas en mars 2020 aux premiers jours du premier confinement.

N° 537 – Classes inversées

La classe inversée, on en parle beaucoup, des partisans enthousiastes et des opposants décidés s’opposent. Est-ce une mode passagère, un gadget pédagogique, ou l’amorce d’un changement de fond ? Au-delà des définitions (trop) simples, ce dossier s’attache à mieux cerner ce qu’est la classe inversée. «Les pratiques au cœur de la classe inversée remontent à plus d’un siècle !» Entretien avec Françoise Colsaët et Héloïse Dufour