L’ouvrage se veut un outil d’accompagnement du professeur d’école, de collège et de lycée au fil de ses premières années de carrière. Il propose une multitude d’angles
: sociologie, psychologie, pédagogie… Son double point de vue, réflexif et pratique, se manifeste dans chaque chapitre par une répartition bienvenue entre des pages « Pour réfléchir » et « Pour agir ».
C’est donc un guide très touffu dont la volonté d’exhaustivité peut aussi effrayer : dix chapitres comme autant de domaines à explorer et maîtriser, de la
préparation des cours à l’innovation et pour finir au plaisir d’enseigner, il y a de quoi se sentir intimidé, comme devant cette « petite bibliothèque du jeune prof » qui couvre neuf pages bien serrées à la fin de l’ouvrage.
Mais cette abondance n’est évidemment pas faite pour être avalée d’un coup. Fidèle à son sous-titre, « Guide du jeune
enseignant », le livre se veut compagnon de route et presque collègue avec qui on pourrait dialoguer sans dogmatisme, car
sur les divers sujets il propose des pistes, pas des injonctions, et une multitude de « voix », non une parole unique : extraits de très nombreux ouvrages, articles,
témoignages, les paroles sont diverses et toujours bien identifiées (Le CRAP-Cahiers pédagogiques est présent à plusieurs endroits comme référence).
Sur l’autorité, par exemple, lieu de difficulté voire de souffrance, on trouve (page 2) les propos de Bernard Rey pour
qui avoir de l’autorité, c’est « arriver à ce que les élèves nous obéissent volontairement, sans force ni menace », ou l’affirmation (page 20) que « lorsque l’adulte donne la limite et le respecte, les élèves l’acceptent très bien » : un horizon de « prof génialement légitime » presque
décourageant quand on travaille au quotidien avec des classes difficiles et qu’on n’est pas Zorro tous les jours ! Mais
d’autres pages du chapitre proposent des repères sur la mise en pratique des règles, la sanction, la nécessaire vigilance, qui prennent acte de la réalité et donnent des pistes pour faire avec les difficultés en gardant le cap de cet idéal qu’on n’atteindra sans doute pas d’un coup.
On sent tout le long de cet ouvrage une connaissance fine du système et des enjeux actuels, comme dans l’excellent
chapitre sur l’évaluation (et l’orientation) : si les enseignants pouvaient s’inspirer de ces réflexions avant de
recommencer à noter dès le premier devoir de l’année, quel progrès !
Ce « Guide du jeune enseignant » sera actualisé et augmenté chaque année.

Jean-Michel Zakhartchouk


Click on the button to load the content from rcm-fr.amazon.fr.

Load content