,

Revue de presse du dimanche 24 octobre 2021

L’actualité éducative est dominée par les présidentielles et les querelles sur les valeurs de la république. On évoque aussi la réforme de la formation, la situation des AESH et d’autres choses encore.

Présidentielle

Les candidats potentiels multiplient les annonces, dans le pire ou le meilleur (beaucoup moins) et cela fait réagir.

Education : une myriade de propositions plus ou moins abouties chez les candidats à l’élection présidentielle
“Certains insistent sur les nécessaires recrutements d’enseignants, d’autres sur le retour aux « fondamentaux ». Revue non exhaustive des idées déjà sur la table pour 2022.”
Par Sylvie Lecherbonnier, Article réservé aux abonnés
“Certains programmes sont déjà en partie rendus publics et d’autres non. Certains candidats sont déjà déclarés et d’autres non. S’il est encore bien trop tôt pour dresser un panorama exhaustif des propositions sur l’éducation en vue de la présidentielle de 2022, on peut déjà passer en revue les premières pistes en débat. Quelques-unes de ces mesures, à l’image de l’accent mis sur les fondamentaux en primaire ou l’importance des recrutements d’enseignants, reviennent d’élection en élection ; d’autres, comme les écoles publiques sous contrat ou les trente-deux heures à l’école, sont plus novatrices et méritent encore d’être précisées.”

Election présidentielle 2022 : l’éducation, refrain persistant du début de campagne
“Les candidats, déclarés ou non, se positionnent les uns après les autres sur l’école et son rôle. Avec des manières d’aborder le sujet, par la question de l’autorité, de l’identité, du pouvoir d’achat des enseignants, qui leur servent de marqueur politique.” Par Violaine Morin et Sylvie Lecherbonnier,

A Lille, Anne Hidalgo présente son « projet de reconquête » et tente de se relancer
« Anne Hidalgo a présenté samedi à Lille un « projet de reconquête », lors d’un premier grand meeting destiné à rassurer la famille socialiste et donner un nouvel élan à sa campagne présidentielle enlisée. En matière d’éducation, Anne Hidalgo a répété sa proposition, critiquée par ses opposants qui la jugent irréaliste, « de multiplier par deux le traitement de toutes les personnes au contact avec les élèves, ou pour commencer, d’aligner a minima le salaire des nouveaux professeurs sur le salaire des bac + 5″ »

Les annonces, surtout les pires, suscitent des réactions, notamment celle d’Emilie Kochert : L’« histoire » de Kévin
“C’est la précampagne présidentielle, les candidats potentiels se positionnent et font part de leurs propositions. En ce qui concerne l’éducation, Valérie Pécresse (candidate à la primaire chez Les Républicains), a déclaré le 12 octobre dernier sur France Bleu Auxerre, à propos des « élèves perturbateurs », qu’il fallait « ne plus les réinscrire dans des établissements normaux où il vont «foutre la pagaille», mais les mettre dans des structures éducatives dédiées ». En contrepoint, voici le récit de la spirale descendante d’un élève puis de sa reconstruction dans un autre établissement.”

Inégalités scolaires : « Il semble non seulement essentiel mais inévitable que les politiques s’en emparent » Propos recueillis par Mattea Battaglia Article réservé aux abonnés
“Pour la sociologue de l’éducation Barbara Fouquet-Chauprade, l’école a besoin de « politiques d’envergure qui dépassent le temps du quinquennat » pour réduire les inégalités scolaires.”
“Barbara Fouquet-Chauprade est sociologue de l’éducation et maître d’enseignement et de recherche à l’université de Genève. Elle coprésidera à la mi-novembre, à Paris, avec d’autres chercheurs, une conférence de comparaison internationale sur la gouvernance des politiques éducatives organisée par le Centre national d’étude des systèmes scolaires (Cnesco). Elle interroge la « complexité » à faire campagne pour une école plus juste, moins inégalitaire.”

Le dessin de Fabien Crégut

On commence à en avoir l’habitude mais le ministre a encore dénoncé des ennemis imaginaires, semant encore une fois la défiance à l’égard des enseignants qu’il est sensé pourtant défendre.
Laïcité : Blanquer menace les professeurs
“JM Blanquer montre son vrai visage. « Transmettre les valeurs de la République » ou « quitter l’enseignement ». Le ministre de l’éducation nationale a énoncé une nouvelle règle d’interdiction professionnelle le 19 octobre durant la première journée de formation à la laïcité organisée par son ministère. Ses menaces confirment la conception particulièrement excluante de la laïcité que porte JM Blanquer et son opposition avec la culture professionnelle des enseignants. Il ne s’agit pas de défendre la laïcité mais d’imposer la version du ministre qui, par ailleurs , est un fervent soutien du catholicisme dans son ministère. « L’école de la confiance » était bien un leurre. Ces propos font réagir des enseignants.”
« Transmettre les valeurs de la République » ou quitter l’enseignement: le message de Blanquer aux profs
“Ce mardi, au Conservatoire national des Arts et Métiers, le ministre de l’Education nationale a présenté son plan de formation des enseignants à la laïcité. Il y a martelé son message insistant sur la nécessité de transmettre les valeurs de la République au sein de l’école.”
« DOUBLE DISCOURS », « INSTRUMENTALISATION »: LA LOURDE CHARGE DE VALLAUD-BELKACEM CONTRE BLANQUER
«  »Suspicion, défiance et menace ». Dans une tribune parue ce mercredi dans Libération, Najat Vallaud-Belkacem accuse le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer d’instaurer un climat délétère parmi les enseignants. Le soir même, l’ex ministre socialiste est revenue à la charge sur Twitch, dénonçant une Education nationale mise « à feu et à sang » par son successeur. »

Tous à l’école à 18 ans !
samedi 16 octobre 2021, par Jean-Pierre Terrail
“La France a rendu l’école obligatoire jusqu’à 16 ans pour les nouveaux entrants de 1959. Depuis, ce seuil n’a pas changé. Certaines organisations syndicales et politiques appellent à reprendre la marche en avant des scolarités. Un tel projet implique néanmoins une vaste réforme de l’enseignement pour réaliser toutes ses promesses d’émancipation. Le Monde Diplomatique a publié dans son numéro de septembre une version proche du texte qu’on lira ici.”

Comment l’enseignement peut-il développer les bons sentiments au détriment de pire ?
“Créer un système qui fasse en sorte que chaque école puisse élever chaque membre de la communauté qui la compose.”

Enseigner les valeurs de la République

Lyon: des enseignants lancent un prix en hommage à Samuel Paty. Gauthier Hartmann
“Ce prix a pour but de rendre hommage à l’action éducative de l’enseignant assassiné il y a un an par un terroriste. Le thème de l’édition 2021-2022 est: « sommes-nous toujours libres de nous exprimer ? »”

«L’enseignement moral et civique est devenu presque patriotique» Article réservé aux abonnés
“Le ministre de l’Education lance ce mardi son plan de formation sur la laïcité pour tous les enseignants qu’il avait pourtant supprimé en 2018, explique la chercheuse Kéren Desmery, qui revient aussi sur les changements apportés à l’enseignement moral et civique.”

Menaces de mort dans un collège de Valence : « La République doit s’imposer », assure Ciotti
“Sur « Punchline » mardi, Éric Ciotti a estimé que l’Éducation nationale devait en finir avec sa tendance à mettre « la poussière sous le tapis » dans le cas d’affaires comme celle de Valence. Depuis lundi, le père d’un élève est en garde à vue après avoir proféré des menaces de mort dans le collège de son fils, où ce dernier avait crié « Allah Akbar » lors de l’hommage à Samuel Paty.”

Ils dénoncent «l’enseignement réactionnaire» du réseau Espérance banlieues
“Des syndicats déplorent que «les enfants apprennent la soumission et le conformisme» dans les écoles du réseau, qui a fait l’objet de plusieurs plaintes depuis sa création en 2012. Gérées par des associations, les structures ne sont pas toujours vues d’un bon œil.”

Crime ou indiscipline ? François Dubet sociologue, professeur émérite à l’université de Bordeaux
“L’assassinat de Samuel Paty, il y a un an, est un crime ; ce n’est pas un chahut scolaire qui aurait mal tourné. Les responsables directs ou indirects de ce meurtre relèvent de la justice et certainement pas du conseil de discipline du collège où travaillait Samuel Paty.” abonnés

L’éducation civique ne peut être fondée principalement sur les cours et les discours, par Claude Lelièvre, Historien de l’éducation
“LE CELEBRE Plan Langevin-Wallon de 1947 commence le chapitre consacré à cette question par une citation tout à fait caractéristique de Paul Langevin, l’un des hérauts du Groupe français de l’éducation nouvelle (GFEN) : « L’école est une véritable entreprise de culture dont l’individu ne profite pleinement que s’il est entraîné et soutenu par le milieu scolaire. L’école fait faire à l’enfant l’apprentissage de la vie sociale et, singulièrement, de la vie démocratique. Ainsi se dégage la notion du groupe scolaire à structure démocratique auquel l’enfant participe comme futur citoyen et où peuvent se former en lui, non par les cours et les discours, mais par la vie et l’expérience, les vertus civiques fondamentales: sens de la responsabilité, discipline consentie, sacrifice à l’intérêt général, activités concertées et où on utilisera les diverses expériences de »self-government » dans la vie scolaire […]. »”

Blanquer : un républicain sans valeur(s), Claude Lelièvre
“Jean-Michel Blanquer lance aujourd’hui un « Laboratoire de la République ». Il n’est pourtant pas le mieux placé pour le faire car avec lui n’importe quoi peut être dit « républicain » sans qu’il se soucie le moins du monde du « faux sens » voire du  »non sens » encouru. Deux exemples topiques, parmi bien d’autres possibles.”

Le système

Un budget 2022 favorable au privé
“La publication des « bleus budgétaires » permet d’avoir une vue plus précise et plus solide sur le budget de l’Education nationale. Celui de 2022 est marqué par une constante : la stabilité des emplois, trait caractéristique du ministère Blanquer. Et par une touche spéciale : c’est l’enseignement privé qui connait la plus forte croissance des dépenses en 2022.”

Blanquer ramène la formation des enseignants 10 ans en arrière
“Rappelez-vous 2010-2013. Luc Chatel et son Dgesco, JM Blanquer, lancent la masterisation. Les étudiants reçus aux concours d’enseignement sont envoyés directement dans les classes, y compris en maternelle, en CP ou au collège. Et advienne que pourra ! Un projet d’arrêté présenté le 13 octobre en CTM, que le Café pédagogique s’est procuré, établit que JM Blanquer veut revenir à cette formule. Tous les syndicats ont voté contre. Mais la formule a des attraits…”
Formation initiale des enseignants: ils ne veulent pas d’une réforme «bradée»
“Les acteurs du monde de l’enseignement sont nombreux à rejeter l’actuelle mouture d’une réforme pourtant essentielle à la mise en œuvre du Pacte d’excellence: celle de la formation initiale des enseignants. Ce mercredi, ils ont rencontré la ministre de l’Enseignement supérieur chargé de mettre en application cette réforme, Valérie Glatigny, afin de faire étal de leurs griefs.” abonnés
Éducation : pourquoi l’enseignement attire de moins en moins de candidats
“Le concours pour devenir professeur des écoles en primaire fait de moins en moins recette : on compte -20% de candidats en 10 ans.”
Salaires, conditions de travail, contexte sanitaire… Pourquoi le métier d’enseignant n’attire plus. Article réservé aux abonnés
“Les inscriptions aux concours 2022 pour devenir professeur des écoles sont ouvertes depuis mardi. Depuis dix ans, le nombre de candidats ne cesse de diminuer et pas seulement dans le premier degré. Pas de nouveau ministre de l’Éducation nationale sans nouvelle réforme : celle de Jean-Michel Blanquer, portée par la loi du 26 juillet 2019 intitulée « Pour une école de la confiance », a notamment déplacé en fin de master 2 le concours de recrutement des professeurs d’école (CRPE) à la faveur d’un changement de sigle, les ESPE (Écoles Supérieures du Professorat de l’Éducation) devenant des INSPE (Instituts Nationaux Supérieurs du Professorat et de l’Éducation).
Le sociologue Pierre Merle, professeur à l’INSPE de Bretagne, y voit la principale explication de la désaffection que connaît le concours après l’exigence depuis 2011 d’un recrutement à bac + 4. Le nombre de candidats est passé de 37.500 en 2010 et à moins de 30.000 à la session 2021.”

Les AESH étaient en grève mardi. Pour d’excellentes raisons.

Les accompagnants d’élèves en situation de handicap en grève : « C’est un superbe métier mais on est mal considérés »
Ils réclament des hausses de salaire et un vrai statut de fonctionnaire.
Handicap: ces AESH épuisées d’être « maintenues dans la précarité »
Mardi 19 octobre, les accompagnatrices d’élèves en situation de handicap (AESH) ont manifesté en masse partout en France dans le cadre d’une grève nationale.
Inclusion, mission essentielle pour accompagnantes précaires et mal traitées. Par Georges-André,Blog : Vivre debout ! …
“À la veille de la grève des accompagnantes d’élèves en situation de handicap (AESH) pour revendiquer de vrais moyens pour un vrai métier, nous publions une série de billets sur ces femmes essentielles qui assurent la réalité de l’inclusion scolaire. Une profession s’est levée qui devra sortir de la précarité pour assurer pleinement cette mission fondamentale de l’école aux côtés des enseignants.”

Supérieur

Université : lancement d’un plan d’action contre les violences sexuelles et sexistes
Publié le 19 octobre 2021 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)
“Un plan national d’action contre les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur et la recherche a été lancé le 15 octobre 2021 pour que « la peur change de camp », a indiqué la ministre de l’Enseignement supérieur. Plan de formation massif, renforcement des dispositifs de signalement, communication renforcée, valorisation de l’engagement des étudiants et des personnels, Service-Public.fr vous dévoile les grands axes de ce plan national d’action.”

Le paradoxe des « transclasses », héros malgré eux
“Les récits de « coming out social », qui racontent les difficultés rencontrées lors du passage d’un milieu à un autre via les études supérieures, se multiplient dans le monde de l’édition ou sur les réseaux sociaux. Au risque de masquer la réalité d’un système toujours peu inclusif pour les jeunes issus de milieux défavorisés.” Par Séverin Graveleau et Marine Miller

Les ressources éducatives libres, un enjeu d’avenir
par Julien Jacqmin, Associate professor in economics, Neoma Business School
“Dans une économie fondée sur les connaissances, la création de nouveaux savoirs et leur diffusion vers le plus grand nombre jouent un rôle central. C’est l’objectif poursuivi par le mouvement Open Education qui œuvre au développement de ressources éducatives libres. Selon l’Unesco, ces ressources incluent les « matériaux d’enseignement, d’apprentissage ou de recherche appartenant au domaine public ou publiés avec une licence de propriété intellectuelle permettant leur utilisation, adaptation et distribution à titre gratuit ».”

Divers

Covid-19. Le gouvernement veut lever le secret médical dans les écoles pour faciliter la vaccination
“Un amendement gouvernemental au projet de loi de vigilance sanitaire autorise les directeurs d’établissements scolaires à connaître le statut vaccinal des élèves contre le Covid-19. « Pas question », proteste la Fédération des conseils de parents d’élèves.”

Rapport thématique IGÉSR 2020 . L’orientation : de la quatrième au master
“Ce rapport thématique 2020 met en lumière, à travers l’organisation de l’enseignement, la part de non-dit qui entoure l’orientation en France au-delà des intentions affichées. Il s’appuie sur les rapports des inspections générales, convoque les acquis de nombreuses recherches et mobilise les comparaisons internationales tout en prenant en compte la dimension des territoires avec les observations conduites dans vingt académies par les correspondants de l’IGÉSR.”

Éducation : un observatoire académique pour lutter contre l’homophobie en milieu scolaire
“Le rectorat de Toulouse a installé, ce lundi 18 octobre, un observatoire académique LGBT et phobies pour lutter contre l’homophobie et la transphobie qui touchent de plus en plus d’élèves.”

Education. A Toulouse, quatre familles sur dix contournent la carte scolaire en collège
“En 2020, 40% des familles ne respectaient pas la carte scolaire dans les collèges, à Toulouse. Un chiffre, certes en diminution, mais qui reste important et qui interroge.”

Aziz Jellab : Plaidoyer pour une école émancipatrice
“En plein confinement beaucoup ont cru que l’Ecole allait disparaitre. Pas Aziz Jellab, inspecteur général et professeur à Paris Lumières. Pour lui l’Ecole sort renforcée de cette crise notamment parce que les relations entre les professeurs, les élèves et les parents se sont renforcées. Cela donne finalement une chance pour construire « l’école d’après ». Une école plus juste, plus instituante qui serait celle de la pédagogie coopérative. Aziz Jellab s’en explique.”

« Tout le système, de l’école primaire à l’université, régresse depuis trop longtemps » Les médiologues Par Jean-Yves Chevalier
“Selon une étude, les enfants de CSP + ont, en 2017, des performances sensiblement inférieures à celles des enfants d’ouvriers ou d’inactifs de 1987. Ainsi, une école « qui marche » est plus favorable aux catégories défavorisées qu’une école qui ne marche plus l’est à ceux qui sont censés « profiter » du système, rappelle le médiologue Jean-Yves Chevalier.”

Philippe Meirieu : Un dictionnaire inattendu de pédagogie
“A tous ceux qui attendent un traité de pédagogie, Philippe Meirieu impose le détour. Ce « Dictionnaire inattendu de pédagogie » (ESF Sciences Humaines) parle télécommande, cinématographe, anachorète, frontière, missel et placebo. Mais ne vous y trompez pas : ce sont autant d’entrées (une cinquantaine) vers la pédagogie. Pas de traité. Encore moins de manuel. Philippe Meirieu s’amuse et nous invite à penser l’Ecole de façon originale et libre. Une balade pédagogique et engagée pour tous ceux qui s’intéressent à l’Ecole.”

Regards sur l’éducation 2021 Les indicateurs de l’OCDE
“Regards sur l’éducation est votre source de référence sur l’état de l’éducation dans le monde. Elle vous donne accès aux données les plus récentes par le biais de graphiques interactifs et présente les messages clés des principales problématiques affectant les élèves, les enseignants, les parents et les décideurs politiques. Les indicateurs fournissent des données sur la structure, les finances et les performances des systèmes éducatifs des pays de l’OCDE et d’un certain nombre d’économies partenaires.”

La recherche en éducation dans le contexte de l’anthropocène – Paris les 12-13 novembre 2021
“Notre époque est marquée par une entrée dans une ère qu’on qualifie d’« anthropocène », c’est-à-dire dans un contexte où « les activités humaines ont causé une rupture des équilibres naturels de la planète » (https://www.geo.fr/environnement/geologie-quest-ce-quelanthropocene-193622). Cet « âge de l’homme » est appréhendé tantôt comme catastrophe assurée, tantôt comme fantasme, tantôt comme promesse de retour à l’essentiel naturel, ou encore comme indécidabilité radicale.”

Baptiste Kotras : La voix du Web – Nouveaux régimes de l’opinion sur Internet
“Baptiste Kotras est un sociologique français. Chercheur à LISIS à l’Université Paris-Est, il concentre ses études sur l’utilisation des technologies du Big Data et la mesure de l’opinion. Il est considéré comme un expert sur ces matières. Le livre présenté par Bettina Martin, Lucas Le Bouffy, Ludovic Germain, Antoine Charbonnier, “La voix du web” est issu de sa thèse. Il est construit comme un manuel qui permet de mieux comprendre comment nos opinions sont susceptibles d’être utilisées sur le web et à quel effet et quels mécanismes permettent de mesurer nos opinions. #culturenum”

 

Géraldine Duboz

Sur la librairie des Cahiers pédagogiques

N°570 – Apprendre dehors

Coordonné par Aurélie Zwang et Jean-Michel Zakhartchouk – Juin 2021

Après les confinements successifs, l’intérêt pour les pratiques d’éducation en plein air est grandissant. Inscrites dans l’histoire de la pédagogie, elles sont non seulement mises en œuvre à l’école, de façon régulière ou lors de sorties de terrain plus ponctuelles, mais aussi dans le périscolaire. Il s’agit dans ce dossier d’interroger ce qui s’apprend de spécifique dehors.

 

 

N°569 – Enseigner la créativité ? 

Dossier coordonné par Caroline Elissagaray et Angélique Libbrecht

mai 2021

L’injonction à la créativité est répandue dans le monde du travail, mais à l’école, elle semble souvent réservée aux petites classes ou aux filières artistiques. Dans ce dossier, nous envisageons cette notion comme compétence à développer et comme levier pour les apprentissages à tous les âges et dans toutes les disciplines