Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Un audioguide en cinq langues pour le collège


Coéducation

Un audioguide en cinq langues pour le collège

Marie-Christine Bonneau-Darmagnac

9 juillet 2019

La création d’un audioguide en plusieurs langues pour visiter un collège, ou comment faire coup double en renforçant les connaissances et les compétences des élèves et en développant l’accueil des élèves allophones et la communication avec leurs parents.


Au collège Jules-Verne de Buxerolles (Vienne), classé éducation prioritaire, nous accueillons un peu plus de 500 élèves de vingt-huit nationalités différentes. Une classe UPE2A existe depuis deux ans et, pour cette année scolaire, plus de trente élèves ont été pris en charge par une professeure chargée de leur apprendre le français.

C’est face à cette situation particulière qu’a germé l’idée de concevoir un audioguide qui permettrait à ces élèves et leurs parents de pouvoir visiter le collège dans leur langue. Ce projet s’inscrit dans le projet d’établissement qui vise à s’ouvrir davantage sur l’extérieur et à resserrer les liens avec des parents d’élèves, peu enclins à venir pour des raisons souvent liées à leur propre vécu avec l’école.

C’est un projet que j’ai porté avec la participation de la professeure en charge de la classe UPE2A.

Le choix des langues

Tout d’abord nous avons référencé, avec l’aide de la classe allophone et de son enseignante, le nombre de langues parlées par les élèves de l’établissement. Nous en avons identifié plus d’une dizaine et nous avons finalement arrêté notre choix sur le français, l’anglais, l’espagnol, l’arabe et le turc pour démarrer notre audioguide.

Une dizaine d’élèves de la 6e à la 3e se sont portés volontaires pour participer au projet. Nous avons constitué une équipe d’élèves issus ou ayant fait une partie de leur scolarité dans la classe allophone (trois élèves de 6e et un élève de 4e) et un groupe d’élèves de 3e bilingues (turc) pour des raisons familiales ou maitrisant suffisamment l’anglais pour s’intégrer au projet.

La première étape a été de déterminer l’ensemble des lieux du collège pouvant faire l’objet d’une notice explicative pour des nouveaux arrivants au collège. C’est ainsi que dix-sept lieux ont été sélectionnés. Les élèves sont allés interviewer toutes les personnes concernées par cette sélection de lieux (principale et adjointe, gestionnaire, infirmière, CPE, assistante sociale, médiateur…) puis ont rédigé toutes les notices en français.
Ensuite, en fonction des compétences en langues des uns et des autres, les notices ont été traduites dans les langues sélectionnées en amont.

Une voix de synthèse

Le choix de l’interface s’est porté sur un outil gratuit, Izi Travel, facile à prendre en main. J’ai créé un compte rédacteur pour une élève de 3e très autonome et mis à disposition mon compte rédacteur/administrateur pour les autres élèves que j’ai accompagné au fur et à mesure de l’intégration des contenus. Après plusieurs débats entre nous, il a été convenu que nous utiliserions les voix de synthèse proposées par l’application. Cela permet de modifier aisément un texte audio et de nous affranchir des demandes de droits auprès des parents d’élèves pour l’utilisation des voix de leurs enfants.

Le projet est relativement économique à mettre en œuvre. L’application en ligne retenue est gratuite (elle nécessite seulement d’être téléchargée sur les téléphones portables). L’enseignante a été rémunérée en HSE (heures supplémentaires élèves) car l’ensemble du projet s’est fait sur les heures libres des élèves (le temps entre midi et deux heures et les heures d’études des uns et des autres, et en fonction des plages de liberté du professeur).

Quel intérêt ?

L’intérêt est double. Il permet à nos élèves de collaborer sur un projet commun où les compétences particulières des uns et des autres sont requises pour réussir. Il permet également de rendre l’école plus accueillante pour les nouveaux élèves qui nous arrivent. Le fait de pouvoir faire la première visite de l’établissement dans leur langue s’avère moins traumatisant et leur montre à quel point nous avons à cœur de les accueillir le mieux possible en tenant compte de leur non maitrise de la langue française. Cet accueil personnalisé est également possible pour les parents de ces élèves. Nous espérons ainsi mettre en place un lien fort entre l’établissement et ces familles et faire en sorte qu’elles se sentent en confiance.

Tous les élèves participant au projet ont également été volontaires pour présenter l’audioguide pendant les journées portes ouvertes de l’établissement. Lors des réunions de fin d’année visant à déterminer les compétences de fin de cycle pour les élèves, nous avons été très attentifs à valoriser la participation à l’audioguide, notamment sur les compétences suivantes :

  • langues étrangères et régionales ;
  • la formation de la personne et du citoyen.

Test, retours et perspectives

L’audioguide a été testé lors de ces journées portes ouvertes auprès de parents dont la langue maternelle n’est pas le français (arabe, allemand notamment). Le test a été fait sur les terminaux personnels des élèves et de l’enseignante en charge du projet. Les retours ont été très positifs, voire enthousiastes de la part de certains parents. Une mère d’élève, allemande, venue inscrire sa fille, nous a confirmé la participation son enfant à la poursuite du projet à partir de la rentrée prochaine.

Car l’audioguide s’enrichira l’an prochain de nouvelles langues : portugais, kurde, géorgien, italien, allemand. Nous espérons qu’il deviendra un outil incontournable pour faciliter les premiers pas au collège des enfants allophones et leurs parents. Une belle façon de faciliter la communication et de mieux s’engager dans l’altérité !

Marie-Christine Bonneau-Darmagnac
Enseignante d’Histoire-géographie en collège


Pour en savoir plus :

Télécharger l’audioguide sur Izi Travel :


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.