Une trentaine de personnes étaient réunies au local du CRAP-Cahiers pédagogiques pour lancer comme il se devait le collectif des Déchiffreurs et le blog qui réunira les informations sur les chiffres de l’éducation.

P1020874-2.jpg

Un large éventail de syndicats, d’associations et de personnes ont choisi de soutenir cette initiative. Ainsi est rédigé le texte :

“Soucieuses, à la fois, de promouvoir un débat public de qualité sur l’éducation et de disposer d’éléments objectifs qui leur permettent d’intervenir dans ce débat en fonction de leurs responsabilités respectives, ces organisations, associations et personnes décident de créer et de soutenir le :

« Collectif des déchiffreurs de l’éducation »,

Impulsé par des professionnels de la statistique publique et de l’évaluation, il s’efforcera, chaque fois que nécessaire, et quels que soient les gouvernements en place :

– de présenter des données scientifiquement fondées qui permettent de contrer les allégations mensongères ou fantaisistes que certains font circuler sur notre système éducatif ;

– de faire connaître les données utiles au débat public qui pourraient être occultées ou censurées.”

P1020870-2.jpg

Souci d’information. Souci d’explication également. Les premiers articles présents sur le blog présentent à la fois clairement et longuement ce que l’on ne peut simplifier sans réduction outrancière. Sauf à vouloir manipuler.

P1020906-2.jpg

Les chiffres en eux-mêmes ne sont rien. Mais sans les chiffres on pourrait avoir tendance à se laisser porter par le vent, ou orienter “par le doigt mouillé” comme le lança Luc Bentz du SE-UNSA lors de la conférence de presse.

P1020904-2.jpg

Encore faut-il que les chiffres, ceux de la DEPP en tout premier lieu, ne restent pas non publiés. Le blog hébergé par le site des Cahiers pédagogiques accueille trois billets : sur les décrocheurs, les bacheliers et les effectifs. Trois billets qui reviennent sur des chiffres hâtivement et médiatiquement lancés.

P1020890-2.jpg

Les chiffres de l’éducation ne doit pas être des otages au service d’autre chose que l’apprentissage des élèves. Quels que soient d’ailleurs les gouvernements. Le collectif des Déchiffreurs y veillera.

P1020878-2.jpg

Rendez-vous donc sur le blog des Déchiffreurs. Pour lire, commenter ou contribuer.