Accueil > Ressources > Nous avons lu > Les maths sans bosse à l’école


Recension parue dans le N°442 d’avril 2006

Les maths sans bosse à l’école

coordonné par Marie-Christine Marilier, CRDP-IUFM de Créteil, 2005

4 avril 2006

Durant l’année de formation, les professeurs des écoles stagiaires alternent stages pratiques et cours théoriques. La réflexion qui se développe à travers l’écriture d’un mémoire professionnel est le fil conducteur de ce travail de formation puisqu’elle permet de coordonner théorie et pratique.
Les travaux choisis pour cet ouvrage par les professeurs de l’IUFM de Créteil montrent combien cette démarche d’élaboration, de conduite et d’analyse de situations vécues lors des stages peut être enrichissante. Les différentes étapes de ce travail de formation sont nettement repérables dans l’ouvrage : se poser des questions relatives à un domaine d’apprentissage, rechercher et construire des situations, les adapter aux profils des élèves en procédant à une évaluation préalable. Puis, en tenant compte des habitudes de la classe lieu de stage, mettre en œuvre une suite de leçons, prendre du recul pour analyser les réactions des élèves et leurs réponses, repérer les progrès et comprendre les difficultés rencontrées.
Le soin déployé par les professeurs stagiaires pour mettre les élèves en activités d’apprentissage est considérable ; chacun d’eux a utilisé des outils pédagogiques adaptés à la situation choisie ; chacun a osé s’affronter aux difficultés réelles de la mise en place en classe ; chacun a analysé avec lucidité les points forts et les points faibles de telles démarches. « Je me sens dépassé, donc j’arrête cette séquence afin d’y réfléchir » note l’un d’entre eux. Ils ont mesuré l’impact sur les apprentissages de l’utilisation de tel ou tel outil : renforcement de la motivation, meilleure mémorisation, parfois renoncement et mise au jour de difficultés. Ils ont aussi pris conscience de la clairvoyance et de la rigueur indispensables pour faire face à une organisation de classe plus complexe et à une gestion raisonnée des différents moments : travaux de groupe, travaux individuels, manipulation d’objets, réalisation d’exercices écrits.
C’est toute une habileté pédagogique qui s’élabore peu à peu.
De ce point de vue, on pourra regretter que le titre de l’ouvrage rende mal compte de son contenu.
Cet ouvrage peut intéresser les enseignants jeunes et moins jeunes qui sont en recherche de pratiques didactiques et pédagogiques renouvelées.

Marcelle Pauvert


Commander cet ouvrage sur le site du CRDP de Créteil