Apprendre une langue étrangère, c’est à la fois une évidence pour tous et une difficulté pour chacun. Et les études internationales ne font que confirmer que les Français seraient mauvais en langues. Quelles sont les pratiques qui permettent à l’apprentissage des langues vivantes d’être bénéfique pour nos élèves ?

«Les élèves apportent leur propre connaissance de la langue.»
Entretien avec Soizic Guérin-Cauet et Hélène Eveleigh, coordinatrices du dossier