Éduquer, c’est politique

La 3ème Biennale internationale de l’éducation nouvelle s’achève avec la conférence de clôture par Philippe Meirieu et Laurence De Cock. Participants l’une et l’autre comme témoins, ils ont tissé des liens entre le propos introductif de Bernard Charlot et leurs picorages dans les échanges. De la cinquantaine d’ateliers et des vingt débats de ces quatre journées, ils ont dégagé quelques enjeux majeurs pour la poursuite de la convergence des mouvements de l’éducation nouvelle.
arton7786.jpg
,

Orthographe : jouer sur les deux tableaux

Admettons d'emblée que le niveau en orthographe baisse, sans pour autant rejoindre le chœur des pleureuses, puisque cette baisse a commencé vers 1925, selon André Chervel. Redisons combien notre orthographe est d'une acquisition difficile, en combattant le mythe d'une époque où tous l'auraient maitrisée. Ce constat n'est pas un alibi. Il demande de chercher encore, de chercher toujours : comment faire ?
arton7786.jpg
,

À L’ÉCOLE PRIMAIRE, PRIORITÉ À L’ESPRIT DU SOCLE

Des changements de programmes fréquents, une concordance entre socle et programmes difficile à percevoir, des manuels souvent encyclopédiques, une liste de notions non hiérarchisées et parfois inutiles au niveau de l'école primaire, une formation didactique quasi inexistante avant la première prise de fonction... Qu'est-ce qui aidera à la maitrise de la langue à l'école primaire ?
arton7786.jpg
,

DES COMPÉTENCES QUI TRAVERSENT PLUSIEURS DISCIPLINES

Parmi les compétences transversales, plusieurs concernent bien la maitrise de la langue : respecter les consignes, prélever des informations, argumenter, communiquer. Comment les travailler et les évaluer ? Voici l’exemple de cet établissement bien connu de nos lecteurs : Clisthène.
arton7786.jpg
,

Harmoniser sans uniformiser

Pour l’équipe de ce collège, les items de raisonnement sur la langue sont les seuls qui ne concernent que les enseignants de français. En dehors de cela, toutes les disciplines sont concernées.
arton7786.jpg
,

L’important, c’est le niveau d’exigence

La formulation assez générale des capacités attendues au collège oblige à définir des niveaux d’exigence et des degrés de complexité, et à sortir du binaire « acquis ou non acquis ». Dommage que, pour le palier 2, la même démarche ne soit pas suivie.
arton7786.jpg
,

LES CONSIGNES, DÈS LA MATERNELLE

La compréhension des consignes n’est pas innée, certains enfants y sont mieux préparés que d’autres et si on n’y prend pas garde, l’écart se creusera tout au long de la scolarité de l’élève. D’où l’importance de commencer très tôt un travail sur les compétences à maitriser pour être un bon décodeur de consignes…
arton7786.jpg
,

VERS UNE LOGIQUE DE PROGRESSION

La formulation assez générale des capacités attendues au collège oblige à définir des niveaux d’exigence et des degrés de complexité, et à sortir du binaire « acquis ou non acquis ». Dommage que, pour le palier 2, la même démarche ne soit pas suivie.
arton7786.jpg
,

Apprendre à lire entre les lignes

Comment aider des élèves de 3e en ZEP à entrer dans l’univers de la lecture littéraire ? Comment leur faire acquérir des procédures indispensables pour la compréhension et l’interprétation des textes ? Les récits à chute peuvent être pour cela très utiles.
arton7786.jpg
,

Enseigner la lecture littéraire, une affaire de compétences?

Si l’enseignement de la littérature a toujours constitué une mission fondamentale de l’école obligatoire, il est confronté, depuis une quinzaine d’années, à une double influence : l’une qui tient à la notion de lecture littéraire, l’autre qui est liée à l’approche par compétences. Quelles articulations possibles entre les deux ?
arton7786.jpg
,

L’élève saura utiliser le dictionnaire

Quelques idées pour former à l'utilisation du dictionnaire. Moins simple que ça a en l'air ! Et nécessitant un travail collectif.
arton7786.jpg
,

Pas à pas

Un exemple de démarche dans la construction progressive de la compétence : « Rédiger un texte cohérent adapté à l’effet recherché (récit, texte documentaire, lettre) et rapportant les évènements dans l’ordre chronologique ».
arton7786.jpg
,

Dans l’océan de la lecture

Les élèves de 6e, en fin d'année, disent qu'« en orthographe, en grammaire, en gros, on a continué sur la lancée de l'école primaire. Mais en lecture, ah là, c'est devenu beaucoup plus dur ! » Plus dur, mais pourquoi ? Qu'ont-ils fait avant ? Comment ont-ils travaillé ? Que leur apprend-on de plus au collège ?