Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Le tutorat, toujours innovant ?


Du côté du Collège Lycée Expérimental d’Hérouville-Saint-Clair

Le tutorat, toujours innovant ?

Loïc Buczkowicz, Romain Galicher et Karine Lepaulmier

28 mars 2017

Il semble désormais admis que le tutorat est un dispositif améliorant l’intégration et le suivi des élèves au sein de l’école. Il a été mis en place dans les collèges, les lycées, intégré aux missions du professeur principal. Dans les universités, le tutorat est réalisé entre pairs. Le tutorat recouvre donc des réalités variées. Au Collège Lycée Expérimental (CLE) d’Hérouville-Saint-Clair (14), le tutorat est un dispositif central de cette école depuis sa fondation. Est-il, encore aujourd’hui, innovant ?


Le tutorat au CLE

Le CLE, annexe du Lycée Augustin Fresnel, est un établissement expérimental créé en 1982 à Hérouville-Saint-Clair (Calvados) sous l’impulsion d’enseignants de ce lycée. Leur principal objectif, toujours d’actualité, était de réduire la part d’échec scolaire imputable à l’École. Pour cela, pédagogie de contrat, suivi individuel des élèves et responsabilisation ont toujours été au coeur du projet de l’établissement qui accueille collégiens et lycéens des filières générales. Au CLE, TOUS les élèves bénéficient du tutorat. Les groupes de tutorat d’une quinzaine d’élèves d’un même niveau de classe sont préparés par les enseignants lors du stage de pré-rentrée. Ces groupes sont ensuite répartis entre les enseignants. Le tutorat consiste en temps collectifs hebdomadaires, une heure de bilan (temps d’échange sur la vie de l’école) et une heure d’aide au travail et en rendez-vous individuels entre l’élève et son tuteur, un enseignant, toutes les trois semaines au minimum. Les démarches réflexive et projective en jeu dans le rendez-vous individuel de tutorat sont clairement perçues par Sam, élève de seconde, pour qui c’est «  un temps de remise en question et de solutions futures  ».

Pour communiquer

Par le suivi individuel de la quinzaine d’élèves de son groupe, le tuteur a un rôle très important. Il échange avec l’élève, sa famille, l’équipe éducative mais aussi avec les éventuels professionnels qui suivent l’enfant. Il possède ainsi une image la plus complète possible de l’élève pour répondre au mieux à ses besoins.

Pour réfléchir

Le tutorat est pour l’élève un espace de réflexion sur les différentes temporalités de sa scolarité. Sur une année, avec le même tuteur, il permet d’évaluer les difficultés, d’y remédier, de mesurer les progrès et de travailler l’orientation. Le tuteur, l’année scolaire achevée, transmet les informations sur le travail entrepris à un autre tuteur afin d’éviter que la relation élève-tuteur dépasse le cadre éducatif. Ce changement annuel de tuteur permet également différentes approches constructives pour l’élève ; chaque tuteur, de par sa sensibilité propre, insistant sur des points particuliers de la scolarité.

Pour construire

La plupart des élèves mettent l’accent sur la confiance acquise grâce au tutorat, dans les rendez-vous individuels et dans les temps collectifs. Le tutorat aide aussi l’élève à accéder à une meilleure connaissance de lui-même, dans une relation bienveillante avec l’adulte.

Le tutorat n’est plus une pratique nouvelle mais, par sa systématisation et son rôle fondamental dans la construction du parcours scolaire et de l’identité de l’adolescent, il garde au CLE un caractère expérimental. Face à la fragmentation de la vision de l’élève de et par le cadre scolaire, il permet de construire un parcours individuel cohérent et réfléchi.

Loïc Buczkowicz, Romain Galicher et Karine Lepaulmier, enseignants au CLE
Illustration : Loïc Buczkowicz


Paroles d’élèves

«  Le tutorat peut t’apporter de l’aide au niveau de l’organisation du travail ou autre. Tu peux prendre conscience de certaines choses en individuel, comme un problème de comportement avec les autres.  »

«  Les rendez-vous individuels m’apportent un soutien et une confiance en moi et en les adultes, car je sais qu’en cas de problème, il y aura une communication bienveillante.  »

«  On peut parler au tuteur, dire des choses, avancer soi, et puis, ça facilite pour dire des choses aux parents.  »


Voir le sommaire du hors-série numérique « Cheminement d’élève et parcours avenir »

Sur la librairie

 

Cheminement d’élève et parcours avenir
La notion d’orientation a évolué pour aboutir à celle de parcours d’avenir, qui lie la notion de parcours à celle d’accompagnement personnalisé, car l’individualisation du parcours a souvent laissé les élèves à distance et les professionnels démunis. Un dossier qui explore ces notions et les nombreuses questions qui restent en suspens.


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.