Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative qui vit de ses abonnements et ventes au numéro.
Pensez à vous abonner sur notre librairie en ligne, c’est grâce à cela que nous tenons bon !
,

Revue de presse du 6 février 2022

 

Si on parle bien sûr encore de la covid, l’éducation commence à s’imposer dans la présidentielle. On trouvera également quelques infos sur le système, le numérique et le supérieur, et bien sûr quelques ressources pour alimenter vos réflexions.

Covid

Sur le front de la covid, la fatigue s’installe et les médias la montrent particulièrement chez les parents. Le Monde se centre sur Ces parents qui ont renoncé à appliquer le protocole sanitaire à l’école pour leurs enfants.

 

Le dessin de Fabien Crégut

Et MadameFigaro se met bien sûr du côté des mères J’atteste que c’est bon. Cordialement. Bisous” : ces mères qui ne feront plus tester leurs enfants pour l’école. “Crises de larmes à répétition, files d’attentes interminables… De nombreuses voix parentales s’élèvent contre le protocole sanitaire en vigueur contre le Covid-19, qui impose trois tests en une semaine à leurs enfants, cas contacts en classe. Certaines mères, lassées ou révoltées, ont décidé de ne plus se plier à cette mesure.”

Présidentielle

Pour l’écologie, Aurélien Taché : “Je veux un véritable enseignement du fait religieux, obligatoire, dans le secondaire. “Aurélien Taché, député du Val d’Oise, co-président du parti Les Nouveaux Démocrates et soutien du candidat écologiste Yannick Jadot, va annoncer mercredi une proposition de loi sur l’enseignement du fait religieux à l’école. Il l’explique au JDD.” (abonnés). Et le Ministère, de son côté, procède à l’Installation du comité national de l’éducation au développement durable pour l’océan et les mers. “Dans le prolongement de sa politique nationale d’éducation au développement durable et des actions spécifiquement engagées par le ministère pour la compréhension des enjeux multiples et la préservation de l’Océan et des mers, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, a installé, en présence d’Annick Girardin, ministre de la Mer, et de Stéfania Giannini, sous-directrice générale de l’UNESCO, le Comité national de l’éducation au développement durable pour l’Océan et les mers (CNEDDOM), ce mardi 1er février 2022.”

Une réaction aux paroles de Zemour, un billet de blog sur le Monde : « Paroles de lecteurs » – L’inclusion scolaire des handicapés, une chance pour tous. “« J’ai pu bénéficier d’une intégration parfaitement naturelle et souvent très humaine dans le milieu des enfants et étudiants valides, alors que l’hypothèse d’un potentiel placement en centre spécialisé m’aurait privé de cette richesse considérable », témoigne Inès Chometon, étudiante, en réaction aux propos tenus par Eric Zemmour sur l’inclusion des handicapés.”

Cédric Villani : « C’est dès le premier degré que les inégalités se creusent » . “Le mathématicien et député regrette le décrochage du niveau des élèves, ces trente dernières années. Selon lui, faire une démonstration et construire un raisonnement s’apprend dès l’école primaire. Il juge aussi insuffisant le nombre d’heures consacré aux enseignements scientifiques depuis la réforme du lycée.” Propos recueillis par Sylvie Lecherbonnier.

De la société civile,comme on dit, remontent diverses propositions de réformes.

Le monde de l’apprentissage appelle à améliorer l’orientation. “Sans attendre d’avoir bouclé ses revendications en vue de la présidentielle, la Fédération nationale des directeurs de CFA en appelle à la création d’un secrétariat d’Etat à l’Orientation. L’organisation actuelle de celle-ci est bien trop complexe, montre un récent rapport parlementaire.”

Le think-tank Terra Nova : Pour une réforme non-administrative de l’école. “La crise sanitaire, la fermeture des établissements scolaire, le confinement des élèves chez eux, l’enseignement à distance généralisé ont constitué une mise à l’épreuve inédite de notre système scolaire. Jamais le débat sur l’école n’a semblé plus difficile, ni plus nécessaire, qu’au sortir d’une crise sanitaire qui a mis à l’épreuve notre système d’enseignement.” Par  Mélanie Heard et Marc-Olivier Padis.

La Fondation Jean Jaurès, Pour une réforme du bac professionnel. “Dans le cadre d’une campagne de mobilisation portée par le collectif « Une voie pour tous : pour une réforme de l’enseignement professionnel », Dylan Ayissi, militant associatif, initiateur du collectif, Alexandre Munoz-Cazieux, enseignant, et Mélissandre Mallée, cadre territoriale, reviennent sur l’histoire du lycée professionnel, jalonnée de réformes successives, et sur le rôle social que portent ces filières.”

J’ai commenté ces deux propositions, intéressantes mais discutables, dans mon dernier post sur Educpros : Terra Nova et Jean-Jaurès poussent l’éducation dans la présidentielle

Dans le supérieur, on s’agite également. Présidentielle 2022: les grandes écoles dévoilent 14 propositions destinées aux candidats pour accompagner les jeunes. Par Emma Ferrand. “Plus d’information sur l’orientation, plus de rayonnement international, plus de transparence des données de l’enseignement supérieur: c’est ce que souhaite la Conférence des grandes écoles (CGE). L’organisme créé en 1973, regroupe 232 grandes écoles (d’ingénieurs, de commerce, d’architecture ou de design, notamment) dont les deux tiers sont publiques a formulé diverses propositions dans le cadre de l’élection présidentielle 2022. L’objectif de ces 14 idées à destination des candidats: «accompagner la jeunesse actrice des transitions» pour ces cinq prochaines années.”

Nouvelles du système

Libération a proposé un dossier spécial : Pourquoi enseignez-vous? 40 profs répondent. “Ils font l’école au quotidien mais on les entend rarement en dehors des drames ou des polémiques: «Libération» a voulu entrer avec eux dans les salles de classes de tous les jours, de la maternelle au lycée, des centres-villes aux zones rurales, des REP aux prépas.”

Marianne propose dans Vu de ma classe Par Max Heze. “Je veux devenir influenceur” : quand l’orientation des collégiens désoriente les adultes“ . “Chaque jeudi, retrouvez notre nouvelle rubrique « vu de ma classe ». Max Heze, qui enseigne l’histoire-géo dans un collège de zone périurbaine, chronique la vie quotidienne de sa classe. Dans cet épisode 2 : comment réussir à orienter les élèves aux notes moyennes, sans braquer leurs parents ?

Et Jacques Vauloup sur son blog rappelle que Mon coach, c’est mon CIO ! “”Ado, je rêvais de devenir psychologue scolaire. Avec mon BTS administratif, j’ai été chargée de com’ chez un bailleur social. En reconversion, après un an de formation, j’ai créé mon entreprise de coaching scolaire”. Quelle belle success story ! Sauf que conseiller d’orientation est un métier de psychologue à Bac+5. Et que le service public coache aussi ! Le conseil en orientation est un métier

Après les aménagements du bac, des syndicats pas si unanimes “Si tous les syndicats accueillent favorablement les annonces d’aménagement du bac du 28 janvier, avec notamment le report des épreuves des spécialités en mai, tous ne s’en satisfont pas. La question du maintien du bac Blanquer se pose pour plusieurs d’entre eux. D’autant qu’en trois ans, la réforme imposée par JM Blanquer n’a jamais réussi à s’imposer. Certains soulignent aussi le changement de ton du ministre…

Ce que le nouveau management public fait aux professeurs des écoles . “Comment la Nouvelle Gestion Publique de l’organisation scolaire a intensifié les difficultés des professeurs des écoles et infléchi leurs pratiques de tri des élèves. Basée sur plusieurs enquêtes touchant près de 5000 professeurs des écoles, dont une sur des démissionnaires, cette étude de Sylvain Broccolichi et Sandrine Garcia, publiée dans  Sociétés contemporaines n°123, fait le lien entre le développement de la nouvelle gestion publique (NGP) et les pratiques professionnelles des nouveaux enseignants. Alors que la NGP affirme vouloir améliorer l’efficacité de l’enseignement, il opère une redéfinition des pratiques et objectifs des professeurs des écoles, accentuant le tri des élèves.”

Le retour à la norme à Paris déclenche une défense : «A Henri IV et Louis-le-Grand, oui à la mixité sociale, non à la suppression du mérite républicain». La tribune d’Anne Biraben et Alexandre Barrat. “Deux élus du Ve arrondissement de Paris, où se trouvent ces lycées prestigieux, dénoncent le projet de modifier le mode de sélection de leurs élèves

Numérique

Comment donner de la cohérence aux temps éducatifs à l’ère du numérique ?  Écrit par  Michelle Laurissergues. La question de l’organisation du temps scolaire à l’école ne cesse de diviser la société française. En dix ans, certains écoliers auront connu jusqu’à trois réformes successives des rythmes scolaires, et ce sans qu’il existe de véritable consensus sur leur impact. Il y a eu en 2017, le rapport de Catherine Becchetti-Bizot  ” Repenser la forme scolaire à l’heure du numérique “. La période que nous venons de vivre récemment  porte la question du numérique comme lien entre l’école et la maison, peut-il être un vecteur de continuum éducatif ? Les temps et les espaces sociaux, scolaires, culturels peuvent-ils être pensés différemment ?

Ce numérique qui a le dos large! “Dans ce texte d’opinion, Patrick Giroux, professeur en technologies éducatives, Université du Québec à Chicoutimi, Jacques Cool, consultant en éducation, conférencier et formateur, et Stéphane Allaire, professeur en pratiques éducatives, Université du Québec à Chicoutimi, apportent trois arguments qui peuvent être utiles en réaction à toute position condamnant sans réserve l’usage du numérique en éducation.”

Dans les lycées et les collèges, la vie scolaire sous Pronote. “Utilisé dans plus de deux établissements du second degré sur trois, le logiciel de gestion de la vie scolaire Pronote rend bien des services aux familles et aux communautés éducatives, notamment pour affronter les dernières réformes du lycée. Mais, en faisant de l’immédiateté la norme, il change aussi les métiers en profondeur, ainsi que les relations entre parents, élèves et enseignants.”

Comment WhatsApp a modifié les relations école / famille . “Parlez de WhatsApp à un prof, il y a fort à parier qu’il aura une anecdote à vous raconter, que ce soit sur les parents, sur les collègues, sur sa propre pratique. Et la plupart du temps, la discussion s’achèvera sur le constat suivant : depuis le confinement particulièrement, les canaux de communication entre l’école et les familles ont explosé, modifiant sensiblement leurs relations et, partant, le métier d’enseignant.”

Supérieur

Frédérique Vidal, une ministre de l’enseignement supérieur accusée de ne pas avoir défendu les étudiants. “Effacée pendant la crise sanitaire, la ministre subit de plus en plus de critiques. Elle défend son bilan depuis 2017, avec plusieurs réformes d’inspiration libérale.” Par Soazig Le Nevé

Tribune : À quoi ressemblera l’enseignement supérieur de demain ?Le COVID a poussé de nombreux secteurs à se réinventer. L’enseignement supérieur et les Grandes Écoles n’ont pas été épargnés. Imen Mejri, directrice du Programme Grande École de NEOMA, revient sur les transformations qui attendent les établissements du supérieur et les étudiants.”

Ressources

Dialogue n° 183 – 100 ans d’Education Nouvelle : la faire vivre aujourd’hui “Le n° 183 est le deuxième à porter sur le centenaire de l’Éducation Nouvelle. Le précédent explorait plutôt les racines des groupes dans « une histoire à partager ». Ce n° accorde la place principale à la vie des mouvements, leurs actions, leurs réflexions et les mises en œuvre actuelles de l’Éducation Nouvelle pour « la faire vivre aujourd’hui ».

Les groupes internationaux du LIEN y sont très présents. On entend ainsi la parole d’acteurs provenant de Belgique, d’Haïti, de Suisse, de Tunisie, de Roumanie.” janvier 2022, 52 pages, 8 €

Remettre l’éducation au cœur des débats de la présidentielle, signalé par le Café pédagogique. “L’éducation sera-t-elle la grande absente des élections présidentielles ? Ou réduite à des  marqueurs idéologiques (réactionnaires) ? Le 29 janvier, un collectif d’associations et de syndicats organisait en ligne un débat citoyen pour replacer l’Ecole au cœur du débat politique. Quelle École pour former les enfants à une société en mouvement ? Quelles professionnalités alors mettre en œuvre ? A revoir en ligne : des échanges stimulants entre Viviane Youx, Dominique Bucheton, Denis Paget, Jacques Bernardin, Laurence de Cock, Sébastien Planchenault, Claire Krepper, Paul Devin, Carla Dugault, Alexis Torchet, Adrien Marinez “… Liens sur le site du Café pédagogique.

Une plateforme de co-formation entre pairs, enseignants et acteurs éducatifs. Construire ensemble un GPS pour l’éducation. S’orienter dans la complexité des situations. “GPS Educ’ c’est la concrétisation d’une idée portée par une petite équipe de formateurs/enseignants-chercheurs et d’anciens enseignants, engagés pour la professionnalisation des enseignants du premier et du second degré. L’idée consiste à redonner aux enseignants, novices ou expérimentés, la possibilité de construire entre eux et avec d’autres acteurs éducatifs les outils et les savoirs dont ils ont besoin pour faire face aux situations complexes rencontrées au quotidien.”

Classes de niveau : Pourquoi ça dure ? “Pratique très répandue dans les lycées et fréquente au collège, la constitution de classes de niveau fait l’objet de débats récurrents. Anna Mazenod, dans un article de la Revue française de pédagogie (n°212), rend compte d’une étude anglaise qui éclaire sur les effets des classes de niveau. “La constitution de classes de niveau, qu’elle soit réalisée par des moyens directs ou indirects, a des effets potentiellement négatifs sur les résultats académiques et la confiance en soi des élèves, en fonction de leur placement dans les différents groupes de niveau“. Il reste alors à se demander pourquoi cette mauvaise pratique se maintient.” En effet, on se le demande.

(Finlande) Le numérique : ingrédient-clé du déploiement d’une éducation inclusive. “Lors de sa récente expédition pédagogique en Finlande, notre collaborateur Marc-André Girard s’est entretenu avec Sini Kontkanen, du groupe de recherche sur le numérique en éducation TOTY. Écoutez l’entretien en formule balado ou lisez son compte-rendu ici!” par Marc-André Girard, Sur le site de l’Ecole branchée.

A l’occasion de la publication du livre de Claude Lelièvre, L’École républicaine ou l’histoire manipulée. Une dérive réactionnaire, le Café pédagogique propose un interview, Claude Lelièvre : L’école républicaine ou l’histoire manipulée “Puisque JM Blanquer se présente en vrai républicain, construit-il une école républicaine ? Grand connaisseur de l’histoire de l’Ecole, et spécialement de ses pères fondateurs, l’historien Claude Lelièvre publie un ouvrage (L’école républicaine ou l’histoire manipulée, Le bord de l’eau éditeur) qui passe au crible républicain les grandes réformes de JM Blanquer. Il montre à quel point le débat sur l’école est manipulé par les réactionnaires qui construisent un autre projet d’école, très éloigné de l’école de Jules Ferry. Les mots “République” et “républicains” sont dévoyés pour justifier des réformes qui construisent un autre projet de société. Claude Lelièvre nous en donne des exemples.”

 

Et bonnes vacances pour certain.e.s d’entre vous, bon travail pour les autres.

Bernard Desclaux

 

Sur la librairie des Cahiers pédagogiques

N° 572 – Entretiens en milieu scolaire, novembre 2021

Coordonné par Michèle Amiel et Anne-Marie Cloet-Sanchez

L’entretien est une forme d’échanges avec les élèves, les familles, les collègues, les personnels ou les stagiaires, etc. Entre souci de relation et exigence d’efficacité, son exercice montre que c’est une compétence qui peut se développer, et devenir même un réel support des apprentissages pour chacun.

 

N° 571, L’alimentation et l’école, octobre 2021

Coordonné par Hélène Limat et Alexandra Rayzal

L’alimentation, un thème aussi essentiel à la vie que marginal à l’école ! Et pourtant il apparait dès qu’on s’interroge sur le fonctionnement du système scolaire dans bien des aspects : le bienêtre des élèves, l’organisation des établissements, les codes et règles, les représentations, les savoirs enseignés et les contenus d’enseignement.

Quelle place prend l’alimentation dans nos salles de classe, nos établissements, nos thématiques et nos cours ?

 

Suggestions thématiques:

Construire ensemble l’école d’après

Sylvain Connac – Jean-Charles Léon – Jean-Michel Zakhartchouk

En coédition avec ESF Sciences humaines – Aout 2021

L’école « d’après », un vain slogan, un conte de fées pour ceux qui penseraient que, aux lendemains de la crise sanitaire, une autre école va naître, plus juste, plus en prises avec le monde ? Ce livre, coordonné par des pédagogues engagés, et fruit d’un travail collectif avec le réseau du CRAP-Cahiers pédagogiques, contient de nombreuses propositions pour passer du slogan  à la mise en œuvre : comment utiliser à bon escient les outils du numérique, comment modifier programmes et pratiques pour penser le monde actuel (parcours santé, esprit critique…), comment intégrer le respect de l’environnement dans le quotidien de l’école, comment prendre mieux en compte les familles, comment au quotidien, lutter contre les inégalités.

 

Travailler avec le dessin de presse

Dossier hors-série coordonné par Florence Castincaud

Juin 2018

Faire entrer le dessin de presse dans la classe : pourquoi ? Comment ? Parce que le trait de crayon est un outil alternatif pour faire entrer dans l’analyse et la réflexion, parce que le dessin génère des pratiques nouvelles, parce qu’il ne laisse personne indifférent, parce qu’il offre un vrai espace à la liberté de pensée. Mais lire et comprendre un dessin de presse, cela s’apprend ! Témoignages de professeurs, de dessinateurs, récits de pratiques et bien sûr florilège de dessins !

 

{{[N° 563 : Actualité de la métacognition->https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/fr/revue/802-actualite-de-la-metacognition.html]}}

septembre-octobre 2020

Dossier coordonné par Marc Romainville et Jacques Crinon

À quelles conditions la connaissance de sa propre pensée peut-elle aider à mieux apprendre ? Quelle place pour les émotions, la confiance en soi, les stéréotypes ? Le point sur les nouvelles approches métacognitives.

{{[N° 562 :Profs, exécutants ou concepteurs->https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/fr/revue/796-profs-executants-ou-concepteurs-.html]}}

Dossier coordonné par SABINE COSTE ET NICOLE PRIOU

n° 562 juin 2020

Comment les enseignants, individuellement et collectivement, interprètent-ils des textes officiels apparemment intrusifs de manière à stimuler leur créativité ? Comment s’approprient-ils des situations matérielles, organisationnelles, sociales fortement contraignantes ?