Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Le projet de programme en Sciences de la Vie et de la Terre pour le cycle (...)


Nouveaux programmes

Le projet de programme en Sciences de la Vie et de la Terre pour le cycle 4, quoi de neuf ?

Claire Faidit

20 mai 2015

Ce qui différencie, pour l’essentiel, le projet 2015 des anciens programmes de 2008, c’est, il me semble :
- Une centration sur les compétences à développer chez les élèves et sur les concepts que l’élève doit maitriser plus que sur des notions très détaillées à enseigner.
- Une reconnaissance d’une pluralité possible d’approches, au lieu de donner des indications très précises sur les démarches à suivre.
- Une place plus grande sur l’histoire des sciences, qui n’est plus marginalisée et noyé dans de nombreuses « capacités ».
- Une vraie référence au socle commun, qui n’était évoquée que très formellement en 2008.
- Le partenariat est introduit comme une façon de permettre à l’élève de développer des compétences élargit.

(voir pour une analyse comparative plus détaillée le tableau suivant en PDF)

PDF - 80.8 ko

Et bien d’autres changements aussi majeurs : contribution des SVT aux enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), redondance des trois thèmes par années...

Un projet synthétique et ambitieux donnant une liberté pédagogique à l’enseignant mais également aux équipes en SVT. Mais qui décidera en cas de désaccord ? Comment assurer une équité entre les établissements dans la mise en œuvre de cette réforme ? Quelles organisations du temps de travail en équipe des enseignants permettra la mise en œuvre de ce projet ? Quelle formation pour accompagner cette nouvelle liberté donnée aux équipes ?

Même si ce projet de programme en SVT ouvre de nouvelles perspectives, l’enjeu sera bien les conditions de mise en œuvre générale de la réforme et ne pourra aboutir que si tous les élèves ont des enseignants devant eux, qui plus est formés, que le nombre d’élève par classe soit acceptable et adapté au contexte territorial. D’autres conditions que la cohérence et la qualité du fond de ce projet de programme garantissent donc d’une part l’acceptation et d’autre part la réussite de la réforme du collège.

Claire Faidit
Professeure de SVT en collège (Puy de Dôme

La consultation sur les programmes de collège est ouverte sur le site mis en place par le ministère de l’Éducation nationale.