Éduquer, c’est politique

La 3ème Biennale internationale de l’éducation nouvelle s’achève avec la conférence de clôture par Philippe Meirieu et Laurence De Cock. Participants l’une et l’autre comme témoins, ils ont tissé des liens entre le propos introductif de Bernard Charlot et leurs picorages dans les échanges. De la cinquantaine d’ateliers et des vingt débats de ces quatre journées, ils ont dégagé quelques enjeux majeurs pour la poursuite de la convergence des mouvements de l’éducation nouvelle.
,

Des métiers en mouvement

Ce dossier propose un ensemble d’articles parus dans les Cahiers pédagogiques au cours des vingt dernières années. Pas de nostalgie dans notre démarche : nous souhaitons alimenter les débats en cours, en prenant du recul sur…
,

La ligne de vie professionnelle

Comment est-on devenu enseignant ? Prendre conscience de son parcours, avec ses hauts et ses bas, c'est une excellente façon de réfléchir à la direction à suivre pour la suite.
,

Chantons sous la pluie

Soit un enseignant de lettres en bonne santé, officiant depuis vingt-quatre années en banlieue parisienne, tendance dure : calculez le volume de son autonomie, mesurez sa marge de manœuvre à l’aide d’un examen de conscience préalable et de situations expérimentales ad hoc.
,

Désespérément libre

En évoquant son entrée dans le métier, une enseignante d’école primaire s’interroge sur les ambigüités et les limites de son autonomie. Elle évoque également les perspectives ouvertes par la « Charte pour une école du XXIe siècle » de 1998, qui résonnent encore aujourd'hui dans le cadre de la « refondation » en cours.
,

Vous avez dit fonctionnaire ?

Quel contenu chaque enseignant met-il derrière ce terme ? Comment vivons-nous ce statut particulier ? Qu'en faisons-nous dans nos actes quotidiens ?
,

De la libre soumission

En s’efforçant d’acquérir davantage d’autonomie, en développant connaissances et compétences professionnelles, on aboutit à un paradoxe : plus je me sens autonome dans mes pratiques, moins je le suis au sein du fonctionnement du système scolaire.
,

« Ce que vous dites, vous le faites ? »

Et si nos compétences culturelles, didactiques et pédagogiques ne suffisaient pas à définir notre identité professionnelle ? Alors, que nous faudrait-il être pour être enseignant ?
,

Maintenant, moi aussi je tricote !

La polyvalence des professeurs d’école est-elle un défi à l’équilibre de la vie professionnelle ? Ou permet-elle de se construire une façon de vivre intensément ?
,

Comment je m’accorde un pouvoir

Il est peut-être facile de se dire autonome. Mais s’appliquer à définir une stratégie personnelle dans ce domaine révèle toute la complexité de l’autonomie en acte.
,

Je ne veux plus être autonome !

L’autonomie, il faut s’en méfier. À cette notion ambigüe et galvaudée, l’auteur préfère réfléchir aux conditions du travail en équipe et de la construction démocratique d'un projet partagé.
,

On enseigne aussi comme on n’est pas

Contrairement aux idées reçues, l’autonomie de l’enseignant passe aussi par une résistance à ses intuitions, à sa spontanéité.
,

C’est Difficile d’Innover

Un CDI ordinaire dans un petit collège qui doit ressembler à bien d’autres : le vécu au quotidien, les espoirs et les difficultés d’une documentaliste soucieuse de travailler avec les enseignants des autres disciplines, d’exercer pleinement et normalement son métier, de faire bénéficier ses élèves des méthodes et des outils de la recherche documentaire... Ambiance.