Des collègues qui te croient la tête à l’envers
Sans savoir tout ce qui se passe dans une classe à l’envers.
Les élèves, les profs, les films, les scénarios, les animations, les créations…
Car la classe à l’envers, c’est:

Des classes qui s’ouvrent,
Des collègues invités dans la classe,
Des rencontres autour de la classe,
Des débats autour de la pratique de la classe.

Des élèves acteurs,
Des élèves réfléchis,
Des élèves concepteurs,
Des élèves créateurs,

Des élèves actifs,
Des profs observateurs,
Des profs accompagnateurs,
Des élèves qui montrent le travail qu’ils ont plaisir à faire,

Des collègues qui découvrent des élèves et leurs méthodes,
Des collègues qui découvrent des collègues et leur pratiques,
Des collègues qui partagent leurs pratiques,
Des collègues qui mélangent leurs pratiques,

Des élèves qui découvrent leur cours à l’envers,
Des élèves qui échangent sur leur cours à l’envers,
Des élèves qui restituent leur savoir à l’envers,
Des élèves heureux de montrer leur travail à l’envers.

Une bande de copains qui organisent à distance,
Des profs de toutes académies qui s’inscrivent pour ouvrir leur classe,
Des réseaux sociaux qui relaient toutes les informations,
Des sites qui gardent la mémoire d’un moment.

La Clise2016, c’est la première d’un moment d’ouverture :
Ouverture des pratiques pédagogiques,
Ouverture sur les technologies,
Ouverture sur l’avenir.

Roseline Ndiaye

Enseignante de SVT en collège à Paris

A lire aussi sur la classe inversée:

Partager la classe inversée
Portrait de Christophe Le Guelvouit par Monique Royer

J’inverse, tu apprends
Chronique d’é.l@b

Inverser les pratiques
Par Roseline Ndiaye