capturelibrairie.jpg

Petite revue pour cette fin de semaine qui se concentre autour du “rien”. C’est bien connu, au cœur du cyclone, il n’y rien. Bon heureusement restent quelques ressources pour alimenter votre week-end.


Du rien au lapin

Affaire Avenir lycéen : “Personne, au rectorat d’Orléans-Tours, n’a réécrit de communiqué“, assure la rectrice Katia Béguin
Après la mise en cause du rectorat d’Orléans-Tours dans l’affaire du syndicat Avenir lycéen, la rectrice Katia Béguin assure qu’il n’y a pas eu, fin 2018, une instrumentalisation de lycéens pour défendre la controversée réforme du bac.
Empruntant l’expression du ministre de l’Éducation nationale sur la polémique autour du syndicat Avenir lycéen – où le quotidien Libération met en cause le rectorat de l’académie Orléans-Tours –, la rectrice Katia Béguin a déclaré qu’ “ici, il n’y a que de la sauce, pas de lapin”, ce jeudi 26 novembre, en marge d’une visite dans un lycée d’Orléans
.”

Avenir Lycéen: Blanquer vise “l’ultra-gauche” qui “crée de la polémique pour rien
Le ministre de l’Éducation nationale estime que les polémiques autour de l’association lycéenne sont “cousues de fil blanc par des secteurs de l’ultra-gauche.””Par Anthony Berthelier

Jean-Marc Huart, un ex-“Dgesco” au coeur de l’affaire Avenir lycéen
Numéro deux du ministère de l’Éducation entre 2017 et 2019, Jean-Marc Huart a souvent agi dans l’ombre de Jean-Michel Blanquer. L’occasion de se pencher sur le rôle d’un “Dgesco”.” abonnés


Divers

Violences faites aux femmes : un lycée isérois sensibilise les élèves à la notion de consentement
“Non, c’est non”. À l’Isle-d’Abeau en Isère, un lycée s’engage dans la lutte contre les violences faites aux femmes à travers la notion de consentement. Les lycéens y apprennent à respecter la parole des filles et accepter que des avances sexuelles puissent faire l’objet d’un refus.”

Les portraits du jeudi, par Monique Royer, Danser les apprentissages : Évelyne Clavier
“Lorsque les apprentissages sont ardus voire inaccessibles, pourquoi ne pas les apprivoiser en dansant ? Évelyne Clavier utilise la danse contemporaine dans la salle de classe de son dispositif ULIS (unité localisée pour l’inclusion scolaire) pour que le corps trouve toute sa place, délivre des empêchements et libère les intelligences.”


Ressources

Marie-Pierre Bidal-Loton : La bientraitance pédagogique
Pour Marie-Pierre Bidal-Loton, psychologue clinicienne, enseignante, docteure en Sciences de l’Education, le bien-être à l’école est indissociable de la bientraitance pédagogique. Bien plus, cette dernière est un moyen de « panser » les difficultés des enseignants comme des élèves, surtout en cette période de tensions extrêmes à l’école.”

Geneviève Pezeu : Comment est née la mixité de l’Ecole ?
La mixité n’est pas apparue d’un coup dans le système éducatif. A coup de dérogations et de circulaires, elle s’est introduite peu à peu dans les établissements de garçons. C’est cette histoire que Geneviève Pezeu, agrégée d’histoire et présidente de l’Association nationale des études féministes (ANEF), révèle dans un livre (Des filles chez les garçons, Vendémiaire). Elle montre comment les filles s’invitent dans les établissements masculins, les seuls à donner un enseignement ouvrant les portes de l’université. Ce ne sont ni les mouvements pédagogiques ni le mouvement féministe qui ont permis la mixité. Mais bien une évolution graduelle des mentalités qui a fait que la mixité existait avant la mixité. Geneviève Pezeu restitue cette histoire dans cet entretien.”

Philippe Meirieu : Enseigner : un métier de résistant
“Le professionnel citoyen est celui qui refuse la réduction bureaucratique de sa mission à ses compétences et se revendique partie prenante de son institution”. Invité par le Snuipp Fsu dans le cadre des “Universités virtuelles” le 26 novembre, Philippe Meirieu a partagé sa vision émancipatrice du métier enseignant. Il a opposé l’idée d’un métier d’expert porté par une mission à celle d’un technicien porteur de services en regrettant que l’évolution actuelle pousse vers celle-ci.”

Mise à jour de la bibliographie sur l’Éducation aux médias et à l’information (Bpi, 2020)
La Bpi met à jour sa bibliographie autour de l’éducation aux médias et à l’information. Voici une sélection des nouveautés annuelles particulièrement intéressantes pour les bibliothécaires.”

Bernard Desclaux


capturelibrairie.jpg

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

Suggestions thématiques:
N° 513 – Quelle éducation laïque à la morale ?
Dossier coordonné par Elisabeth Bussienne et Michel Tozzi
mai 2014
Que s’agit-il d’enseigner, pour ce qui ne peut se réduire à une discipline scolaire ? Dans quel objectif, entre pacification des relations et formation du jugement moral ? Qui pour le faire, dans quel cadre ? Bien des questions, et ce dossier ose dès maintenant des réponses, dans la conviction que nous touchons là à un rôle fondamental de l’école.

Hors-série numérique Travailler avec le dessin de presse
Dossier coordonné par Florence Castincaud
Juin 2018
Faire entrer le dessin de presse dans la classe : pourquoi ? Comment ? Parce que le trait de crayon est un outil alternatif pour faire entrer dans l’analyse et la réflexion, parce que le dessin génère des pratiques nouvelles, parce qu’il ne laisse personne indifférent, parce qu’il offre un vrai espace à la liberté de pensée. Mais lire et comprendre un dessin de presse, cela s’apprend ! Témoignages de professeurs, de dessinateurs, récits de pratiques et bien sûr florilège de dessins !
N° 530 – Former les futurs citoyens
Dossier coordonné par Laurent Fillion et Pascal Thomas
juin 2016
Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?


N° 563 : Actualité de la métacognition
septembre-octobre 2020
Dossier coordonné par Marc Romainville t Jacques Crinon
À quelles conditions la connaissance de sa propre pensée peut-elle aider à mieux apprendre ? Quelle place pour les émotions, la confiance en soi, les stéréotypes ? Le point sur les nouvelles approches métacognitives.
N° 562 :Profs, exécutants ou concepteurs
Dossier coordonné par SABINE COSTE ET NICOLE PRIOU
n° 562 juin 2020
Comment les enseignants, individuellement et collectivement, interprètent-ils des textes officiels apparemment intrusifs de manière à stimuler leur créativité ? Comment s’approprient-ils des situations matérielles, organisationnelles, sociales fortement contraignantes ?
Construire ensemble l’école d’après
Sylvain Connac – Jean-Charles Léon – Jean-Michel Zakhartchouk
Edtions ESF – Prix 18,00 €
L’école « d’après », un vain slogan, un conte de fées pour ceux qui penseraient que, aux lendemains de la crise sanitaire, une autre école va naître, plus juste, plus en prises avec le monde ? Ce livre, coordonné par des pédagogues engagés, et fruit d’un travail collectif avec le réseau du CRAP-Cahiers pédagogiques, contient de nombreuses propositions pour passer du slogan à la mise en œuvre : comment utiliser à bon escient les outils du numérique, comment modifier programmes et pratiques pour penser le monde actuel (parcours santé, esprit critique…), comment intégrer le respect de l’environnement dans le quotidien de l’école, comment prendre mieux en compte les familles, comment au quotidien, lutter contre les inégalités.