carte-2.jpg

 

 

“Ce que l’on a à délivrer dans l’héritage du passé, ce sont aussi les promesses non tenues du passé.”

Paul Ricœur, Identité narrative et communauté historique, Cahier de Politique Autrement, octobre 1994

 

 

 

Je me plie bien volontiers à la tradition en vous présentant mes vœux pour cette nouvelle année 2013. Des vœux de bonheur, de santé et de réussite dans vos projets pour chacun et chacune d’entre vous.

Je forme aussi en tant que président du CRAP-Cahiers Pédagogiques des vœux collectifs pour que notre association continue à jouer du mieux possible son rôle dans cette période qui s’annonce complexe. Car si les discours ministériels semblent aller dans le sens de ce pour quoi nous militons depuis des années, si nous pouvons espérer que l’École change, enfin, pour devenir plus juste, plus efficace et plus démocratique, nous savons bien aussi que face aux immobilismes, à l’accumulation des préalables, il y a souvent une marge plus ou moins grande des intentions à la réalisation. Nous le vivons tous les jours dans nos classes, nos établissements. À nous, avec d’autres, de jouer le rôle d’aiguillon et de proposition, de pratiquer une “bienveillance critique” et de nous emparer de cette “refondation” de l’École.

Continuons donc et amplifions notre travail de diffusion des idées et des pratiques, notre travail de réflexion collective. Le succès des rencontres de cet été et la belle réussite de la publication du n°500 et de l’événement qui l’a accompagné nous prouvent que notre association ne manque pas d’énergie et de richesse humaine, individuelle et collective.

Bonne année 2013 !
Philippe Watrelot