Accueil > Le Cercle de recherche et d’action pédagogiques > L’association > Les évènements > Innovations à Lyon : c’est le printemps !


Evènement en régions

Innovations à Lyon : c’est le printemps !

Le CARDIE Lyon et le CRDP ont organisé un forum : le printemps des Innovations. Ouverte par la rectrice Françoise Moulin-Civil, la journée fut essentiellement consacrée aux 33 équipes académiques qui ont bien voulu présenter leurs actions, dans le cadre d’un atelier d’échange.

En regard de leur projet, les équipes étaient regroupées sur trois des axes de réflexion du projet d’académie :

  • Garantir l’équité scolaire pour favoriser la confiance dans l’école
  • Garantir les conditions de la réussite de tous les élèves,
  • Mieux piloter pour garantir l’équité territoriale.

L’organisation

JPEG - 92.7 ko

Les visiteurs, tout au long de leur parcours, ont pu ainsi échanger avec les équipes. Chaque atelier de 45 mn, composé de 3 ou 4 équipes, présentait des projets similaires. Après description des actions, les participants devaient répondre à une question élaborée à partir de leur problématique commune. Par exemple : « En quoi l’utilisation des outils numériques peut-elle garantir la réussite scolaire ? » Question itérative, certes, mais qui mérite d’être reprise devant les technologies toujours nouvelles qui occupent l’espace privé et l’école. Avec l’émergence, et aujourd’hui la prégnance, des réseaux sociaux, il apparaît incontournable de réfléchir avec les élèves sur la question de l’identité numérique, de l’anonymat et des valeurs qu’elles engendrent. Comme toujours dans ces moments très courts, il ne s’agissait pas de répondre par l’exhaustivité, mais par une suite de propositions, que chacun pouvait développer ultérieurement. Des éléments de réponse furent regroupés et postés sur le site du CARDIE sous forme de Compte rendu.

Le public

JPEG - 164.4 ko

Des praticiens de terrain, enseignants, chefs d’établissement, accompagnés ou non par le CARDIE, l’Institut français d’éducation (Ifé) ou d’autres dispositif tel ERASME, des institutionnels (IA-IPR, IEN), se sont côtoyés et questionnés tout au long de la journée. Le CARDIE a bien tenu son pari, cette année, de faire vivre un forum. Une grande majorité des 200 personnes inscrites se retrouvèrent en fin de ce mercredi, pour assister à la table ronde. Les participants avaient eu le temps, le matin, d’écrire les questions qu’ils désiraient poser au représentant de l’Ifé, du Collectif des associations partenaires de l’école (le CAPE), de la formation et des chefs d’établissement.

Les enjeux

JPEG - 106.7 ko

À l’ouverture, le matin, la rectrice avait souligné la nécessité de réfléchir et d’agir différemment dans l’école face aux défis de ce monde mouvant. Elle avait cité la prise de conscience nationale et l’effort collectif à développer. « Enseigner est un métier difficile, qui a besoin d’innovation permanente et d’une expérimentation qui atténue le risque d’être déçu. Innover c’est prendre des risques » a-t-elle dit.
L’ambiance notable de cette journée révéla l’intérêt et la reconnaissance de l’innovation par l’institution. Mais surtout ce forum mit en avant le dynamisme ; l’enthousiasme, la ferveur même, des personnes qui croient que l’école peut changer.

Roxane Caty-Leslé

Des photos ? C’est ici=484485&lang=fr].

Plus d’informations