Accueil > Ressources > Nous avons lu > Pour une didactique des discours universitaires. Étudiants et système de (...)


Recension parue dans le N° 401 de février 2002

Pour une didactique des discours universitaires. Étudiants et système de communication à l’université

Marie-Christine Pollet, De Boeck Université, 2001.

8 février 2002


Commander cet ouvrage



Il est commun maintenant de s’inquiéter de l’échec des étudiants à l’université. N’oublions pas que dans le système français près de la moitié des étudiants, tous cycles confondus échouent la première année de DEUG. L’auteur s’interroge ici à propos du rapport à l’écrit des étudiants, notamment des écrits discursifs en histoire.
Marie-Christine Pollet montre la particularité des documents écrits que les étudiants ont à analyser qui relèvent de plusieurs sphères (entre chercheurs à l’intérieur d’une même communauté, entre un chercheur et un public non spécialiste mais averti, le discours entre le professeur-chercheur et ses étudiants).

Elle s’intéresse aussi à la manière dont les étudiants intègrent les discours universitaires à partir de ce qu’ils en expriment. Certains en restent au discours tenu par l’enseignant, à ce qu’il décrit et explique. D’autres perçoivent derrière ce référent, le caractère particulier du discours universitaire qui soumet à la discussion, au débat les explications qu’il fournit, développant par là-même une posture scientifique.

La dernière partie de l’ouvrage suggère quelques pistes d’action didactique, toujours à propos des discours explicatifs, et en continuité avec ce qui peut exister dans l’enseignement secondaire. Il y est question de gestion différenciée, d’un apprentissage continu de la lecture/écriture, d’un enseignement continu de la lecture/écriture.

Un ouvrage stimulant pour impulser une véritable didactique universitaire, attentive à des questions de recherche, et qui devra être élargie à la multiplicité des types de discours universitaires.

Michel Develay


Commander cet ouvrage