Roger Félix, professeur en classe préparatoire aux grandes écoles, choisit de terminer sa carrière en prenant la direction d’un petit collège de banlieue, implanté dans une zone urbaine sensible, mais recrutant aussi ses élèves dans un quartier résidentiel de la commune (d’où le sous titre de l’ouvrage : l’école à l’épreuve de la mixité sociale).

Comment permettre à des collégiens d’origines sociales différentes, voire opposées, d’apprendre et de grandir ensemble ? Comment savoir dire à chaque élève «Tu es quelqu’un de bien», et éviter la fuite, éviter qu’il ne s’échappe du collège en espérant laisser derrière lui l’humiliation ?

Sous forme d’un journal de bord, il raconte le quotidien de cet établissement à travers le parcours de cinq élèves absentéistes, rebelles, parfois bagarreurs, aux situations familiales complexes, insistant à tout instant sur les valeurs qui guident le métier, et d’abord : tout doit être tenté pour qu’un élève, quel qu’il soit, trouve sa place au collège.

L’auteur, par petites touches, nous montre que travailler avec tous est un défi pour les équipes, équipes qu’il envisage au sens le plus large, mettant en valeur le travail indispensable des agents et des assistants d’éducation.

Un ouvrage optimiste et nécessaire, qui présente de façon originale les missions et responsabilités d’un chef d’établissement, qui donne une vision concrète, pratique, du pilotage par les valeurs que théorise, par exemple, Jean-Pierre Obin dans de nombreuses publications.

Philippe Pradel


Click on the button to load the content from rcm-fr.amazon.fr.

Load content