Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Douze propositions pour « construire ensemble l’école d’après »


Colloque

Douze propositions pour « construire ensemble l’école d’après »

Le CRAP-Cahiers pédagogiques

22 octobre 2020

Par la force des choses, le CRAP-Cahiers pédagogiques a dû tenir son colloque sur le thème « Construire ensemble l’école d’après » le 19 octobre à distance, avec une centaine de participants en ligne. Si rien ne remplace la présence humaine (et les temps informels si importants), des échanges fructueux ont pu s’établir, des idées jaillir, des propositions s’élaborer.


Le CRAP-Cahiers pédagogiques organisait lundi 19 octobre un colloque sur le thème « construire ensemble l’école d’après », d’après le titre du livre copublié avec ESF-Sciences humaines.

La table ronde initiale (avec Françoise Cahen, Divina Meigs, Patrick Rayou et Philippe Watrelot) donnera lieu à un compte-rendu de Sylvain Connac dans notre numéro 564 (à paraitre début novembre 2020), mais nous livrons ici les résultats des six ateliers qui ont suivi, tous fonctionnant sur un même dispositif : la parole à deux ou trois « grands témoins », des échanges, puis la mise en forme de deux ou trois propositions pour que l’association s’en saisisse, soit pour les mettre en pratique, soit pour revendiquer leur traduction concrète. Nous nous limitons à deux propositions par ateliers, et cela donne la liste suivante :

Atelier 1
Pour un métier repensé au XXIe siècle

S’assurer que les temps de formation soient des temps de réflexion, où l’on soit autorisé à discuter le prescrit, à pointer les injonctions contradictoires, pour pouvoir mieux s’en emparer, pour pouvoir le penser.
Accompagner les collectifs d’enseignants autour des questions de travail et des questions qu’ils se posent au travail.

Atelier 2
Les nouveaux lieux de l’enseignement

Pour éviter de multiplier inutilement les plateformes et autres tiers-lieux, privilégier les outils pédagogiques de l’ENT (environnement numérique de travail) et mutualiser les pratiques qui fonctionnent avec ces outils.
Il est bien connu que dans la formation à distance on perd beaucoup de stagiaires par « décrochage ». Le même problème se pose avec les élèves en visioconférence : on propose de mutualiser les pratiques qui marchent pour mettre en activité les élèves et créer une émulation susceptible de les faire accrocher.

Atelier 3
Réinventer les contenus scolaires

Développer dans les apprentissages d’autres dimensions que celle de la transmission de connaissances, à savoir une dimension d’expérimentation pratique et une dimension « poétique » (imaginaire…). Un des moyens : organiser des journées interdisciplinaires, en demandant à l’institution de les favoriser, journées qui permettent d’intégrer ces dimensions (par exemple une journée « que faire contre le réchauffement climatique ? »).
Développer chez les enseignants la connaissance réciproque des disciplines en développant la co-intervention, les débats avec des points de vue différents, etc. Sans doute cela ne prendrait-il pas les mêmes formes dans les premier et second degrés.

Atelier 4
Développer l’esprit critique dans un environnement numérique

Ritualiser l’esprit critique pour constamment réactiver ses mécanismes, indiquer explicitement quand on travaille l’esprit critique.
Pour développer le collectif, faire produire des enquêtes de terrain/de la pédagogie de projet en collectif et en interdisciplinarité, afin de travailler la fraternité, la confiance, la solidarité, le respect de soi et des autres autour (à travers de EPI-enseignements pratiques interdisciplinaires, en EMC-enseignement moral et civique, EMI-éducation aux médias et à l’information). Ainsi, dédier des heures au développement des compétences numériques et de l’esprit critique dans des créneaux communs pour monter des EPI en EMC.

Atelier 5
Pour une école humaniste, fraternelle et inclusive

Mettre en place des activités où la créativité serait plus présente, à la fois individuelle et collective, pour les élèves, les enseignants dans leurs formations à travers des sketchnotes, des pratiques corporelles, des moyens d’expression plus éloignées d’une norme scolaire…
S’appuyer sur le groupe pour inclure, faire confiance aux enseignants et aux élèves. Penser les parcours individualisés des élèves porteurs de handicap est complémentaire avec le développement des besoins d’appartenance au groupe, l’expérimentation de projets communs.

Atelier 6
« Habiter l’école : climat scolaire, écoute, coéducation… »

Construire un climatomètre, pour mesurer le climat scolaire, côté élèves et côté équipe, adossé au projet éducatif et pédagogique, pour identifier les points faibles et les points d’appui, pour entendre vraiment la parole et le ressenti des élèves.
Ouvrir l’école à d’autres partenaires sur le territoire et s’intéresser aux autres partenaires : l’école devrait aussi habiter davantage son environnement.

Sur la librairie

 

Construire ensemble l’école d’après
L’école « d’après », un vain slogan, un conte de fées pour ceux qui penseraient que, aux lendemains de la crise sanitaire, une autre école va naître, plus juste, plus en prises avec le monde ? Ce livre, coordonné par des pédagogues engagés, et fruit d’un travail collectif avec le réseau du CRAP-Cahiers pédagogiques, contient de nombreuses propositions pour passer du slogan à la mise en œuvre : comment utiliser à bon escient les outils du numérique, comment modifier programmes et pratiques pour penser le monde actuel (parcours santé, esprit critique…), comment intégrer le respect de l’environnement dans le quotidien de l’école, comment prendre mieux en compte les familles, comment au quotidien, lutter contre les inégalités.
Lire l’entretien avec les coordonnateurs du livre, Sylvain Connac, Jean-Charles Léon et Jean-Michel Zakhartchouk


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.