Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Tenir bon face à l’horreur


Tenir bon face à l’horreur

Communiqué du CRAP-Cahiers pédagogiques

17 octobre 2020

En réaction à l’horrible assassinat d’un enseignant le 16 octobre 2020 à Conflans-Sainte-Honorine.


Samuel Paty, enseignant d’histoire-géographie au collège du Bois d’Aulne à Conflans Sainte-Honorine, a été assassiné à proximité de son établissement. Le CRAP-Cahiers pédagogiques condamne cet acte atroce et apporte tout son soutien à la famille de notre collègue, à ses collègues proches, à ses élèves et à la communauté éducative durement secoués.

Aujourd’hui nous partageons la colère, l’immense tristesse, la consternation, la crainte aussi de céder collectivement à la haine devant l’incommensurable horreur et l’absurdité dont cet acte est porteur.

Face à de tels actes nous savons que l’éducation ne peut pas tout. Pourtant, les adultes vont devoir discuter de ce drame avec les enfants et les adolescents parce que, en raison des vacances qui débutent, l’école et le monde enseignant ne pourront pas le faire avant deux semaines.

Et dès le retour en classe, dans les écoles, les lycées, les universités, nous reprendrons le travail d’éducation à la citoyenneté, à la tolérance, à la laïcité, la formation de l’esprit critique et réflexif, la lutte contre toutes les formes d’emprise et de haine. Comme le faisait notre collègue, nous le ferons chacun de la manière qui nous semblera la plus adaptée, sans déni ni hystérie. Nous le ferons dans le respect des croyances, dans l’échange, dans l’esprit de la laïcité qui proclame et met en acte la liberté de croire ou de ne pas croire, l’égalité des droits et la fraternité universelle.

Le CRAP-Cahiers pédagogiques
17 octobre 2020


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.