La publication de ce manifeste intervient à l’heure malheureusement où un certain nombre d’acquis sont remis en cause par des ministères de droite (ainsi, le retour à un bulletin traditionnel qui abandonne notamment la mention des compétences transversales). En une cinquantaine de petits chapitres clairs et incisifs, les auteurs balaient les questions essentielles posées par les affrontements actuels entre deux grandes conceptions de l’enseignement, alors même que celle qui privilégie la centration sur les apprentissages à long terme et l’équité sociale et culturelle a plutôt donné des bons résultats, aussi bien au niveau du Québec qu’au niveau du Canada.

Renoncer à l’innovation, aux mutations de l’école, serait en fait catastrophique pour le système éducatif québécois et à cet égard, il est décisif d’accompagner les équipes par une formation continue conçue comme « développement de compétences nécessaires pour relever les nouveaux défis qui se posent à l’école ».

À partir de 15 principes permettant d’évaluer la réforme en cours, ce petit ouvrage de 130 pages s’achève par des recommandations concrètes et opérationnelles.

Un document intéressant pour se rendre compte que les débats hexagonaux ne sont pas sans ressembler à ceux qui peuvent agiter le monde éducatif outre-Atlantique.

Jean-Michel Zakhartchouk


Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

Consulter le site consacré au Manifeste pour une école comptétente

Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

Commander cet ouvrage avec Amazon