L’actualité de la recherche

La coopération en classe ou comment engager ses élèves dans des échanges fructueux

Qu’elle soit prise comme moyen d’éduquer les citoyens, comme méthode pédagogique parmi d’autres ou pour développer les compétences sociales des élèves, la coopération est très présente à l’école, comme en témoignent les…

Quand la différenciation pédagogique redevient à la mode

Le Cnesco (Conseil national d’évaluation du système scolaire) et l’IFÉ (Institut français de l’éducation) organisent une nouvelle conférence de consensus, les 7 et 8 mars prochains, à Paris, sur la pédagogie différenciée[[Cette…

L’oppression par le genre : une entrave à l’égalité

Les questions d’égalité entre filles et garçons, femmes et hommes sont plus que jamais au cœur de nombreux débats. Michèle Obama, dans un discours récent, rappelle que le degré d’émancipation des femmes, la façon dont elles sont…

Les marqueurs politiques en éducation

A l’entame d’une période électorale majeure, on va regarder d’un œil attentif les clivages politiques dans les domaines pédagogique et éducatif. Il ne va pourtant pas de soi que l’on retrouve en éducation les mêmes principes de…

Enjeux du travail personnel de l’élève : dans ou hors la classe

En mai 2016, l’Observatoire des pratiques en éducation prioritaire a publié un rapport sur Le travail des élèves en dehors de la classe[[Observatoire des pratiques en éducation prioritaire, Le travail personnel des élèves en dehors…

Comment aborder les pratiques culturelles des adolescents ?

Que savons-nous des pratiques culturelles des adolescents ? Doit-on les aborder sous l’angle culturel et dégager les tendances générationnelles en les comparant à celles de leurs ainés ? Doit-on plutôt partir des études sur la jeunesse…

L’école face aux crises de société

En réaction aux attentats terroristes qui ont marqué ces derniers mois, la réponse éducative a logiquement été avancée comme une solution privilégiée pour combattre le radicalisme. On peut néanmoins garder un certain sens critique et s’interroger sur la place réelle de l’école dans la fabrication de la jeunesse et, par voie de conséquence, la production de la société.

Vers un leadership collectif ?

Rémi Thibert est chargé d’études et de recherche, service Veille et analyse de l’IFÉ (ENS de Lyon)

La lecture dans tous ses états

Au-delà des apprentissages fondamentaux abordés en cycle 1, l’activité de lecture peut se décliner en plusieurs concepts tels que celui de lecture experte ou lecture littéraire. Ces notions sont directement liées à ce que l’on nomme la littératie, capacité à utiliser le langage oral et écrit pour lire et écrire mais aussi construire des représentations et une culture, penser de façon critique et interagir avec les autres. La littératie ne recouvre donc pas seulement la maitrise des compétences de lecture/écriture, elle désigne aussi l’aptitude à structurer les expériences et à s’approprier des savoirs. La lecture experte fait partie de ce processus d’apprentissage.

Apprendre et enseigner pour favoriser la numératie

Les recherches sur l’apprentissage des mathématiques à l’école, en psychologie cognitive, didactique ou ailleurs, se penchent assez peu sur les phobies des élèves face aux maths, sur l’antienne : « J’ai toujours été nul (le) en maths ». Peut-être parce qu’il s’agit plutôt d’envisager la technique mathématique et ses troubles comme la dyscalculie, plutôt que d’adopter une approche plus sociologique du problème : pourquoi sélectionne-t-on par les maths, pourquoi les performances en maths sont-elles impactées par les origines socioéconomiques, etc.

Interdisciplinarité : il y a «matière» à éduquer

Le hasard a voulu que la publication du Dossier de veille de l’IFÉ (Institut français de l’éducation) consacré à l’interdisciplinarité coïncide avec la réforme du collège. Il s’agissait d’aborder la littérature de recherche…

Quelles conditions pour le changement pédagogique ?

L’autonomie des établissements apparait comme un recours ultime pour contourner les blocages des réformes. S’en tenir là revient à ignorer qu’un changement des pratiques éducatives repose sur d’autres facteurs de réussite moins spectaculaires.