Accueil > Ressources > Nous avons lu > Les maths au quotidien


Les maths au quotidien

Matthieu Colonval et Abdelatif Roumadni - Editions Ellipses 2009

20 octobre 2009

Dans quel manuel, sur quel site ai-je trouvé un exercice qui illustrait ce passage de mon cours par une situation concrète ? Cette question, nous nous la posons souvent : les programmes de mathématiques nous invitent à utiliser des problèmes issus de la vie quotidienne, les élèves semblent souvent y trouver un peu plus de sens, ou une réponse partielle à leur question : « à quoi ça sert ? ». Ce livre rassemble, en un même volume, près de deux cents situations, depuis la lecture du relevé de banque (addition de relatifs) jusqu’à des calculs développés dans le cadre professionnel ou de recherche : magnitude des étoiles, évolutions de populations, scintigraphie, par exemple. Les applications à la physique, ou les statistiques n’y ont pas une place excessive, car, disent les auteurs, « personne n’en conteste l’utilité ». La plupart des problèmes peuvent être trouvés dans des manuels ou les sites consultés par les enseignants de mathématiques. Certains sont élémentaires et même simplistes, la plupart sont de très classiques illustrations des propriétés mathématiques apprises entre la quatrième et la terminale. Quelques-uns sont plus originaux, comme les courbes de Bézier, et on apprécie le souci des auteurs de rechercher des informations authentiques chez les professionnels qui les utilisent. Ils sont classés selon le contexte concret dans lequel ils se situent, et un index permet heureusement de les retrouver, par niveau (seulement « collège » ou « lycée » ce qui est un peu trop grossier pour permettre à un élève de choisir un énoncé correspondant à son niveau) ou par outil mathématique utilisé. Les notions mathématiques abordées sont diverses, depuis le simple pourcentage, le calcul d’aire ou avec des fractions, jusqu’aux équations différentielles, en passant par les suites ou l’arithmétique, dépassant même le niveau de la terminale scientifique par moments. On peut regretter cependant le trop petit nombre de situations utilisant la géométrie de l’espace. Le livre, comme son titre le suggère, veut s’adresser autant aux parents, aux élèves et aux amateurs de mathématiques qu’aux enseignants. Une solution est rédigée pour chaque problème, dans laquelle les calculs sont développés, mais sont quelquefois trop peu accessibles pour des non-spécialistes. Elles n’explicitent pas assez la démarche qui a pu les amener, et certaines ne peuvent être comprises par des élèves de lycée « standard ». En tout cas, elles peuvent difficilement aider à développer chez les élèves une méthode de recherche. Enfin, l’ensemble de l’ouvrage, soigneusement réalisé malgré quelques fautes (« plaintes » pour « plinthes » !) est écrit dans un style qui se veut accessible, sympathique, et même familier ou drôle, mais qui force un peu trop dans ce sens, ce qui devient vite fatigant à la lecture.

Françoise Colsaet