Articles

Réflexions sur les outils de l’enseignement à distance

Le confinement et la continuité pédagogique ont pris tout le monde de court, les enseignants au premier chef. S’il devait se reproduire, ou pour d’autres circonstances, quelles principes généraux avoir en tête et quels outils numériques privilégier pour l’enseignement à distance ?

RAPprocher pour (r)accrocher les élèves de lycée professionnel

Comment lutter contre les discours de résignation quand un virus prive d’école tous les élèves de notre nation, quand le confinement impose à chacun un isolement dans son environnement, souvent défavorisé pour nos élèves de LP (lycée professionnel) ? Comment enrayer le récurrent triptyque scolaire : reproduction, résignation, désaffection ? En ne cessant de maintenir le lien avec les élèves, y compris grâce à deux morceaux musicaux enregistrés à leur intention pour relancer leur motivation.

L’épopée silencieuse des enseignants d’UPE2A pour la continuité pédagogique

Comment les enseignants en poste en unité pédagogique pour élèves allophones (UPE2A) ont-ils organisé la « continuité pédagogique » ? Qu’en retirer de façon constructive ? Deux questionnaires successifs ont été proposés : à la fin de la première semaine de confinement (22-25 mars, renseigné par 133 enseignants) et une semaine après la reprise généralisée de l’école (6-14 juin, renseigné par 100 enseignants), suivis d’entretiens dont voici la teneur.

Et la parole des adultes ?

Si les enfants ont peut-être à parler, à dire et à raconter ce qu’ils ont vécu, les adultes se trouvent dans des situations proches. Le confinement passé, les règles sanitaires drastiques, l’organisation nouvelle peuvent nécessiter des espaces de parole pour dire les peurs, les craintes, les succès. Ces espaces ont besoin d’une structure, il importe de mettre en place des règles minimum pour que cela fonctionne.

Le confinement, vécu par une professeure des écoles stagiaire

Une première année scolaire est aussi une année d’organisation des relations au sein d’un groupe, notamment pour lutter contre les discriminations. Mais quand survient une crise sanitaire qui contraint à un enseignement à distance, que deviennent ces relations ? Comment les relations avec les familles deviennent-elles centrales ?

Pour un retour en classe dehors !

Retourner en classe pour ne pas bouger de sa chaise et ne pas s’approcher des autres peut ne pas faire envie. Mais l’occasion est peut-être bonne, et la météo propice, de faire l’école non pas buissonnière, mais en plein air !

Priorité à la parole

Les élèves reviennent en classe avec des sentiments divers et mêlés suite au confinement. Comment leur permettre de s'exprimer par la parole ? Une réflexion du groupe d’analyse de la pratique de l’AGSAS (Association des groupes de soutien au soutien) d’Esbly (Seine-et-Marne).

«Le monde renaîtra» : un slam en sept étapes

Durant le confinement et la fermeture des lycées, il était possible de développer des projets collectifs, et notamment d’expression artistique et culturelle. De quoi donner des idées pour la suite, comme l’évoque la chanson élaborée par ces lycéens lyonnais!

«Entraide, solidarité, coopération ont pris le dessus»

Au Danemark, la première ministre a annoncé la réouverture des écoles après les congés de Pâques. Les établissements du pays ont donc rouvert leurs portes à partir du 15 avril dernier. Le lycée français Prins Henrik de Copenhague, qui scolarise des élèves de la petite section de maternelle à la terminale, n’a pas dérogé à la règle. Sa proviseure, Karine Vittaz, a bien voulu répondre aux questions des Cahiers pédagogiques, d’abord lors de la reprise, puis trois semaines après.

Je ne retournerai pas en classe le 18 mai, mais…

Dans les régions « rouge », la rentrée des colléges est retardée. Mais on peut ne pas revoir tout de suite ses élèves et au fond, continuer à faire classe, surtout quand on fait preuve d’une belle créativité.

Organiser un « Quoi de neuf ?»

Les élèves vont revenir en classe après une longue période de confinement, marqué par une distanciation physique et parfois sociale avec les camarades d’école. Ouvrir des espaces de parole libre cherche donc à ce que les élèves échangent sur leurs vécus de confinement, mais aussi redécouvrent leur appartenance à un collectif sécurisé. Les « Quoi de neuf ? » sont des exemples de dispositifs orientés vers ces intentions

Faire toute sa place à la joie des retrouvailles

Pierre Delion est pédopsychiatre, professeur des universités honoraire. Sa carrière en psychiatrie institutionnelle lui a permis nombre de rencontres avec des enseignants et des pédagogues. Il répond à nos questions sur les effets psychiques du confinement et de la distanciation sociale sur l’école et les élèves.