Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Cahiers pédagogiques et Éducation & devenir : une publication (...)


Parution du n° 509 : « Ce qui fait changer un établissement »

Cahiers pédagogiques et Éducation & devenir : une publication commune

Par Marie-Claude Cortial et Philippe Watrelot

9 décembre 2013

Une présentation du numéro 509, en partenariat avec Éducation & Devenir.


Pourquoi faire une publication commune Cahiers pédagogiques - Éducation & devenir ?

JPEG - 11.5 ko
  • Parce qu’on est toujours plus efficace en mutualisant les forces sur un sujet qui nous réunit,
  • Parce qu’E & D et le CRAP sont porteurs d’expériences et qu’il faut les faire connaitre,
  • Parce que nos analyses portent sur l’établissement scolaire, lieu d’exercice de nos adhérents et de nos lecteurs,
  • Parce que nous proposons une vision d’ensemble sur les établissements scolaires montrant que ces derniers sont des organismes vivants dont tous les acteurs contribuent au changement,
  • Parce que les établissements scolaires doivent être des lieux d’autonomie pédagogique, d’action, de réflexion et de formation collectives,
  • Et surtout parce que nos valeurs sont les mêmes : confiance dans les élèves et dans les équipes éducatives, certitude que l’école fait partie de la société que nous souhaitons démocratique et la plus juste possible, et qu’elle doit donner les mêmes droits à tous nos élèves.

Marie-Claude Cortial
Présidente d’Éducation & Devenir

JPEG - 12 ko

À l’origine des Cahiers pédagogiques, des équipes d’enseignants prenant en charge des « classes nouvelles », décidant de mutualiser leur expérience d’un établissement à l’autre par l’intermédiaire d’une revue. Ils sont souvent restés isolés dans leurs établissements, et l’expérience a tourné court lorsque le ministère leur a retiré les moyens accordés, invoquant des problèmes budgétaires… Reste que le changement de l’école a toujours été pour notre association un problème collectif. Beaucoup se joue bien sûr à l’échelle de l’enseignant dans sa classe, au fil des situations d’apprentissage. Une grande partie du problème relève bien sûr de l’institution, et la « refondation » en cours est bien indispensable. Mais une école, un collège ou un lycée n’est pas qu’un lieu commode pour faire des paquets d’élèves et les confier à des enseignants ; c’est un lieu de vie, de rencontres, d’éducation. On s’y forme, on y prépare des projets, on y échange des idées, on y débat, on y adapte les mesures décidées par l’institution. C’est un ensemble de professionnels qui doivent s’organiser pour prendre en charge l’éducation et l’instruction de leurs élèves.

La réalité est complexe. Les établissements sont encore trop souvent coupés entre d’une part une « équipe de direction », qui administre avec le bulletin officiel d’une main et la DHG de l’autre, et d’autre part des enseignants dont la définition et l’exercice du métier restent largement individuels. D’aucuns prônent des établissements « autonomes », comme des entreprises pour lesquelles libre concurrence et pilotage par un patron seraient les deux mamelles de la réussite. Entre un modèle bureaucratique qui s’épuise et un modèle entrepreneurial inapplicable au monde éducatif, à nous d’imaginer des modalités plus diverses, plus respectueuses de la diversité des compétences de chacun, plus adaptées à la construction d’une école plus juste et plus efficace. Puisse ce dossier y contribuer !

Philippe Watrelot
Président du CRAP-Cahiers pédagogiques

Voir en ligne : Commander ce numéro

JPEG - 59.9 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N°509 - Ce qui fait changer un établissement