Charb_451P.gif

La science se livre

Afin de mettre la culture scientifique à la portée de chacun, le conseil général des Hauts-de-Seine organise "La Fête de la Science 2007" du 7 mars au 7 avril dans les bibliothèques des Hauts-de-Seine. Pour cette 11ème édition de la…

17e Festival du Jeu à Saint-Ouen

Le Festival du jeu de Saint-Ouen se tiendra du 18 au 29 avril 2007, toujours au complexe sportif de l'Ile des Vannes, transformé en ludothèque géante. Il s'agit d'une importante manifestation, qui s'inscrit dans la politique éducative de…

À propos de “Orthographe, à qui la faute ?”

Danièle Manesse et Danièle Cogis publient un ouvrage qui parait ce mois de février astucieusement intitulé Orthographe, à qui la faute ? (ESF éditeur)[[avec la collaboration de Michèle Dorgans et de Christine Tallet.]].
On a lu ici diverses contributions des deux auteures, notamment dans le dossier Orthographe.
Le livre fait grand bruit, puisqu'il montre, de façon sérieuse et documentée, la baisse du niveau d'orthographe des collégiens entre 1987 et aujourd'hui. En effet, en 2005, une dictée identique à celle proposée à l'époque, tirée de Fénelon, a été proposée à un échantillon représentatif de 2 767 élèves de 123 classes du CM2 à la troisième. Entre 1987 et 2005, les résultats témoignent d'un accroissement des erreurs d'orthographe : huit fautes en moyenne il y a vingt ans, treize il y a deux ans. Ce sont les erreurs grammaticales qui sont plus particulièrement en cause.
On pressent déjà le déchainement médiatique et les ricanements de certains antipédagogistes et autres contempteurs du temps présent. Pourtant, les propositions qui émanent de cet ouvrage seront loin de les satisfaire, car il n'est nullement prôné un retour en arrière, mais une incitation à aborder vraiment le problème, en inventant et en formant à l'inventivité.
Nous avons voulu interroger Danièle Cogis, qui est maitre de conférences à l'IUFM de Paris et auteure d'un ouvrage dont nous avons dit tout le bien que nous en pensions (Apprendre et enseigner l'orthographe, Delagrave), sur ce livre dont nous reparlerons dans les Cahiers.

Quelle place pour l’éducatif dans l’espace scolaire ?

Qu'entend-on aujourd'hui par éducation ? Dans une société en mal de repères, qu'attend-on de l'école en matière d'éducation ? Qui, dans cet espace, a compétence et légitimité pour éduquer, et de quelle manière ? Comment l'éducation…

L’école et son environnement

L'association Education & devenir propose à Grenoble, du 23 au 25 mars, un colloque sur le thème suivant : famille, quartiers, groupes sociaux ; école sanctuaire ou non ? école service public local ou institution ? L'Ecole change : suites…

4e édition des Assises de la presse écrite

Ces 4èmes Assises de la Presse Ecrite et de la Jeunesse organisées sous l'égide du Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et du CLEMI se tiendront à la Cité Internationale des Congrès de Lyon…

Un dossier de Jacques Nimier sur l’accompagnement

- "Accompagner: La belle histoire" et "Quelles postures dans les pratiques d'accompagnement ?" par Marie-Françoise Bonicel - "Accompagnement d'enfants et d'adolescents en difficulté scolaire" par le Dr Cyrille Cahen - "Accompagner le passage…

Ressources et images complémentaires

La couverture du N°450 reproduit une photographie de Maurice Tabard Self-portrait, Juan-les-Pins, 1936 appartenant à la collection du musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône - Visiter le site du musée Nicéphore Niépce - Découvrir…

Journée de réflexion sur l’autorité

Faut-il inventer un nouvel exercice de l'autorité dans la famille et à l'école ? L'IPLS (Institut pour la promotion du lien social) invite à une JOURNÉE D'ÉTUDE ET DE FORMATION. On parle beaucoup aujourd'hui de la crise d'autorité qui…
img2.jpg

De solides « assises » pour la pédagogie…

Le samedi 3 février, dans la grande salle de la Mairie du XIII° arrondissement de Paris et au lycée Jean-Lurçat se sont déroulées les premières Assises de la pédagogie organisées par le CRAP-Cahiers pédagogiques avec la participation…

Grammaire : le cancre du ministre…

À l'heure où les programmes de 2002 semblent remis en cause par un rapport qui invite à revenir à la « grammaire de l'explicite »[[Voir le rapport Bentolila : http://media.education.gouv.fr/file/68/3/3683.pdf]], un jeune professeur des écoles souhaite témoigner de sa pratique d' « observation réfléchie de la langue » dans les classes de cycle 3 de ZEP où il enseigne depuis plusieurs années.