mercredi_orientation.jpg

L’orientation

En France, le terme « orientation » désigne à la fois la manière dont une personne construit son parcours personnel et professionnel et la manière dont la société régule les flux d'entrée des jeunes générations dans les activités…

Naissance de l’IREA : Institut de Recherches, d’Etudes et d’Animation

Le Sgen-CFDT, qu'on a souvent défini comme un « laboratoire d'idées » ne possédait pas d'Institut de recherche. Il dispose maintenant de l'Institut d'Etudes et d'Animation (IREA-Sgen-CFDT) créé en février 2008.

Nouveaux programmes pour le primaire, 19 organisations réagissent

Monsieur le Ministre, Nous voulons une école plus juste, dont les finalités et les contenus soient compris et partagés par tous. Nous sommes persuadés que l'école peut et doit faire réussir tous les élèves, et que pour cela, elle doit…

De quelles écoles de la deuxième chance parle-t-on?

Lors de l'annonce du plan de Fadela Amara sur les banlieues, le Président de la République a souhaité une France qui donne une deuxième chance aux jeunes en décrochage scolaire. Il pense alors immédiatement au travail effectué par les écoles de la 2ème chance (E2C), qui offrent une formation qualifiante et donc professionnelle aux jeunes décrocheurs grâce au soutien actif des Chambres de commerce. La réponse est classique : les jeunes qui quittent l'école doivent être mis au travail plutôt que remis à l'école. Mais les jeunes en rupture de scolarité rêvent également de pouvoir reprendre leurs études secondaires et aspirent bien souvent à tout autre chose qu'une entrée rapide sur le marché du travail, fut-il qualifié. L'école de la République devrait pouvoir être celle de la réalisation de ce rêve. Elle l'est peu, trop peu et le slogan un temps mis en avant « L'école doit être son propre recours » est aujourd'hui, encore une fois, aux oubliettes. Il est pourtant l'une des bases de la réussite de cette école finlandaise que l'on met si souvent en avant et que Xavier Darcos vient d'honorer de sa visite.

Commission Pochard : à examiner, pas à mettre en examen !

Dans la continuité de la réflexion que le CRAP a engagée sur le métier d'enseignant, qui avait abouti à l'automne dernier à 15 propositions, nous avons lu avec intérêt le « Livre vert » rédigé par la commission sur l'évolution du métier enseignant présidée par Marcel Pochard. Nous souhaitons insister sur quelques éléments qui nous paraissent fondamentaux.
Cette démarche de réflexion sur le métier enseignant a été engagée par le nouveau ministère suite à l'abrogation des décrets des ministères de Robien sur le service des enseignants, fortement contestés par la profession. Loin d'enterrer la question, il faut bien constater que la commission Pochard ne s'est pas contentée d'un état des lieux, de propositions consensuelles et à courte portée, et n'a pas hésité à se mêler de questions dépassant largement la définition du métier enseignant, touchant à l'organisation même du fonctionnement des établissements scolaires.
Mais voilà, elle en dit trop ou pas assez.
Couv_459_P.jpg

Les mercredis du CRAP-Cahiers pédagogiques – L’école à l’épreuve du handicap

Invitation à une rencontre entre lecteurs et auteurs autour de ce dossier récent. Venez nombreux !

Pour penser l’éducation de demain

Il est question ces jours-ci de la "politique de civilisation" de Edgar Morin qui apparaît comme un gadget lancé dans l'opinion publique. Pourtant, le travail de ce penseur inclassable, profondément pluridisciplinaire nous intéresse, au CRAP-Cahiers pédagogiques depuis longtemps. Et la conception qu'il expose du savoir, de l'éducation, va tout à fait à l'encontre de bien des orientations actuelles et en tout cas de l'école telle qu'elle fonctionne majoritairement.
Alors profitons de ce soudain écho médiatique d'une oeuvre considérable pour republier sur notre site la retranscription de la conférence qu'il fit en 1995, à l'ouverture de notre colloque "les cinquante ans des Cahiers pédagogiques", à Lyon, texte déjà publié chez Hachette dans le livre "Des idées positives pour l'école de demain". La mise en forme était de Raoul Pantanella.

Le socle commun, chiche !

On ne sait pas trop où en est l'Institution par rapport au socle commun de connaissances et compétences. Absent de la campagne présidentielle et de nombre de discours ministériels, le document que Gilles de Robien, dans un moment de pathos, déclarait avoir signé "en tremblant d'émotion" a tout de même force de loi et Xavier Darcos a préfacé l'édition en poche de ce texte officiel. Des livrets de compétences commencent à circuler, des grilles de référence sont proposés sur le site EDUSCOL, sans beaucoup d'explications sur leur usage, des sites expérimentaux sont désignés dans chaque académie...

Accompagner les élèves dans et hors de l’école

Une demi-journée de réflexions et témoignages sur les meilleures façons d'accompagner les élèves, à l'heure de la mise en place de l'accompagnement éducatif officiel. Quels problèmes ? Quel questionnement pour l'école ? Comment articuler…
Couv_452-2.jpg

Quel travail collectif dans les établissements ?

Pour échanger autour du métier d'enseignant et du travail en équipe, un moment privilégié ouvert à tous.

Un nouvel horizon… et non un ancien déguisé en nouveau !

Nous avons lu avec attention le document du Ministère proposant des discussions sur la redéfinition des objectifs de l'école primaire et l'aide aux élèves en difficulté notamment. Certaines affirmations et propositions nous satisfont,…