Cet ouvrage repose sur le même principe que les deux autres que cette collection a déjà consacrés au cycle 1 et au cycle 3 : des fiches pédagogiques illustrent une démarche didactique dont les fondements théoriques sont largement (et clairement) explicités. La spécificité du cycle 2 est l’acquisition des outils « techniques » de la lecture, mais en même temps, pour les auteurs, l’acculturation au littéraire amorcée en cycle 1 doit se poursuivre et même s’approfondir. Dans ce livre, chaque chapitre est organisé autour d’un objectif, décliné avec des exemples différents pour les trois classes de GS, CP et CE1 : entrer dans le jeu du texte et de l’image, construire la notion de personnage, lire une même œuvre aux différents niveaux du cycle (c’est Chien Bleu de Nadja qui sert d’exemple), découvrir l’univers d’un auteur (Solotareff est l’auteur choisi comme exemple mais le travail est transférable à d’autres écrivains).
Les fiches sont précises et proposent divers dispositifs pour la lecture, les échanges oraux et l’écriture, sans pour autant être des préparations de séances « clé en main » ; le maître pourra exercer sa liberté pédagogique en s’appuyant sur la connaissance qu’il a de ses élèves. Les suggestions d’activités parmi lesquelles il pourra choisir sont nombreuses. La différenciation est un souci constant des auteurs. Les analyses des ouvrages utilisés sont fouillées — on devine un travail d’équipe de « recherche-action » derrière celui du rédacteur de chaque partie –. Il faudrait longtemps à un maître isolé, même très compétent en littérature de jeunesse, pour parvenir à un tel degré d’approfondissement. Cette « lecture experte » à hauteur d’adulte sera bienvenue même si tous ses éléments ne font pas ensuite l’objet d’une transposition didactique. Les passages plus théoriques, informatifs, sont lisibles et abordables, même s’il vaut mieux, pour en tirer profit, n’être pas tout à fait néophyte (de préférence, connaître les enjeux de l’enseignement de la littérature tels que la définissait le document d’accompagnement des programmes de 2202 : un étudiant débutant dans la préparation du CRPE pourra trouver difficiles certains passages qui ne devraient pas poser problème à des enseignants ayant bénéficié d’une formation, même minimale, en ce domaine). Les maîtres du primaire, même débutants, trouveront dans ce livre un bon outil d’auto-formation ou de formation continuée. Quelques « encadrés » précisent les concepts peu connus (par exemple, l’illusion référentielle, la différence entre redondance, collaboration et disjonction dans les relations texte/image, ou les différents types d’écrit utilisables dans une séquence, dont les « écrits de travail » qui méritent d’être davantage utilisés qu’ils ne le sont généralement).
Cet ouvrage équilibré entre théorie et pratique, information et pistes pédagogique, devrait être utiles tant aux formateurs et équipes de circonscription qu’aux maîtres du cycle 2 qui ne veulent pas sacrifier l’entrée en littérature de leurs élèves d’abord engagés dans les apprentissages formels du lire-écrire. Son souci de proposer des progressions ainsi que des outils (et des titres !) au service de ces progressions au cours du cycle font son originalité et constituent son ajout majeur.
On rappellera les ouvrages collectifs du même éditeur : Les sentiers de la littérature en maternelle, et Vers la lecture littéraire, cycle 3.

Elisabeth Bussienne


Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

Commander cet ouvrage sur le site du Scérén