Accueil > Ressources > Nous avons lu > L’éducation technologique


Recension parue dans le N° 384 de mai 2000

L’éducation technologique

Joël Lebeaume, ESF éditeur, 1999, collection Pratiques et enjeux pédagogiques

12 mai 2000


Commander cet ouvrage



Quels sont les fondements d’une discipline scolaire ? Quelle est son histoire, quels sont ses ruptures, ses changements d’orientation ? Quels sont les invariants qui la constituent et lui donnent sens ? C’est à ce questionnement que Joël Lebeaume qui est spécialiste de la didactique de la technologie tente de répondre pour ce qui concerne cet enseignement. Au-delà du champ disciplinaire spécifique l’auteur montre comment se constitue une discipline scolaire surtout lorsqu’elle est structurée et organisée avec, en arrière-plan une discipline académique, mais qui n’en reste pas moins un enseignement de l’école obligatoire.

Parce qu’elle est généraliste et qu’elle s’appuie sur les travaux d’autres chercheurs, la thèse de Joël Lebeaume est éclairante pour les didacticiens, experts et enseignants de toutes les disciplines. Ainsi le couple conceptuel enseignement-apprentissage, au-delà des contenus implique la prise en compte de la méthode, de la pédagogie, de l’élève et de ce qui construira du sens pour ce dernier. Un autre concept qui est approfondi par l’auteur est celui de curriculum disciplinaire qui se substitue à celui de programme ; enfin la notion de matrice tente d’intégrer la cohérence d’une discipline scolaire.

Un premier chapitre est consacré aux enseignements qui ont précédé la technologie : travail manuel à l’école élémentaire, activités manuelles à l’école maternelle... Mais la partie historique la plus intéressante est la période d’étude qui s’inscrit dans la configuration de l’école obligatoire à partir de 1959, au cours de laquelle le collège accueille progressivement tous les élèves. La technologie est par essence un discours sur la technique à travers le prisme des pratiques sociales de référence. Par exemple, alors qu’aujourd’hui, les ordinateurs, le multimédia, l’Internet font irruption dans notre quotidien, au lieu de prendre à bras le corps l’enseignement technique des nouveaux outils l’éducation technologique va mettre les élèves dans la fiction d’une entreprise higth-tech de l’information. Dans le même ordre d’idée cette éducation place les élèves dans des scénarios d’entreprise qui ne sont pas nécessairement ceux de l’utilisateur et du citoyen consommateur.

Née avec la modernité qui transforme les objets, la technique, l’économie, le travail, la vie quotidienne, les rôles sociaux, la technologie change régulièrement de contenus afin de trouver une forme scolaire stable. Ainsi, Joël Lebeaume note-t-il que, depuis trente-cinq ans, des textes de cadrage tentent, presque tous les cinq ans, d’en fixer les orientations. Les derniers textes datent de 1996... Il est donc urgent que politiques et décideurs étudient cet ouvrage et s’en inspirent car s’il devait y avoir de nouvelles orientations que ce soit après une sérieuse évaluation et la connaissance de l‘évolution passée et présente du champ disciplinaire, de telle sorte, qu’enfin l’éducation technologique fasse sens pour tous les acteurs et partenaires du système éducatif.

Pierre Gannac


Commander cet ouvrage