Éduquer, c’est politique

La 3ème Biennale internationale de l’éducation nouvelle s’achève avec la conférence de clôture par Philippe Meirieu et Laurence De Cock. Participants l’une et l’autre comme témoins, ils ont tissé des liens entre le propos introductif de Bernard Charlot et leurs picorages dans les échanges. De la cinquantaine d’ateliers et des vingt débats de ces quatre journées, ils ont dégagé quelques enjeux majeurs pour la poursuite de la convergence des mouvements de l’éducation nouvelle.
,

Jeux de miroirs

MAI 1994, Bruce Springsteen nous enchante avec une ballade : « Saw my reflection in a window and didn't know my own face. Oh brother are you gonna leave me wastin' away. On the streets of Philadelphia. » Le rock est indémodable. Le numéro 374 des Cahiers pédagogiques ouvre sur un surprenant billet du mois qui évoque une autre musique. Bernard Defrance y narre sa découverte de la techno lors d’une rave party où l’ont entrainé ses élèves. On y apprend notamment que les initiales DJ signifient disque-jockey et se prononcent « didji ». Le temps passe. C’est un peu moins vrai pour l’article que j’ai sélectionné pour vous dans le dossier du mois dont le thème, « une personne, l’élève », aurait pu être celui du dossier que vous avez entre les mains. D’ailleurs, cela a fait discussion en comité de rédaction avant que le choix soit fait d’insister sur les émotions. Dans ce dossier de 1994, Michel Tozzi revient sur les discussions qui ont animé le comité de rédaction de l’époque à propos de l’opportunité de ce thème. Les arguments qu’il y développe nous font entrer dans la boite noire de la programmation des Cahiers et rendent inutile le fait de rendre compte des débats qui ont entouré le lancement du dossier de 2019 tant on les y a retrouvés, à quelques nuances de vocabulaire prêt. Aujourd’hui comme il y a un quart de siècle, il faut rappeler l’importance des références multiples, et le danger des modes qui prétendent faire table rase du passé. Lorsqu’au nom de la science et à partir d’une critique de dérives des approches adossées à la psychanalyse, d’aucuns tentent d’imposer un nouveau technicisme simpliste, le progressisme consiste à examiner les acquis du passé sans concession et sans l’arrogance des néophytes
,

La météo des émotions

Comment prendre en compte l’état émotionnel de chaque élève lorsqu'il entre en classe avec, en plus de son cartable, sa vie de tous les jours ?
,

Les difficultés de l’école sénégalaise

De 1960 à nos jours, le taux de réussite aux examens scolaires comme le baccalauréat ou le brevet de fin d’études moyennes (BFEM) demeure faible au Sénégal. Les objectifs définis au début de chaque année sont rarement atteints. Cela est valable aussi bien dans l’enseignement primaire que secondaire. Cet article fournit quelques pistes d’explication à ce phénomène systémique.
,

Naitre au monde

Le désir de comprendre comment ça marche est un moteur puissant pour apprendre. Quand il concerne les êtres vivants, il invite aussi au questionnement existentiel, avec les émotions qui l'accompagnent, de l'angoisse à l'émerveillement.
,

Les mains de Camille

Avoir une idée de peinture, la réaliser, la montrer au groupe, un rituel en classe de maternelle que la délicatesse de l'enseignante transforme en émouvant partage.
,

Pourquoi tu pleures ?

L'auteur décrit le travail d'élaboration sur les émotions dans un groupe d’analyse clinique de la pratique pour de jeunes professeurs de musique en formation.
,

Une rencontre qui fait du bien

Certains connaissent peut-être cette délicieuse page de la Rubrique-à-brac de Gotlib où on donne des exemples de « happy ends » contredisant des prédictions antérieures pessimistes, sur le destin de tel personnage par exemple.…
,

Après le stress

Un dispositif d'analyse de pratique permet à une professeur stagiaire de rétablir le lien avec sa classe. Dans un cours de tronc commun en formation initiale d'enseignants sur la motivation des élèves, les étudiants, en séance de…
,

Instituer l’humain

Une réflexion collective sur les pratiques pédagogiques par le biais de l'écriture de monographies. L'expression des émotions, en nourrissant les institutions de la classe, y tient une place particulière.
,

Tu parles !

La médiation artistique avec des élèves allophones nouvellement arrivés pour transformer la douleur de la perte en fierté d’avoir accompli une œuvre. Et chemin faisant, trouver sa place ici, un parmi les autres.
,

Préparer sa rentrée, dans la joie et la bonne humeur !

Récit d'une minirencontre d'une journée (le nom est une allusion aux Rencontres d'été du CRAP-Cahiers pédagogiques qui durent une semaine) organisée par les correspondants de Bourgogne-Franche-Comté du CRAP.
,

Élèves décrocheurs, tenaces professeurs ?

Une enquête auprès de futurs enseignants en lycée professionnel montre la diversité de leurs visions du décrochage et des élèves « décrochés »