MI-SE, Aides éducateurs : quel avenir ?

Le budget 2003 prévoit la suppression de 20 000 emplois d'aides éducateurs et 5 600 postes de surveillants, à la rentrée 2003. Le dispositif des MI-SE « ne répond plus complètement aux besoins qui s'expriment aujourd'hui, dans les établissements…

Qui enseignera en 2010 ?

On sait que l'Éducation nationale a du mal à prévoir à moyen terme. D'où les à-coups dans les effectifs et les recrutements. Pourtant, les futurs collégiens et lycéens de 2010 sont déjà nés. Et la direction de la programmation et du développement du ministère donne dans sa revue [[Education & formations (n°63, 140 pages, 12,20 €)]] une « projection du système éducatif à dix ans ».

Innover : un choix politique

Depuis le changement de majorité, les activités du CNIRS (Conseil national de l'innovation pour la réussite scolaire) ont été très réduites pour ne pas dire nulles. Luc Ferry, après avoir affirmé son attachement à l'existence de ce Conseil décide néanmoins de repenser son organisation. L'originalité et la force du Conseil résidaient en partie dans sa composition non conventionnelle - membres de la société civile, politique, associative côtoyant inspecteurs et pédagogues « de métier » - et dans son indépendance vis-à-vis du ministère - le rôle de conseil s'effectuant directement auprès du ministre. En le plaçant sous la tutelle de la Direction de l'enseignement scolaire (DESCO), le nouveau ministre symboliquement a mis un terme à cette expérience. Anne-Marie Vaillé a donc démissionné de sa présidence dès le mois d'août. Les membres du Conseil ont voulu encore un temps croire en la poursuite de sa mission sous une autre forme. À la réunion plénière du 31 octobre 2002 (la première sous le nouveau ministre), Luc Ferry propose des orientations de travail sur trois secteurs qui fonctionnent mal : la maîtrise des compétences de base à l'entrée en 6e ; les sorties du système éducatif sans qualification et les phénomènes de violence à l'école (81 000 incidents graves recensés sur six mois en 2002 - logiciel SIGNA). Il ajoute qu'il aimerait que le CNIRS fasse des propositions d'innovation en matière d'autorité. Les membres du Conseil sont prêts à travailler sur ces orientations qui rencontrent largement les préoccupations qui sont les siennes depuis sa création deux ans plus tôt. Malheureusement aucune décision d'action n'a suivi ces déclarations de principe. Pas de réunion tant que le nouveau président n'est pas nommé et pas de nomination en vue... Tant et si bien que 17 des 40 membres du CNIRS ont présenté leur démission en décembre 2002. Nous avons interrogé un des membres démissionnaires : Dominique Madelin qui a bien voulu répondre à nos questions.

Innovation : Pourquoi des « établissements pionniers » ?

Un appel signé par un certain nombre d'établissements pionniers et d'équipes porteuses de tels projets tente de rouvrir le débat sur la place et le rôle des établissements innovants.

Tranche du vie

Je n'ai pas connu l'époque où les enfants apportaient leur bûche à l'école pour mettre dans le poêle, j'ai connu l'époque où l'on grattait et cirait les tables avant de partir en vacances. Nous nous acharnions avec plaisir, heureuses…

Chemin professionnel et chemin personnel

Le travail est un lieu de construction, de transformation de notre identité, par la mise à l'épreuve de nos dispositions personnelles. Et pour que l'identité se construise au cœur de l'activité professionnelle, il faut que se tissent appartenance…

Professionnaliser le métier d’enseignant

Autant le dire tout de suite, j'éprouvai une grosse colère en découvrant le titre du dernier ouvrage d'Anne Jorro. Non que j'aie quelque ressentiment contre la personne qui mène depuis des années des travaux passionnants et proches des…

Faire vivre de véritables situations-problèmes

---- Commander cet ouvrage Chaque mot pèse dans le titre de cet ouvrage. Il est important d'abord de savoir de quoi on parle, et les auteurs prennent soin de définir la notion de situation-problème : il ne s'agit pas de l'exercice…

(Se) construire un vocabulaire en langues

Le secteur langues du Groupe français pour l'éducation nouvelle nous propose là un ouvrage de qualité sur un sujet majeur de l'enseignement des langues vivantes : l'apprentissage du vocabulaire. Une première partie nous livre d'intéressantes…