Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, est intervenu après un discours de Roland Berthillier, secrétaire général de la MGEN – qui nous accueillait – et de Philippe Watrelot, président du CRAP.

Lors du numéro 500 des Cahiers pédagogiques, en présence de Vincent Peillon

Lors du numéro 500 des Cahiers pédagogiques, en présence de Vincent Peillon

Le ministre a rappelé les grands enjeux de la concertation pour la refondation de l’école. Selon lui, le débat opposant pédagogues et républicains est « faux intellectuellement et historiquement ». « Ces oppositions stériles sont derrière nous », a-t-il déclaré, affirmant vouloir « instituer la République en chaque élève ». « Nous allons changer l’école, et c’est un projet de société », car « c’est bien à l’école de changer la société », ajoutait-il avant de conclure par un appel à la mobilisation des pédagogues.

Une première table ronde avait pour thème la manière dont la presse et les médias audiovisuels traitent des questions d’éducation. Marie-Caroline Missir (journaliste et présidente de l’Ajé, partenaire de cette manifestation), François Jacquet-Francillon (ancien rédacteur en chef de la Revue française de pédagogie), Gaétane Chapelle (conseillère de la ministre de l’enseignement obligatoire en Fédération Wallonie-Bruxelles) et Yann Forestier (adhérent du CRAP et enseignant d’histoire géographie qui prépare une thèse sur l’école et les médias) ont échangé leurs points de vue, ponctués par les dessins de Jack Koch, que l’on retrouve dans les Cahiers.

table-1.jpg
koch-.jpg

L’après-midi a commencé avec la compagnie “Entrées de Jeu , qui, dans la logique du théâtre d’intervention, a invité plusieurs personnes à monter sur scène. De l’avis général, un moment fort de la journée…

theatre-2.jpg
table-2.jpg
La seconde table ronde envisageait la manière dont les réseaux sociaux peuvent être utilisés par les enseignants pour diffuser et échanger sur la pédagogie. Christine Vallin et Patrice Bride (rédacteurs en chef des Cahiers) réunissaient Serge Pouts Lajus (chercheur), Luc Cédelle (journaliste) et Stéphanie de Vanssay (adhérente CRAP et coprésidente d’e-lab).

Deux films sur les Cahiers Pédagogiques ont été projetés, l’un donnant la parole aux rédacteurs et l’autre à des lecteurs, dans le prolongement des vidéos de « teasing » que vous pouvez voir ici.

Un apéritif de clôture a contribué à faire de cette journée une réussite à tous les niveaux.
public-.jpg
Des échos de la journée sur le site du ministère