Éduquer, c’est politique

La 3ème Biennale internationale de l’éducation nouvelle s’achève avec la conférence de clôture par Philippe Meirieu et Laurence De Cock. Participants l’une et l’autre comme témoins, ils ont tissé des liens entre le propos introductif de Bernard Charlot et leurs picorages dans les échanges. De la cinquantaine d’ateliers et des vingt débats de ces quatre journées, ils ont dégagé quelques enjeux majeurs pour la poursuite de la convergence des mouvements de l’éducation nouvelle.
,

Socle commun et refondation

Le jeudi 28 mars s’est tenu au siège du SGEN-CFDT à Paris une belle journée de travail, dont peuvent être fiers les organisateurs, outre le SGEN, le SE-UNSA, le CRAP-Cahiers pédagogiques et Education & Devenir, réunis dans le collectif « Socle commun, promesse démocratique ».
,

Fête de l’internet : faites des maths !

Voici la présentation d'un formidable travail collectif en mathématiques et informatique de primaire, sur tout un département. Plus de 160 classes ont participé ! Mais il s'agit aussi de partager un site intéressant toutes vos écoles primaires et même classes de collège. Ici à la rédaction, nous nous sommes bien remué les neurones de la logique en tout cas...
,

« La nécessaire professionnalisation du métier enseignant », par Jean-Louis Auduc

Qu’est-ce qui selon vous pourrait faire avancer l’école ? Quel élément entre tous choisiriez-vous, pour changer un fonctionnement, améliorer un point critique, débloquer des tensions, simplifier des procédés, rendre plus efficace un dispositif ? C'est aujourd'hui Jean-Louis Auduc, ancien directeur des études IUFM de Créteil/UPEC, qui nous répond.
,

Bonne fête, les filles !

Commençons par le commencement. Les droits des femmes ne vont pas naitre par magie et ce ne sont pas "les autres" qui vont s'y coller. Non, tout commence à l'école, dès la maternelle, puis dans la cour de récréaction, ensuite au moment de l'orientation et se rejoue encore chez nos enfants devenus jeunes adultes. Alors les filles, vos droits, on en parle ?
,

Odile Tripier-Mondancin : « Une éducation musicale conséquente au sein des ESPE* »

Qu’est-ce qui selon vous pourrait faire avancer l’école ? Quel élément entre tous choisiriez-vous, pour changer un fonctionnement, améliorer un point critique, débloquer des tensions, simplifier des procédés, rendre plus efficace un dispositif ? C’est aujourd’hui Odile Tripier-Mondancin, MCF à l'IUFM Midi-Pyrénées, chercheur membre de LLA Créatis et de l'UMR-EFTS à l'Université Toulouse II le Mirail, qui nous répond.
,

Eh bien, dansons maintenant !

Nous avons rencontré les élèves de la section sportive danse, au collège Jean-François-Oeben de Paris, ainsi qu'Odile Cochet, leur enseignante d’EPS, responsable de l’activité, et la principale, Ladja Chopineaux. Les élèves nous ont expliqué en quoi danser à l'école est pour eux un essentiel.