Articles

« Les méthodes doivent être un tremplin plutôt qu’un carcan »

Ils n'ont aucune méthode ! Et toi, c'est quoi ta méthode ? Il y a les « bonnes vieilles méthodes », et puis les méthodes modernes, les méthodes actives ou actives, les méthodes inductives ou déductives... Notre dossier fait un tour d’horizon de ce que nous apportent les méthodes pour apprendre. Entretien avec ses coordonnateurs.
, ,

[En]jeux créatifs

Comme le rappelle André Tricot dans un rapport scientifique pour le Cnesco (Centre national d'étude des systèmes scolaires), la créativité est envisagée comme une des compétences du XXIe siècle pour une double raison : l’évolution…

« Il ne faut pas opposer bienêtre et apprentissages »

Le bienêtre à l’école, celui des élèves, est-ce un objectif en soi ou un outil pour apprendre ? Est-ce une affaire de techniques (méditation respiration, etc.) ou de posture ? Le bienêtre des élèves peut-il s'accommoder du malêtre des enseignants ? Entretien avec les coordinatrices de notre dossier.

Antidotes, saison 2, épisode 3 – Faut-il s’ennuyer pour apprendre à l’école ?

D’aucuns estiment qu’apprendre ou travailler ne sauraient se concevoir sans effort ni souffrance. Mais alors que l’étymologie du mot « travail » venant du latin tripalium, instrument de torture romain, est remise en cause, nous ne nous priverons pas de discuter aussi de l’utilité de l’ennui dans le processus d’apprentissage des élèves.
,

Écoles vitaminées en EPS

Quelles sont les écoles qui réussissent à enseigner l’EPS à la hauteur des attendus des programmes, à considérer l’EPS comme une discipline aussi importante que les autres, à faire en sorte que les activités physiques, sportives et artistiques (APSA) participent à la dynamique du projet d’école ? Résultats d’une enquête auprès de ces écoles vitaminées en EPS.
,

N° 565, Lire, comprendre

La compréhension occupe-t-elle la place qu’elle devrait dans l’enseignement de la lecture ? Si le travail de compréhension s’est longtemps borné à la «vérification» par des questions, orales ou écrites, les dispositifs et les pratiques se sont diversifiés, et comprendre est devenu un objet d’enseignement.
-304.jpg

Une pédagogie coopérative sans contact ?

Les conditions de reprise de l’école sont en lien avec un protocole sanitaire évidemment très strict. Pour autant, les enfants qui seront en classe restent des enfants, avec leur potentiel de vie, leur curiosité naturelle et leur élan vers les échanges avec des copains et des copines. C’est pour cela qu’organiser de la coopération est judicieux, autant pour « faire groupe » que pour être en rapport avec des savoirs. Cet article présente ce qui semble possible pour tous.

Ateliers philo à la maison

Quel parent n’a jamais été dérouté par des questions ou des remarques de son enfant ? « C’est pas juste !… pourquoi on ne vit pas toujours ?… pourquoi faut-il aller à l’école ? pourquoi y a-t-il des guerres ? » Très…

N° 516 Devenir lecteur

Allons au-delà des controverses stériles et caricaturales : lire est une compétence complexe, apprendre à lire peut passer par bien des chemins, prend bien du temps, jusqu’à faire des élèves des lecteurs capables de comprendre et d’interpréter des textes de tous les genres, pour découvrir le monde comme les plaisirs esthétiques de la littérature.

N°510 – Des tâches complexes pour apprendre

Les élèves ont besoin de maitriser des techniques, des procédures et des connaissances élémentaires, mais aussi de se confronter à la complexité de la vraie vie. Comment élaborer des situations stimulantes et qui permettent de transférer les acquis ? Est-ce possible avec les programmes, les examens ? Apprendre, ça ne peut pas être simple…
Couv_468_P.jpg

Quelle classe ma classe ! Le film est déjà un voyage…

Sorti en salle depuis mars 2008, ce film documentaire réalisé par Philippe Troyon relate l'expérience rare du collège Pierre Semard de Bobigny. Une école pour que chaque enfant trouve sa place, une école où les apprentissages se situent au cœur de la langue des cultures, du voyage et du corps.

Scolarité des enfants autistes: voyage au bout de l’enfer

Les parents de Mélissande, petite fille autiste, vivent tantôt à leurs dépens, tantôt soutenus par le travail d'une équipe, les balbutiements de l'intégration des enfants handicapés à l'école maternelle.